Mécénat
Icon proarti

Gisèle Casadesus, Par amour du jeu

Collecte Réussie


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION, DIFFUSION

9 850,00 €

9 500,00 € demandés

89
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
103%

Présentation du projet

ENGLISH VERSION IN "INSPIRATION" !


Le documentaire de création Gisèle Casadesus, Par amour du jeu des auteurs réalisateurs Jean-Philippe Raymond et Laura Beldiman, invite à (re)découvrir le portrait sensible de cette grande dame du théâtre et du cinéma français. Avec sa douceur naturelle, sa joie de vivre pétillante et son humour subtil, Gisèle nous confie ses souvenirs de femme et comédienne. Nous découvrons le théâtre, le cinéma, les coulisses de la scène, sa famille, son amour de la vie telle qu'elle l'a vécue.

C'est un film sur l'amour, la sagesse et la transmission.

.

.

Nous voulons que ce film de Hibou Production, coproduit par TV Vosges et qui a reçu le soutien du CNC et de la Procirep soit vu par le plus grand nombre.

Notre tournage, étalé sur quatre ans, filme la comédienne de Paris à île de Ré, si chère à son cœur, mais également dans les coulisses de son dernier film Sous le figuier, au Festival du film de Cabourg ou encore, au sein de la Comédie Française ou de sa famille.

Grâce à vos dons, nous pourrons acquérir la totalité des droits (extraits de films, photos, droits musicaux, etc.) nécessaires à la diffusion du film en salle et à la réalisation d’un coffret DVD, mais également finaliser la post-production pour des conditions optimales de distribution en dvd et en salle.

Vous pouvez également effectuer un don par chèque en remplissant le formulaire de don et en nous le renvoyant à l’adresse : Proarti, 14 rue Nicolet 75018 Paris. N’oubliez pas de bien renseigner le titre du projet. Pour télécharger le formulaire, cliquez ICI.


L’histoire

Hibou Production œuvre depuis plus de 25 ans à la réalisation et la diffusion de documentaires de création privilégiant les aventures humaines. Le film Gisèle Casadesus, Par amour du jeu en est le parfait exemple. Tout d’abord, la rencontre des deux auteurs réalisateurs, Laura Beldiman et Jean-Philippe Raymond, dont le cheminement et la complicité ont permis la réalisation de plusieurs films. Ensuite, leur rencontre avec Gisèle Casadesus lors du tournage d’un précédent film sur Dominique Probst, son fils cadet musicien.

C’est ainsi que démarra cette aventure de création qui s’étalera sur neuf ans et scellera des amitiés fortes entre les auteurs-réalisateurs et la famille Casadesus. Ce temps long est devenu le témoin du départ de Gisèle en septembre 2017 à l’âge de 103 ans. Quelque temps auparavant, Jean-Philippe et Laura avaient pu lui présenter le montage quasi-définitif de leur film. En avril dernier, Jean-Philippe est parti à son tour.

Au-delà du double hommage qu’est devenu ce film, la qualité des relations humaines tissées donne à Gisèle Casadesus, Par amour du jeu une tonalité particulière dont la poésie dépasse le simple témoignage ou la narration classique d’un biopic.


Le film

« Quand je serai grande, je serai comédienne et j'aurai des enfants », déclare Gisèle Casadesus dès son plus jeune âge. Privilégiant l'amour, la sincérité et une curiosité insatiable du monde, elle réussit à transformer ses rêves en une vie de rêve.

Née en 1914 dans une famille de musiciens, Gisèle Casadesus mène une magnifique carrière à la Comédie-Française, au cinéma et à la télévision, tout en élevant ses quatre enfants avec l'amour de sa vie, Lucien Pascal.

Après 28 années sur les planches de la Comédie Française, elle interprète des rôles dans des registres très différents aussi bien au théâtre qu'au cinéma. Pas à pas, le film dévoile de manière inédite les secrets qui l'ont fait rayonner. Nous découvrons ainsi comment les risques professionnels qu'elle a pris particulièrement dans la dernière partie de sa vie, ont participé à la force, à la résistance et à l'insatiable curiosité qui l'ont maintenue en tant qu'actrice.

Cette énergie, elle la puise dans sa vie personnelle, facteur d'équilibre. Sa relation avec ses quatre enfants, ses multiples petits et arrière-petits enfants teint aussi l’histoire par petites touches. Nous découvrons les liens d'amour et d'échange qu'elle entretient avec ses partenaires de jeu ainsi qu’avec des membres de sa famille, artistes depuis cinq générations.

Cette toile que tisse Gisèle la motive quotidiennement. Un secret de sa longévité ? Car l’un des moteurs de Gisèle est de s’intéresser à l’autre, échanger, partager avec lui.


