Mécénat

GHAZAL
AVIGNON 2022

J -43


| ARTS DE LA SCÈNE
| DIFFUSION

1 170,00 €

18 000,00 € demandés

14
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
6%

Présentation du projet

À propos

La Cie Jours dansants joue son spectacle GHAZAL (Conversation avec une femme) au festival d'Avignon OFF 2022.

Après sa création en novembre 2021 à Laon, principal coproducteur du spectacle dans le cadre d'un contrat de territoire de 3 ans, et son adaptation en avril 2022 au Théâtre Massenet de Lille, nous nous préparons à participer au plus grand festival de théâtre français et européen, avec la sélection de la Région Hauts de France :

du 7 au 30 juillet 2022, Salle Tomasi/La Factory à 18h25 (relâche les lundi).

Journal

Lundi 9 mars 2019

Aujourd’hui j’ai rencontré Ghazal. Elle a refusé de me raconter son histoire. Elle m’a dit : 

« Je ne veux pas parler d’exil. Personne ne peut comprendre l’exil, sauf si tu l’as vécu. Tu ne peux pas savoir ce que ça fait de porter tes souvenirs avec toi, tout le temps, comme dans un sac à dos. Tu repars de zéro. » 

 

Teaser 

Création 2021

Danse | Théâtre | Documentaire

Durée : 1h20 | À partir de 10 ans 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GHAZAL ‬est un projet inédit sur la mémoire, qui organise la rencontre et la friction du théâtre, de la danse, du cinéma documentaire et de la création musicale live, autour de l’écoute et de la révolte comme devenir révolutionnaire.

Trois interprètes féminines portent les histoires de Lena, Afraa et Ebtesam, trois femmes syriennes que l'autrice, également anthropologue, a rencontrées à Paris et en Picardie et que sa soeur, photographe et réalisatrice documentaire a filmées, chez elles. 

Le spectacle ouvre un espace de la rencontre intime - sous l’angle de la sororité – et du partage mémoriel au cœur d’un lieu public, le théâtre, autour du principe de la violence qui déracine, de la guerre en l’occurrence, et des mouvements divers que cela convoque et/ou provoque - révolte, critique sociale, dévoilement de discours dominants, amitié et solidarité qui font monde. 

Dans l’espace d'une chambre détruite, à reconstruire, elles portent ensemble ces histoires et ouvrent des espaces-frontières, mêlant l'archive personnelle et la fiction collective, pour questionner nos regards sur la guerre et l’exil, entre Je, Nous et Elles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi nous avons besoin de vous ?

Le Festival d'Avignon Off 2022 est une formidable opportunité pour faire rayonner la création émergente contemporaine, permettre au spectacle GHAZAL de rencontrer programmateurs et professionnels, presse et publics, pour réaliser notre rêve : construire une belle tournée sur les trois prochaines saisons, accompagnée d'actions culturelles et artistiques exigeantes et engagées. 

Notre ambition : rendre accessible au plus grand nombre le spectacle GHAZAL qui défend des valeurs d'éveil des consciences sur les thématiques de la mémoire, des femmes, de l'exil au service d’une société ouverte et inclusive

L’activité de l’association s’inscrit dans une dynamique de théâtre militante et désintéressée. Nous désirons soutenir la création théâtrale contemporaine et sa médiation. Nous croyons aux vertus des pratiques culturelles et souhaitons participer activement à la formation de l’esprit critique chez nos bénéficiaires. 

*

En raison de la crise sanitaire, la circulation des oeuvres sur nos territoires est devenue, à l'instar de la sociologie, un véritable "sport de combat" ! Notre seule solution pour continuer à jouer, c'est votre aide !

Après une production ambitieuse et malgré le vif soutien de nombreuses commissions (DRAC, RÉGION, Département, CNC/DICRÉAM, Pictanovo, Spedidam), théâtres et scènes conventionnées, participer au festival d'Avignon 2022 représente un défi financier pour notre compagnie émergente : logement, salaires, reprise, chargé.e de diffusion et presse, tractage, autant de postes qui nécessitent un effort considérable pour lequel la compagnie investit déjà une part conséquente.

Notre campagne de mécénat s'adresse à la fois aux particuliers et aux entreprises qui partagent nos valeurs : 

Nous levons des fonds pour finaliser et développer cette création, c'est à dire permettre l'accès au plus large public ainsi que des actions de médiation engagées auprès de publics empêchés dans le futur. Grâce à la plateforme Proarti, chacun de vos dons peut-être défiscalisé à 66% pour les particuliers et à 60% pour les entreprises. 

