Fata Merda à Avignon 2024 !

Un duo clownesque pour conjurer l'apocalypse
ARTS DE LA SCÈNE
PRODUCTION
ENVIRONNEMENT,
CRÉATION ÉMERGENTE

Présentation du projet

FATA MERDA, UN DUO CLOWNESQUE POUR CONJURER L’APOCALYPSE

Le premier spectacle de la compagnie Tout n’est pas perdu sera à Avignon au théâtre de La Factory (Chapelle des Antonins) du 6 au 21 juillet à 22h30. 

Votre participation au financement de ce projet ouvre droit à une réduction fiscale de 66% pour les particuliers et de 60% pour les entreprises

Fata Merda est un duo clownesque conçu par Claire Faugouin-Vié et Mathilde Courcol-Rozès accompagnées à la mise en scène par Agnès Lalle. Pour nous, les clown·e·s sont des miroirs de notre société qui peuvent s'emparer de sujets a priori tragiques pour y apporter des réponses poétiques et burlesques. La mort ? L'apocalypse ? Vous trouverez toutes les réponses aux questions qui vous taraudent la nuit dans ce spectacle de magie divinatoire.

LE SPECTACLE

Fata Merda, c’est une expérience clownesque de magie divinatoire pour conjurer l’apocalypse. Deux fées déglinguées et visionnaires décident de faire profiter l’humanité de leurs lumières peu banales : elles fouillent parmi les déchets que personne ne veut voir pour y lire l’avenir. Face à l’atmosphère fataliste de notre siècle, les voilà qui sortent de l’ombre pour délivrer le summum de leur art... une prophétie salvatrice sur papier toilette. Autour d’un trône étincelant prend alors place une cérémonie à la démesure clownesque. Mais sont-elles réellement en capacité de déjouer la catastrophe ? Permettez-vous d’en douter. Sauf si...

FATA MERDA À LA FACTORY 

La Factory a lancé cette année le festival Grrrrrrr premier Festival de clown d’Avignon et c’est avec joie que nous rejoignons leur programmation pour le festival d’Avignon 2024. Les spectacles de clowns sont rares, les duos de femmes clownes encore plus, tout comme les scènes qui les mettent en lumière. C'est pourquoi il nous tenait à coeur de jouer au festival d’Avignon dans ce théâtre sensible à cet art.

Jeune compagnie émergente, Fata Merda est notre premier spectacle et nos fonds propres ne nous permettent pas encore d’avancer tous les frais nécessaires à la production. Mais grâce à la campagne de mécénat, et votre généreux soutien, nous pouvons envisager sereinement le festival. 

 

-

 

EXTRAIT

– Nous, nous ... on est dans la lumière. On a des pouvoirs. Des pouvoirs de divination. C’est la lumière. La lumière divine. On peut diviner. On peut diviner l’avenir en lisant dans le passé.

– Ouai on peut le faire.

– Comment me direz-vous?

– How?

– Eh bien le passé c’est tout ce qui est vieux et qui pue et qu’on cache. Bah nous on le prend. On le pose. Et puis on le regarde. Et paf!

– Paf!

– On voit l’avenir.

– Ouai.

 

UNE ÉPOPÉE OÙ TOUT N’EST PAS PERDU

Notre équipe se rencontre en 2020 autour du projet de fin d’étude de Claire au conservatoire du 20è à Paris et de leur passion commune pour l’art clownesque. Claire voulait travailler autour du conte la Belle au Bois Dormant avec Mathilde pour son univers à la fois trash et naïf et Agnès pour son regard poétique et singulier. Mais c’est sans compter les différents confinements qui manquent d’avoir raison du projet. Heureusement, nous ne lâchons rien et le spectacle rencontre son public pour la première fois aux rencontres du Samovar en juillet 2021 sous une forme de 20 minutes. C’est un succès qui nous encourage à poursuivre l’écriture. 

Le Samovar nous renouvelle son soutien et nous accueille en résidence sous son chapiteau à Varengeville-sur-mer en août 2022. Un an plus tard, nous présentons une étape de travail à Baule au festival inclusif Fêt’à Clown·e·s, et c’est en mai 2023 à Domont, au festival de création émergente Remue Ménage, que Fata Merda trouve sa forme finale. C'est un nouveau succès qui s’accompagne d’une bonne nouvelle: le théâtre des Déchargeurs souhaite nous programmer pour 8 dates en octobre. 

Mais le thème catastrophe du spectacle se transforme pour un temps en prophétie auto-réalisatrice et l’ancien directeur, Adrien Grassard ferme brutalement les portes du théâtre en août. Heureusement pour nous, grâce à la pugnacité de l’équipe des déchargeurs et à la solidarité du Théâtre El Duende, nous sommes reprogrammées in extremis du 28 au 31 octobre dans le cadre de la programmation Les Déchargeurs Hors les Murs. Face à la réception enthousiaste du public le Duende nous reprogramme le 1er mars 2024 et l’aventure continue !

 

LA COMPAGNIE

La compagnie Tout n’est pas perdu, est née sous l’impulsion de Claire Faugouin-Vié en 2020 à Paris, pour porter le duo de clownes Fata Merda avec Mathilde Courcol- Rozès, accompagnées par Agnès Lalle à la mise en scène. Elle rassemble une équipe de femmes dédiée à l’exploration de l’art clownesque dans ses formes les plus variées. Nous abordons des thématiques contemporaines au travers d’un univers baroque : l’angoisse de la fin du monde et le traitement des déchets dans Fata Merda ; la pilosité comme objet politique dans Le poil n’est pas imberbe, solo d’Agnès Lalle ; les luttes LGBT dans Comme la vie avec un accent, solo en cours d’écriture par Claire Faugouin-Vié. 

