Jour de Noces
Projet de long métrage documentaire


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

0,00 €

2 200,00 € demandés

0
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
0%

Présentation du projet

 

"Jour de Noces" est un projet de film documentaire destiné à sortir au cinéma, comme mon film précédent, "L'âme du vin".

Je suis actuellement à la recherche d’une société de production qui acceptera de m’accompagner dans cette aventure. 

 

 

  • Résumé

Quatre couples amoureux et enthousiastes s’affairent à préparer leur mariage plusieurs mois à l’avance. Chacun organise ses noces selon ses rêves, ses croyances, ses envies : choix du lieu de la fête, cérémonie civile ou religieuse, costume, robe, coiffure, maquillage, menu, déco, liste des invités, faire-part, musique, danse, photographe… Chaque petit rien devient ici un enjeu, un symbole, un message, un présage. L’humanité se révèle là où on le l’attend pas. Le sentiment est roi.

La personnalité de ces couples en état de grâce se dessine sous nos yeux. Des couples hétérosexuels, homosexuels (gays et lesbiens), de milieu populaire ou bourgeois, de province ou de Paris… Sans apriori et sans idées préconçues, la diversité et l’humanité sont de mise dans « Jour de Noces ».

Le jour des noces arrive enfin !

De bon matin, tout le monde s’active et se prépare, les mariés (e) s, les parents, les témoins, la fleuriste, le traiteur, les enfants….

La noce peut commencer !

La tension culmine, l’effervescence bat son plein, le rythme change. Et même si nous sommes rentrés dans la ronde depuis longtemps déjà, nous retenons notre respiration, nous vibrons, nous sommes à l’unisson de l’unisson.

 

Au fur et à mesure le film s’épanouit. En toute simplicité, quelque chose de plus profond se perçoit à travers l’extrême légèreté de ces scènes de préparatif et de noces.

Le Mariage au sens existentiel apparait. Cette entité mystérieuse et impalpable qui tente d’unir deux êtres qui s’aiment, pour le reste de leur vie.

 

Sans commentaire et sans interview, « Jour de Noces » est un film sincère et authentique, léger, plein de vie, d’humour, d’humanité, de joie et d’espoir. Un film dénué de tout cynisme, un film populaire, au sens noble du terme.

 


En 1959, deux funambules se sont mariés à La Rochelles sur un fil tendu entre deux tours. Des images d’archives de cet événement seront intégrées au film comme une allégorie du Mariage : deux personnes qui gardent l’équilibre sur un fil tendu … de chaque coté de ce fil, le vide.

 

 

  • Note d’intention

 

« Je crois que les gens ont besoin de joie »

Jacques Tati

 

Si l’on compare le mariage dans sa durée à une traversée en mer, ce n’est pas la traversée que je veux filmer, mais la préparation du voyage et le jour du départ.

L’avenir est incertain, et celui des couples en particulier. Pourtant, aujourd'hui encore, malgré tout, des gens s’affairent à fêter leurs noces. Il s’agit là d’un engagement envers l’autre, un acte de foi, de confiance, d’espoir et d’amour.

Au-delà de l’anecdotique, de la dimension sociale, ces scènes de noces et de préparatifs révèlent, tout en légèreté, l’humanité de ces couples qui se marient, et de ceux qui y participent. Il y a là-dedans quelque chose de profondément humain, d’existentiel, d’universel, de vivant. Ce sont des moments qui catalysent à la fois la joie, les tensions, les sentiments, les émotions. Une noce est un moment qui dépasse l’événement en tant que tel, il se passe quelque chose d’ineffable.

Ma caméra saura saisir et filmer cet invisible.

 

Le 17 mai 2023, la loi autorisant le mariage entre deux personnes du même sexe fêtera ses 10 ans.

Si je souhaite à la fois filmer des couples du même sexe et des couples de sexes différents, ce n’est pas pour souligner leurs différences mais pour qu’une résonnance se crée entre ces couples au fur et à mesure du film. Pour que le public puisse se rendre compte, qu’au sens profondément humain, au-delà des clichés et des aprioris, un mariage, qu’il soit gay, lesbien ou hétérosexuel, est un mariage. Qu’il réunit deux personnes qui s’aiment et souhaitent s’unir officiellement devant leurs proches.