Nous nous y engageons fort.es de la volonté d'être accompagné.es par une communauté qui partage nos valeurs ! 

Nous avons besoin de vous !

 

Qui sommes nous ? 

Écriture, mise en scène et chorégraphie : Marjory Duprés

Note d'intention 

" Ghazal est ma première mise en scène.

Après la réalisation d'un court métrage, puis d'un solo sur la mémoire intime et sa résonance collective, j'ai continué à relier mon parcours en sciences humaines à mon geste artistique, pour que l'écriture naisse de rencontres. 

Mon histoire d'amour est à l'origine d'un sentiment d'urgence, né dans le quotidien : sortir du silence, retrouver la puissance d'agir face aux drames qui percutaient notre vie. La mémoire, et son oubli paradoxal, m'ont poussée à vouloir relier les vivants et les morts, le quotidien et la mémoire; créer un espace d'écoute, d'ondes mêlées, sur la Syrie, mettant au coeur la transmission des personnes concernées. 

Étant moi même une femme, je me suis naturellement rapprochée d'autres femmes, pour partager leurs histoires, la mienne et me poser la question de notre Altérité, fictive ou supposée réelle.

Dire Je m'est apparue comme la seule voie possible pour transmettre et amplifier leurs voix, qui m'apparaissaient comme invisibles dans l'espace public et médiatique en France.

J'ai d'abord rencontré Ghazal, une jeune fille syrienne. 

Mon enquête a commencé avec son refus de parler d'exil, pour n'être pas réduite à l'étiquette de "réfugiée". Mon journal de terrain s'est enrichi d'une perspective intellectuelle, nécessairement subjective, m'entourant d'une constellation de femmes philosophes, cinéastes et anthropologues (Susan Sontag, Chantal Akerman, Anna Tsing...),mise en écho avec la dimension performative du plateau et la réalisation documentaire. 

J'ai rencontré trois femmes, de trois âges différents ; elles m'ont accueillie comme une soeur. 

Mon spectacle est un tissage de ces voix, qui nous racontent la mémoire quand elle se confronte à l'Histoire.

J’écris pour tracer des chemins à travers l’absence, les détails, les sensations, les anecdotes, afin que ces paysages de la mémoire, ces intimes multiples entrent en résonance avec d’autres. 

 

Réalisation documentaire : Tiffany Duprés

Avec Ghita Serraj, actrice - Soleïma Arabi, actrice - Yasminee Lepe, danseuse - en alternance avec Aïda-Camille Ben Hassine, danseuse - accompagnées de Guillaume Léglise (interprète, musicien et compositeur)  

Dramaturgie : Sarah Di Bella - Scénographie : Marta Pasquetti - Création Lumières : Manuel Desfeux - Régie vidéo : Jean Baptiste Droulers - Montage : Chaghig Arzoumanian - Costumes : Marion Xardel - Régie son : Ronan Mansard - Administration/production : Hélène Pallut - Logistique : Corine Atru

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos soutiens

Avec le soutien de la Ville de Laon, CCN Ballet du nord, DRAC Hauts de France, Région Hauts de France, Département de l’Aisne, DICRÉAM/CNC, Pictanovo, SPEDIDAM, Festival Syrien n'est Fait, Atelier des artistes en Exil, Théâtre Massenet Lille, La Faiencerie de Creil, La Manekine, Relais Pantin - Paris, Théâtre Ouvert - Centre national des dramaturgies contemporaines, La Briqueterie - CDCN du Val de Marne, Nouveau Gare au Théâtre, Théâtre des Quartiers d'Ivry - CDN. 

A quoi sert l'argent collecté

 

Notre objectif de collecte à hauteur de 18 000 euros comprend la reprise, non prévue initialement au budget, l'adaptation technique et une partie des dépenses d'Avignon, les plus nécessaires à la réussite de notre projet ! 

Après deux années de crise sanitaire, l'impact sur l'éco-système du spectacle vivant, notamment notre compagnie émergente non conventionnée est manifeste.   

Pour son spectacle GHAZAL, la compagnie s'inscrit dans un contexte partagé, où les perspectives de vente et diffusion sont impactées par les reports de spectacle, ce qui laisse peu de place pour les nouvelles créations, indépendamment de leur qualité et de leur exigence artistique. 

Face à ce constat - fort.es cette analyse - nous n'avons pas baissé les bras ! 

