Journal Intime D'un Clandestin
Français -angals

J-12


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

0,00 €

50 000,00 € demandés

0
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
0%

Présentation du projet

Mouhamadou Lamine Wade (26 ans réalisateur dans une boite de production Awanje films )

meilleurs réalisateur 2018 au raaya Music Awards

Réalisateur

Le projet?

Le Journal intime d'un Clandestin est un film -Long métrage qui parle de l'immigration et la traite au libye avec un adulte qui tente de s'immigrer en passant par la libye par la route et qui finira dans les mains des libyens. Ils le detiennent comme esclave contre une somme d'argent dont on veux continuer en 2020 au sénégal.
Ce projet me tient à coeur parce que je sais que ca aura un impact sur la lutte contre l'immigration et la traite au libye
La réalisation de ce projet demande beaucoup de moyen et c'est difficile dans mon pays de trouver un potentiel producteur.

..

Synopsis?

Laye, diplômé et sans emploie, traîne dans les bars, cigarette et journal à la main est devenu son quotidien depuis qu'il est largué par la mère de son enfant, voler la tontine de sa tante est la première et ultime option qui se présente à lui pour se lancer dans le voyage en Libye motivé par la photo selfie d'un ami devant la tour Eiffel. Et qui va finalement se retrouver dans les mains des passeurs et traiteur libyen, avec un ami du nom Fall rencontré lors de la libération de leur première détention au Niger par la police des frontières. Voulant changer la situation de la vie désespérée qu'il vie, il nous raconte son "voyage et son histoire dans "Son journal intime d'un clandestin".
Au-delà d’une histoire qui nous anime, on a ressenti ce besoin de filmer l’adulte qui avec ces diplômes souffre de ne pas avoir trouvé un emploi pour survenir à ses besoins et ceux de sa famille et ressent un manque de considération dans son entourage, et qui a un réel besoin de vouloir changer la situation de sa vie, jusqu’à la limite de sa patience ; Mais sa complexité, insouciance, et la volonté de réussir par-dessus tout. C’est par le prisme de Laye que nous suivons cette histoire touchante. C’est la trajectoire de la cause des migrations qu'on a choisie ici de filmer ainsi que les conséquences aussi, car ceux sont qui intrinsèquement, en tant que Jeunes conscients, nous parlent le plus.


Donc j'ai jugé nécessaire de faire ce film après avoir vu et rencontré des victimes et rescapé de ce fameux voyage et traite des africains par nos propres frères africains, nous raconté leur vécu.
Ayant la certitude que ce film sera l'objet d'une réussite et l'objet d'une forte sensibilisation auprès de la jeunesse africaine voulant immigrer par la méditerrané ou passant par la Lybie d’être informé et notifier à travers ce film. Au travers cette histoire, on cherche à partager une émotion, à faire ressentir les choses comme elles existent sans pour autant les expliquer. Loin de nous donc l’idée de faire un film à sensibilisation de ce voyage et la traite qui touche le monde principalement à nous les africains dont cet traite est entre nous, juste cette envie de filmer des personnages, de les suivre, de s’y attacher…


Le concept du film et fort et novateur, avec un thème d'actualité qui n'a pas encore été traité. Je ne recherche pas l’originalité mais la justesse. La justesse d’un point de vue sur cette trajectoire masculine, et féminine à la fois. Mais aussi la justesse de jeu dans une forme cinématographique réaliste. On ne donne pas le scénario à nos comédiens, nous partons ensemble à la recherche d’une authenticité émotionnelle. Je ne dirige pas les comédiens, je les accompagne par ce problème qui concerne tout le peuple africain surtout la jeunesse. Chacun de nous a une connaissance, parent, frère ou proche qui a fait ou veut faire ce voyage ou à tenter de le faire. J’essaie de ne pas construire des personnages à l’intérieur d’un cadre mais les révéler bien au-delà. Révéler une histoire émanant de la vie. Cette Honnêteté de la vie si rare à capturer.
Je trouvais intéressant de confronter Laye à ce poste assez inconscient qui en termes de manque de confiance en soi et la négligence de ses capacités de réussir dans son pays en tant que diplômé. Jusqu’à risquer sa vie dans un voyage ou il est traité et vendu comme esclave pour une maudite somme de 700 euros.
Partant d’une situation de désespoir, allant d'espoir pour terminer en déception et regret est, au final, un film sur l'envie.

..

A quoi sert l'argent collecté

l'argent collecté servira à la production c'est ta dire les frais de tournage

-payment des acteurs

-des lieux 

-l'équipe technique 

-etc


Montant de l'appel à dons

50 000,00 €

Montant Global

50 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

frais de tournage

prodcution 50 000,00 €
SOUS TOTAL 50 000,00 €

TOTAL

TOTAL 50 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 50 000,00 €

TOTAL

TOTAL 50 000,00 €

Aprés avoir rencontré un chauffeur de mini car qui a déja fait le voyage au libye par route victime de la traite et avoir vu plusieur vidéo et informations concernant se probléme 'j'ai jugé necessaire de faire un film pour sensibiliser les gens

Suivez l'actualité du projet !

  • Journal Intime d'un Clandestiin

    le film a fait son premier pas avec la réalisation d'une Bande Annonce de 2 minutes

Contreparties

Coup de Pousse

pour 10,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Votre nom figurera sur la page Facebook du film dans la liste des contributeurs

Merci ; Merci

pour 20,00 € et +

0
ARTINAUTES

1000
DISPONIBLES

Merci Merci ! Votre nom et votre photo figureront dans la liste des contributeurs sur la page Facebook et des informations sur l’avancée du film vous seront communiquées si vous le désirez.

Main forte

pour 100,00 € et +

0
ARTINAUTES

1000
DISPONIBLES

! Votre nom figurera au générique du film dans la liste des contributeurs et des informations sur l’avancée du film vous seront communiquées si vous le désirez.