 

Jour de Noces est un hymne à l’amour… à tous les amours !

 

 

  • A quoi serviront vos dons ?

 

En attendant de trouver une production, je dois avancer mes repérages dans l’espoir que ce film puisse, au final, voir le jour pour célébrer le 10ème anniversaire de la loi du mariage pour tous en Mai 2023. 

 

Vos dons serviront à financer mes déplacements dans différentes villes de province pour rencontrer des futurs mariés, leurs proches et les professionnels qui participeront à la noce.

Je recherche des futurs mariés en Région Parisienne et dans différentes villes de province via les réseaux sociaux, les professionnels du mariage et les associations LGBT.

 

 

Marie-Ange Gorbanevsky

Réalisatrice

https://www.marie-ange-gorbanevsky.com/

Après des études d’Histoire de l’Art à la Sorbonne (Master 2) et une formation en réalisation à l’Institut International de l’Image et du Son (IIIS) j’ai abordé le cinéma par le documentaire.

J’ai toujours filmé des mondes particuliers, des choses essentielles et pourtant impalpables : la poésie du temps qui passe au Jardin du Luxembourg ; l’âme du marché de Rungis ; la grande humilité des dentellières face à leur ouvrage ; le cœur et l’esprit d’un enfant qui s’ouvre à la musique, l’âme du vin.

Demain, j’espère filmer l’amour, la joie et l’espoir à travers "Jour de Noces"

 

  • Filmographie

« L’âme du vin», documentaire

Sorti en salles en Novembre 2019

Prix du Meilleur Documentaire au Most Festival Internacional de Cinema del Vi, en Catalogne

Bande-annonce du film "L'Ame du Vin"

 

« Une Leçon de Musique » 2014, documentaire 

Primé aux Etoiles de la Scam 2016, Festival Tarkovsky (Russie) 2016

Bande-annonce du film "Une Leçon de Musique"

 

« Les Dentellières » 2009, documentaire 

« Le plus grand marché du monde » 2006, documentaire

« Promenade dans un Jardin » 2002, court-metrage

A quoi sert l'argent collecté

 

En attendant de trouver une société de production qui m'accompagera sur ce film, l'argent collecté me permettra  d'avancer dans mes repérages dans l’espoir que ce film puisse, au final, voir le jour et célébrer le 10ème anniversaire de la Loi du Mariage Pour Tous en Mai 2023. 

Je recherche des futurs mariés en Région Parisienne et dans différentes villes de province via les réseaux sociaux, les professionnels du mariage et les associations LGBT.

2200 euros

Vos dons serviront à financer mes déplacements dans différentes villes de province pour rencontrer des futurs mariés, leurs proches et les professionnels qui participeront à la noce.

Ces dons serviront  à financer  :

Mes frais de transport : Train, location de voiture si nécessaire.

Mes frais d'hébergement : Hôtel, chambre d'hôte, ou Airbnb. 

Mes frais de repas. 

NB : Même s’il ne s’agit pas encore des couples qui participeront au film, j’ai besoin aujourd'hui d’ancrer ce projet dans une réalité humaine pour avancer. La rencontre de ces couples m’aidera d’une manière ou d’une autre, à avancer dans l’élaboration et l’écriture de ce film.

Ces différents contacts dans le « milieu du mariage » m'aideront à fédérer du monde autour de ce projet, à tisser une toile qui – j’en suis certaine – me permettra au final, de rencontrer « mes futurs mariés ».

 

 


Objectif de collecte

2 200,00 €

Montant Global

3 700,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Transports

Trains, locations de voiture 1 200,00 €
SOUS TOTAL 1 200,00 €

Hébergemement

Hôtel, Airbnb 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Repas

Repas 400,00 €
SOUS TOTAL 400,00 €

Graphisme et communication sur les réseaux sociaux

Rémunération de la Graphiste- communicante 1 100,00 €
SOUS TOTAL 1 100,00 €

TOTAL

TOTAL 3 700,00 €

Recettes

Désignation Montant

Mon investissement personnel

Mon apport personnel 1 500,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 200,00 €

TOTAL

TOTAL 3 700,00 €

 

Pourquoi un film sur les noces ? 