Nous avons :

- investi dans une reprise du spectacle avec deux nouvelles comédiennes, Ghita Serraj et Soleïma Arabi, et une danseuse Aïda Ben Hassine (en alternance avec Yasminee Lepe) 

- adapté techniquement le spectacle pour qu'il puisse jouer dans tous les murs, grands et petits plateaux en vue de cibler deux réseaux : scènes nationales et conventionnées, CDN... et théâtres municipaux. 

- déjà trouvé une maison à deux pas des ramparts où loger l'équipe pendant le festival d'Avignon

- loué la salle de spectacle (très investie dans le projet)

- noué des partenaires prestigieux pour la reprise avec Nouveau Gare au Théâtre, le Théâtre de Rungis, le Théâtre des Quartiers d'Ivry - CDN.

Il nous reste à contractualiser la chargée de diffusion et l'attachée de presse du spectacle et entreprendre la dernière ligne droite de la logistique générale


Objectif de collecte

18 000,00 €

Montant Global

67 838,00 €

Dépenses

Désignation Montant

REPRISE ET ADAPTATION TECHNIQUE

Construction décor - ADAPTATION 300,00 €
Costumes - REPRISE 800,00 €
Hébergements et frais de bouche - REPRISE 1 320,00 €
Charges sociales - REPRISE 3 415,00 €
Salaires artistiques et techniques (12 jours) - REPRISE 6 830,00 €
SOUS TOTAL 12 665,00 €

FRAIS - AVIGNON

Location et achat matériel (vidéo et son) 700,00 €
Location de salle 14 400,00 €
Assurance (sur la durée du festival) 300,00 €
Droits d'auteur (SACD, SPEDIDAM, SACEM) 1 000,00 €
Hébergement - AVIGNON 6 350,00 €
Frais de bouche - AVIGNON 2 000,00 €
Transports équipe - AVIGNON 1 000,00 €
Eco pack - AVIGNON OFF (affiches et flyers) 300,00 €
Inscription - Festival OFF AVIGNON 311,00 €
Transport décor - AVIGNON 800,00 €
SOUS TOTAL 27 161,00 €

SALAIRES - AVIGNON

Chargée de diffusion 1 500,00 €
Charges sociales (technique) 1 650,00 €
Salaires techniques (2 personnes) 3 000,00 €
Charges sociales (artistique) 6 959,00 €
Salaires artistiques (5 personnes) 12 653,00 €
Attachée de presse 500,00 €
Tractage 500,00 €
Charges sociales (administratif) 1 250,00 €
SOUS TOTAL 28 012,00 €

TOTAL

TOTAL 67 838,00 €

Recettes

Désignation Montant

FONDS PROPRE

Fonds propre 1 838,00 €
SOUS TOTAL 1 838,00 €

SUBVENTIONS

FONPEPS 7 000,00 €
DÉPARTEMENT DE L'AISNE 2 000,00 €
DRAC HAUTS DE FRANCE 5 000,00 €
RÉGION HAUTS DE FRANCE 26 000,00 €
SOUS TOTAL 40 000,00 €

MÉCÉNAT

SOUS TOTAL 0,00 €

BILLETTERIE

Billetterie AVIGNON 8 000,00 €
SOUS TOTAL 8 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 18 000,00 €

TOTAL

TOTAL 67 838,00 €

 

GHAZAL est un projet d'écriture qui mélange des sources de natures différentes : journal intime, films, essais anthropologiques, recherche iconographique... 

Voici quelques inspirations pour enrichir votre lecture de notre projet : 

 

POUR SAMA (2019)

Un film de Waad al-Kateab

Une jeune femme syrienne qui vit à Alep lorsque la guerre éclate en 2011. Sous les bombardements, la vie continue. Elle filme au quotidien les pertes, les espoirs et la solidarité du peuple d’Alep face aux bombardements du régime et de Poutine. Inlassablement, demander Justice et rendre leur place aux vivants, comme aux disparus. 

 

REFUGE (2019)

Une série photographique de Bruno Fert 

Habiter est ce que nous avons tous en commun (...) Nos maisons parlent de nous."

Depuis 2016, Bruno Fert parcourt les camps de réfugiés de Grèce, d’Italie, de France, pour y photographier l’habitat provisoire – abris de fortune, chambres, appartements – où ceux qui ont fui leur pays recréent une intimité, une attache, une identité. 