Nous revendiquons une pratique du clown moderne et consciente de son héritage - le cirque et le jeu masqué - ainsi que créatrice de sa propre grammaire - inspirée par la performance, le drag et le stand-up. L’esthétique est foutraque et kitsch, faite de recup pour redorer le blason des matières et des objets que l’on s’apprête à jeter. Heureusement, tout n’est pas perdu pour eux car nous leur donnons une nouvelle vie sur scène. 

La compagnie s’inscrit également dans une démarche de soutien aux projets portés par des personnes minorisées. Dans ce cadre, elle co-organise le festival inclusif Fêt’àclown·e·s à Baule dans le Loiret ; et met en place en 2024 des ateliers de clown au centre Pénitentiaire de Meaux en partenariat avec la compagnie Pire Encore

 

 

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira à prendre en charge une partie des frais liés à la location de la salle de la Chapelle des Antonins. 


Objectif de collecte

4 433,00 €

Montant Global

15 250,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Salaires

Salaires 5 797,00 €
SOUS TOTAL 5 797,00 €

Frais d'approches

Transports 450,00 €
Repas 500,00 €
Hébergement 1 900,00 €
Location Chapelle des Antonins 4 800,00 €
Consommables 200,00 €
SOUS TOTAL 7 850,00 €

Communication

Impression Flyers/Affiches 250,00 €
Inscription Catalogue Avignon Off 371,00 €
Adhésion AF&C 30,00 €
Plan Média du théâtre 600,00 €
SOUS TOTAL 1 251,00 €

Frais de gestion

Proarti 352,00 €
SOUS TOTAL 352,00 €

TOTAL

TOTAL 15 250,00 €

Recettes

Désignation Montant

Recettes nettes

Billetterie 4 200,00 €
SOUS TOTAL 4 200,00 €

Apports production

Coproduction Rinascimento 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

Subvention

Fonds de soutien à l'émergence AF&C 1 617,00 €
SOUS TOTAL 1 617,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 4 433,00 €

TOTAL

TOTAL 15 250,00 €

CLOWNES CONTE ET CATASTROPHE

Fata Merda est né du désir d’écrire avec et pour nos clownes en revisitant les contes et leurs morales. En partant du conte de la Belle au Bois Dormant, parmi les mythes fondateurs de la féminité contemporaine, notre intérêt s’est porté sur le personnage de la vieille fée qui, vexée de ne pas avoir été invitée au baptême de la jeune princesse, se venge en la condamnant à mourir. Il est dit dans le conte « qu'il y avait plus de cinquante ans qu'elle n'était pas sortie d'une tour, et qu'on la croyait morte ou enchantée. » Nous avons donc imaginé nos clownes à partir de cet isolement pour leur prêter des pouvoirs divinatoires scabreux, puisqu'elles lisent l'avenir dans les déchets, restes d’un passé que tout le monde ignore.

Que faut-il faire du passé? Quel avenir rêver pour l’humanité ? Voilà les questions auxquelles nos clownes tentent de répondre avec fracas. Avec ce spectacle, nous souhaitons interroger l’imaginaire apocalyptique. La fin est proche..., mais la fin de quoi, de qui ? De l’humanité ? D’un certain mode d’organisation ? De tout à la fois ? Peut-on encore agir ? Et si oui, que faire ? Pour sortir de l’inaction face à la catastrophe annoncée, nous avons besoin du rire cathartique que permettent les clown·e·s.

Contreparties

L'AFFICHE

pour 50,00 € et +

2 ARTINAUTES

48 DISPONIBLES

Vous recevez une affiche dédicacée du spectacle

Après défiscalisation, un don de 50€ vous revient à 17€ pour un particulier et 20€ pour une entreprise.

L'INVITATION

pour 100,00 € et +

3 ARTINAUTES

17 DISPONIBLES

Nous vous offrons une invitation pour venir voir Fata Merda à Avignon le soir de votre choix !

Après défiscalisation, un don de 100€ vous revient à 34€ pour un particulier et 40€ pour une entreprise.

LE NEZ ET L'INVITATION

pour 200,00 € et +

2 ARTINAUTES

Vous recevez un nez en latex fait main par Mathilde et une invitation pour venir voir Fata Merda à Avignon !

Après défiscalisation, un don de 200€ vous revient à 68€ pour un particulier et 80€ pour une entreprise.

LE NEZ, L'INVITATION ET L'AFFICHE DÉDICACÉE

pour 300,00 € et +

1 ARTINAUTE

Vous recevez un nez rouge en latez fait main par Mathilde ainsi que deux invitations pour venir voir Fata Merda à Avignon avec la personne de votre choix et une affiche dédicacée du spectacle.

Après défiscalisation, un don de 300€ vous revient à 102€ pour un particulier et 120€ pour une entreprise.

LE NEZ, LES INVITATIONS ET LE TIRAGE D'UNE PHOTO

pour 500,00 € et +

1 ARTINAUTE

Vous recevez un nez rouge en latex fait main par Mathilde, deux invitations pour venir voir Fata Merda à Avignon avec la personne de votre choix et le tirage d'une photo du spectacle.

Après défiscalisation, un don de 500€ vous revient à 170€ pour un particulier et 200€ pour une entreprise.

DEVENEZ CLOWN

pour 1 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Nous proposons à votre équipe, un stage d'une journée d’initiation au clown (12 personnes maxi). Frais de déplacement non compris en dehors de la région Île de France.

Après défiscalisation, un don de 1500 euros revient à 600 euros pour une entreprise.

Contrepartie réservée aux personnes morales.