J’ai toujours été intriguée par celles et ceux qui avaient le courage de préparer leurs noces des mois à l’avance dans les moindres détails. Pourquoi dépenser tant de temps, d’énergie et d’argent pour une noce ? ! Incapable d’une chose pareille (mon mari et moi nous sommes mariés sans façon, juste avec nos deux témoins) je regarde les noces des autres avec beaucoup de sympathie, de tendresse et de joie. Et lorsque je croise une noce sur le parvis d’une mairie ou d’une église, j’observe ce joyeux spectacle toujours un peu « hors du commun » avec beaucoup de plaisir. Au fond, les grandes fêtes de mariage me touchent.

 

L'idée de filmer des couples hétérosexuels et homosexuels s'est imposée à moi comme une évidence. 

Les documentaires tendent souvent à dénoncer les travers et les malheurs de notre monde. J'ai choisi une autre voie. Mes films ont pour but de révéler le beau, l’humain et l’existentiel au travers de ce qui rassemble les êtres. "Jour de Noces", en révélant l'amour, la foi et l'espoir de ces couples; quels qu'ils soient, avec justesse, délicatesse et bienveillance, contribuera à faire tomber les tabous, les a priori, les idées reçues et à changer notre regard. 

 

« Jour de Noces » est un film qui se situe à la frontière du documentaire et de la fiction.

Dans mes six films précédents, j’ai toujours cherché à filmer au plus juste la « mise en scène » de la vie. « Jour de Noces » se situe dans la continuité de cette recherche tout en allant plus loin sur ce chemin.

 

Si je tiens à filmer la vraie vie et les vrais gens, ce n’est pas tant l’aspect « réaliste » de la vie qui m’intéresse. Parfois la vie elle-même semble légèrement décalée de la réalité, elle devient douce, charmante, touchante, poétique, parfois drôle, un peu comme dans un film de Jacques Tati. Alors la vie ressemble à un film.

Je choisirai des scènes où la vie devient un spectacle, dans le sens noble du terme, qu’il s’agisse de scènes intimistes ou monumentales. Le quotidien en regorge, et tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’événements aussi intenses qu’une noce ou sa préparation. Je choisirai mes couples comme on choisit des comédiens : les uns en fonction des autres; pour leur personnalité, leur potentiel, leur singularité, pour ce qu’ils dégagent à l’image et chacun sera une pierre de l’édifice.

Je filmerai les gens sans leur donner d’indication de mise en scène puisque justement, il s’agit de filmer « La mise en scène de la vie » telle qu’elle est. Il s’agit là de la « matière première » du film, une matière de premier choix, une matière vivante. Une partie du travail de préparation pour ce film consiste à me faire accepter auprès de tous, à obtenir la confiance de chacun afin qu’il accepte la caméra et qu’il se conduise comme si elle n’était pas là. J’ai déjà travaillé en ce sens pour mes films précédents

 

Contreparties

Mes Remerciements

pour 10,00 € et +

0
ARTINAUTES

150
DISPONIBLES

Mes sincères remerciements pour avoir soutenu ce projet.

Votre nom au générique

pour 20,00 € et +

0
ARTINAUTES

150
DISPONIBLES

Votre nom au générique du film si vous le désirez. Et mes sincères remerciements.

Une affiche du film dédicacée

pour 40,00 € et +

0
ARTINAUTES

100
DISPONIBLES

Une affiche du film dédicacée par la réalisatrice + votre nom au générique et mes sincères remerciements pour avoir aidé ce projet !

Invitation à une avant-première du film

pour 60,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Invitation à une avant-première du film, en présence de la réalistrice. Votre nom au générique et mes sincères remerciements pour avoir aidé ce projet !

DVD + Invitation à une avant-première du film

pour 100,00 € et +

0
ARTINAUTES

30
DISPONIBLES

Un DVD offert + une invitation à une avant-première du film en présence de la réalisatrice + votre nom au générique et mes sincères remerciements pour avoir aidé ce projet !