 

LA CHAMBRE DÉTRUITE (1978)

Une photographie de Jeff Wall 

« Je commence par ne pas photographier. Cela décrit très bien mon travail. La reconstruction est une transformation, mais une transformation qui reste fidèle a l’originale » - Jeff Wall

Photographie d'inspiration sur la notion de mise en scène du regard et de trace. 

 

DEVANT LA DOULEUR DES AUTRES (2003)

Un livre de Susan Sontag

L’un des traits distinctifs de la vie moderne est que les images d’atrocités sont devenues, par le biais des écrans, une sorte de lieu commun que Susan Sontag interroge dans ce livre : la description de la cruauté a-t-elle pour conséquence d’immuniser les spectateurs contre la violence ? Leur perception de la réalité est-elle érodée par le barrage quotidien des images ? Que signifie se sentir "concerné.e" par les souffrances des populations civiles, dans des zones de conflit, plus ou moins lointaines ? 

 

FRICTIONS (2020 - version américaine originale 2005)

Un essai anthropologique d'Anna Tsing 

Friction : que se passe-t-il dans les « zones-frontières » où se développe une économie sauvage, ravageant les ressources, les plantes, les animaux, les forêts et les cultures humaines ?
Friction : comment apprendre à regarder une forêt que l’on croyait sauvage comme un espace social, habité ?
Friction : comment les alliances les plus boiteuses peuvent-elles être fécondes ?
Friction : comment faire de l’ethnographie sans se plier aux règles de l’orthodoxie académique, en rendant perceptibles des aspects de la réalité souvent considérés comme accessoires ?

Avec Anna Tsing, il faut apprendre à mettre en suspens nos routines perceptives et nos jugements normatifs, apprendre à sentir et ressentir, à développer une culture de l’attention.

 

Suivez l'actualité du projet !

  • MERCI aux deux premiers contributeurs !

    Merci Camille, merci Daniel ! Vous êtes les premiers anges contributeurs pour GHAZAL et nous vous remercions mille fois ! On en profite pour vous partager une belle nouvelle : le texte du spectacle va bientôt être publié !! On vous en dit plus très bientôt ! Et à très vite !

Contreparties

MERCI !

pour 15,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 15€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 5.1€ pour un particulier (défiscalisation de 66%)

- 6€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%)

Des remerciements de la part de toute l'équipe, votre nom sur notre page Facebook ainsi qu'une affiche numérisée.

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !

SUPER !

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 50€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 17€ pour un particulier (66% de défiscalisation) ;

- 20€ pour une entreprise (60% de défiscalisation).

Les contreparties précédentes ainsi qu'une affiche papier du spectacle.

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !

GÉNIAL !

pour 100,00 € et +

2 ARTINAUTES

Un don de 100€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 34€ pour un particulier (défiscalisation de 66%)
  • 40€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%)

Vous recevrez une affiche dédicacée par tous les membres de l'équipe,

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !

MAGNIFIQUE !

pour 200,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 200€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 68 € pour un particulier (défiscalisation de 66%)
  • 80€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%)

Toutes les contreparties précédentes ainsi qu'une vidéo personnelle de remerciement et une photo de Ghazal (© Tiffany Duprés).

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !

EN PLEIN COEUR !

pour 300,00 € et +

1 ARTINAUTE

Un don de 300€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 102€ pour un particulier (défiscalisation de 66%)
  • 120€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%)

Toutes les contreparties précédentes et 1 place offerte pour le spectacle GHAZAL à Avignon !

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !

ENSEMBLE !

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 500€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

  • 170€ pour un particulier (défiscalisation de 66%)
  • 200€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%)

Toutes les contreparties précédentes et un total de 2 places offertes pour le spectacle GHAZAL à Avignon.

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !

MERVEILLE !

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 1000€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 340€ pour un particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 400€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Toutes les contreparties précédentes + 3 invitations au spectacle GHAZAL à Avignon.

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !

SILVER

pour 5 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 5000€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 1700€ pour une particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 2000€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Pour les entreprises :

Toutes les contreparties précédentes + 10 invitations au spectacle GHAZAL à Avignon + votre nom en tant que mécène officiel du projet sur tous les supports de la communication de la compagnie.

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !

GOLD

pour 10 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 10000€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 3400€ pour une particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 4000€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Pour les entreprises :

Toutes les contreparties précédentes + 30 invitations au spectacle GHAZAL à Avignon + votre nom en tant que mécène officiel du projet sur tous les supports de la communication de la compagnie.

Et la reconnaissance éternelle de l'équipe de Ghazal !