Intentions des réalisateurs

A l’origine de ce documentaire il y a notre rencontre avec Gisèle Casadesus. Nous avons alors découvert une dame d'une grande humilité, qui a su conserver une vraie jeunesse d'esprit et une incroyable énergie. Sa fraicheur, sa sincérité, sa sagesse, sa philosophie et son humour nous ont séduits.

Gisèle nous est apparue comme une femme délicate, dont l'aspect, parfois fragile, contraste avec une grande force de caractère. La rigueur avec laquelle elle a mené sa carrière lui ont permis d’interpréter quelques centaines de rôles et d'incarner autant de personnages (au cinéma comme au théâtre) jusqu'à ses 100 ans… S’affranchissant courageusement du répertoire classique après les 28 ans de la Comédie-Française, elle s’aventure, à partir des années soixante, vers des auteurs comme Beckett, Duras, Ionesco, au théâtre, et aussi dans des rôles très variés au cinéma.

Nous avons choisi de développer particulièrement la manière dont la comédienne a pu s'émanciper alors, tout en préservant son statut de femme, de mère et ensuite de grand-mère..

.

C’est pourquoi nous avons privilégié - au théâtre - Savannah Bay de Marguerite Duras, pièce qu'elle interprète de 1992 à 1995 plus de 200 fois avec sa fille Martine Pascal. Côté cinéma, vous la retrouverez principalement sur le tournage de Sous le figuier (2013), son dernier long-métrage où elle interprète le rôle principal.

La réalisatrice Anne Marie Etienne, la comédienne Marie Kremer et d’autres membres de l’équipe du film parlent de sa rigueur dans l'apprentissage des textes, sa concentration et témoignent du courage et de la grande force de caractère dont a fait preuve Gisèle sur ce tournage – juste trois jours d’arrêt malgré une fracture au sacrum ! Gisèle réussit à transmettre autour d’elle cet amour profond pour le théâtre et pour le cinéma, si loin du star système actuel : pour elle « jouer c'est respirer »..

..

Actrice d'un autre temps, mais paradoxalement étonnamment moderne, Gisèle allie une grande force avec une grande sérénité. Elle sait aussi puiser dans le calme, dans la contemplation.

Au fil des séquences, ce film nous livre certains secrets qui insufflent à Gisèle Casadesus son incroyable énergie et une motivation dans le travail qui, malgré sa rigueur, est empreinte de fraîcheur, d'humour et d'amour du partage. Cette insatiable curiosité et ouverture d'esprit semblent donner à Gisèle le pouvoir de défier le temps.


A quoi sert l'argent collecté

Ce film, produit par Hibou Production et coproduit par ViàVosges, a bénéficié d’une aide du CNC et de la Procirep. Cela nous a permis de nombreux tournages étalés sur trois ans avec Gisèle à Paris, sur l'Ile de Ré (lieu cher à la comédienne), sur le tournage de son dernier film Sous le figuier à Bruxelles ou lors du Festival de Film de Cabourg.  Au vu de la diversité et de la richesse des documents collectés, ce documentaire est indispensable à la mémoire artistique et culturelle du patrimoine français, dont fait partie Gisèle Casadesus.

Nous souhaitons ainsi sortir ce film en salle et réaliser un coffret DVD en hommage à Gisèle Casadesus et pour cela nous avons besoin de votre aide aujourd’hui. Plusieurs étapes restent à franchir pour mener à bien ce projet.

Avec 5500 euros, nous pouvons acquérir la totalité des droits de diffusion du film (d’utilisation d’extraits de films où joue Gisèle, droits photos, droits musicaux) et un minimum de frais techniques pour des projections non-commerciales en salle.

Avec 9000 euros, nous pouvons financer en plus une partie de la création et réalisation, en partenariat avec un éditeur dvd, d'un Coffret Dvd Hommage (comprenant en plus du film, un livret, ainsi que de nombreux bonus des entretiens de Gisèle et des scènes du tournage qui ne sont pas dans le film).

Avec 12500 euros*, c’est le rêve qui devient réalité ! Nous pouvons finaliser la postproduction et diffuser le film en cinémas et en dvd en conditions optimales  : assurer un son salle et un étalonnage numérique de qualité, payer correctement les honoraires (la réalisatrice et les techniciens) pour la postproduction d’une version cinéma aboutie et payer pour la communication du film (ci-inclus la coordination de la campagne de financement participatif) et l’organisation des projections/rencontres.

 (*dont 8% pourcentage Proarti : 1000 )

Au delà de 12500, nous pourrons espérer avoir en plus une version sous-titrée en anglais pour projeter le film à l’international.

Notre demande de financement participatif sur la plateforme Proarti essentielle à la finalisation du film.  

Nous souhaitons finir la post-production de la version salle en fin juin et commencer les projections en septembre 2020

La sortie du coffret DVD hommage sera prévue pour la rentrée 2020.

Un grand merci à tous pour votre soutien et votre solidarité !


Montant de l'appel à dons

9 500,00 €

Montant Global

12 500,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Acquérir la totalité des droits de diffusion du film

Droits photos 500,00 €
Droits musique, de reproduction et droits voisins 500,00 €
Droits d'archives des films Sous le figuier (2013) et L’Aventurier de Marcel L'Herbier + frais techniquess 2 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

Commission Proarti 8%

Commission Proarti 8% 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Contreparties (livres/DVD), poste envois, comptabilité, projections

Contreparties (livres/DVD), poste envois, comptabilité, projections 1 050,00 €
SOUS TOTAL 1 050,00 €

Documentaliste, Coordination crowdfunding et Communication

Documentaliste, Coordination crowdfunding et Communication 450,00 €
SOUS TOTAL 450,00 €

Création version cinéma

Conformation, génériques, étalonnage et mixage pour DCP 1 500,00 €
Honoraires pour finalisation de post production et création du coffret DVD du film 2 500,00 €
SOUS TOTAL 4 000,00 €

Coffret hommage à Gisèle Casadesus

Une partie des frais de fabrication du coffret hommage à Gisèle Casadesus (DVD du film, livret, bonus) 3 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

TOTAL

TOTAL 12 500,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 9 500,00 €

TOTAL

TOTAL 9 500,00 €

GISÈLE CASADESUS. FOR THE LOVE OF ACTING

Written and directed by Jean-Philippe Raymond and Laura Beldiman

This creative documentary invites us to discover a big theater and cinema icon in France: Gisèle Casadesus. With a natural gentleness, a sparkling zest for life and a subtle sense of humor, Gisèle takes us on a candid journey through her memories of a woman and an actress. She tells offstage stories of her brilliant career in theater and cinema, of her family, of her life as she lived it. It is a film about love, wisdom and true sharing.

.

We hope that this film produced by Hibou Production with the support of TV Vosges, the French Cinematography Fund and Procirep be seen by many people.

We filmed the actress over four years from Paris to her summerhouse on the Ré Island, behind the scenes of her last film Under The Fig Tree (2013), at the Cabour Film Festival, in a performance at the Comédie-Française and also in the intimacy of her family.

Thanks to your gifts, we can pay for all the rights (for film excerpts, photos, music) that are necessary for theatrical screenings and for releasing the film on dvd and online, we can finish the last post-production steps in optimal conditions and produce a dvd in memoriam of Gisèle Casadesus.

The Story Behind The Film

Laura Beldiman and Jean-Philippe Raymond crossed paths in 2007. Their journey and complicity together gave birth to several documentaries on artists and works of art. They met Gisèle Casadesus on a previous film about her musician son, Dominique Probst. They were amazed by the strength, grace and freshness she had at 97 and decided to follow her on the shoot of a feature film where she was playing the main role!

This is how this creative adventure began, spanning over nine years and sealing a strong friendship with Gisèle and her family. In September 2017 Gisèle passed away at 103. A little before, Jean-Philipe and Laura were able to show her a quasi-final version of the film. In April last year, Jean-Philippe passed of as well, yet so much younger.

Beyond the double tribute that this film has become since, the quality of the human connections woven inside give it a particular tone and poetry that surpass a classic biopic.

.

.

The Character

When I grow up, I will be an actress and will have children, asserts Gisèle Casadesus from her early childhood, at a time when people thought this was impossible. By choosing to live with love, sincerity and an insatiable curiosity about the world, she succeeds in making her life dream into a “dream life” spanning over a century.

Born in 1914 in a family of musicians, she pursues a brilliant and unique acting career in both theater and cinema, while raising her four children with the love of her life, Lucien Pascal. After 28 years on the stage of the prestigious Comédie-Française in Paris, she takes on different roles in the cinema as well as in the theater. We learn how on the latter part of her life, the professional challenges she takes contribute to the force, tenacity and inquisitiveness that she has embraced as an actress. The film unfolds some of the secrets that make her glow.

Such energy, she draws from her personal life which represents a balancing factor. Her close relationships with her four children, her multiple grand children and great grand children paint her portrait by fine strokes of color. We observe the love and communication bonds that she nurtures with all her colleagues, as well as with many members of her family of artists for five generations. This precious web that Gisèle has woven over her lifetime motivates her every day. A secret of her longevity? One of Gisèle’s inner drives is to interest herself in others, to genuinely exchange and share with everyone around her.

Directors’ Intent

Our intention to make a film about Gisèle came as soon as we met her. We discovered a lady of great humbleness, who knew how to preserve her soul youthfulness and an incredible energy. Her freshness, honesty, wisdom, philosophy and humor seduced us. We decided to go beyond a classic biopic and make a sensitive portrait about the actress.

Gisèle appeared to us as a delicate woman, sometimes fragile, yet showing a strong force of character. The rigor of her early 28-year career at the Comédie-Française, where she performed over a hundred roles, taught her discipline and endurance. She looks back at these years with humor and honesty. Yet one of Gisèle’s greatest strengths is freeing herself of the classical repertoire in the 1960s to act in plays by Samuel Beckett, Margueritte Duras, Eugene Ionesco or to take on very different roles in the cinema. .

.

We discover her playing “Savannah Bay” by Marguerite Duras, a great success at the time. Between 1992 and 1995 she performs this two-women drama more than 200 times together with her actress daughter Martine Pascal. Their testimonies today are touching.

We also follow Gisèle at 97, behind the scenes of a feature film shot in Brussels where she plays the main role! The film’s director Anne-Marie Etienne, the actress Marie Kremer and other member of the crew witness of her rigor, her concentration, and especially of the courage and great strength that she showed everyone on this shoot – she stopped for only 3 days in spite of a sacrum bone fracture!

Most of all, we see how Gisèle succeeds in carrying around her this deep love of acting, so rare today. For her, “playing is breathing.”

.

Actress of another era yet stunningly modern, she amazes by her inner strength and genuine serenity. We see her in her little fishermen’s cottage near the ocean where she re-energizes herself in calmness, contemplation and reading. (She trains her memory by still learning poems...)

Scene by scene, the film reveals some of the secrets that give Gisèle her incredible energy and her passion for acting, which beyond discipline, is full of freshness, humor and love of sharing. Perhaps it is this insatiable curiosity and mind-openness that helped Gisèle defy time and age with such grace.

Contreparties

REMERCIEMENTS + LIEN

pour 10,00 € et +

2 ARTINAUTES

Nom au générique en REMERCIEMENTS + lien de visionnage en ligne.

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 10€ ne vous coûtera finalement que :

- 3,40€ pour un particulier

- 4€ pour une entreprise

INVITATIONS

pour 25,00 € et +

12 ARTINAUTES

2 INVITATIONS à une projection + les contreparties précédentes

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 25€ ne vous coûtera finalement que :

- 8,5€ pour un particulier

- 10€ pour une entreprise

UN GRAND MERCI + PHOTO AVEC SIGNATURE

pour 50,00 € et +

14 ARTINAUTES

Votre nom sera cité au générique en catégorie UN GRAND MERCI + une copie PHOTO de Gisèle avec son autographe + les contreparties précédentes

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 50€ ne vous coûtera finalement que :

- 17€ pour un particulier

- 20€ pour une entreprise

2 INVITATIONS A LA PREMIERE + DVD

pour 100,00 € et +

11
ARTINAUTES

37
DISPONIBLES

2 INVITATIONS avec place de premier choix à la première du film en présence de la coréalisatrice + le DVD du film + les contreparties précédentes

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 100€ ne vous coûtera finalement que :

- 34€ pour un particulier

- 40€ pour une entreprise

LIVRE DE GISELE CASADESUS

pour 250,00 € et +

1
ARTINAUTE

29
DISPONIBLES

L’envoi du LIVRE de Gisèle Casadesus «Cent ans, c'est passé si vite » + les contreparties précédentes

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 250€ ne vous coûtera finalement que :

- 85€ pour un particulier

- 100€ pour une entreprise

PARRAIN DU FILM

pour 500,00 € et +

1
ARTINAUTE

9
DISPONIBLES

Votre nom sera cité dans les remerciements spéciaux du générique du film en tant que PARRAIN DU FILM + 4 INVITATIONS avec place de premier choix à la première en présence de la coréalisatrice + les contreparties précédentes

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 500€ ne vous coûtera finalement que :

- 170€ pour un particulier

- 200€ pour une entreprise

PARTENAIRE FINANCIER

pour 1 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Le nom et logo de votre structure apparaissent au générique dans la liste des PARTENAIRES FINANCIERS du film + autant d'INVITATIONS avec place de premier choix que souhaitées à la première du film + les contreparties précédentes

Votre don peut être défiscalisé !

Ainsi, un don de 1000€ ne vous coûtera finalement que 400€ si vous êtes une entreprise !