Mécénat
Icon proarti

EN QUARANTAINE AVEC DALIDA
Un spectacle musical qui déride

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
|

5 240,00 €

5 000,00 € demandés

54
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
104%

Présentation du projet

"EN QUARANTAINE AVEC DALIDA", ÇA VEUT DIRE QUOI ?

ONE-WOMAN-SHOW DOUBLÉ D'UN CONCERT, « En quarantaine avec Dalida » est un spectacle musical qui donne à voir une femme à l’aube de ses 40 ans. Crise de la quarantaine, démon de midi, cap à passer ? Vous aurez une heure pour vous faire votre idée sur la question. Une heure de sketches drôles ou grinçants, nostalgiques ou tendres, en alternance avec une dizaine de chansons de Dalida.

ÇA SE PASSE OÙ ET QUAND ?

Au Point du Jour (Paris, 16è) les 12, 13 et 14 novembre 2015.

ET VOUS LÀ-DEDANS ?

En participant à notre collecte, vous contribuerez à la production du spectacle (travail des artistes, mise en scène, salle) ainsi qu'à sa diffusion (communication) : rejoignez-nous !

Si vous aimez l'alliance entre la musique et le théâtre, les projets hors du commun, et la proximité du rire et des larmes : ce projet est fait pour vous !

Et si ce projet vous inspire et qu'il vous donne envie de participer, un grand merci ! N'hésitez pas à diffuser ce lien auprès de vos amis.

L'INSPIRATION

« En quarantaine avec Dalida » est né d’une mise à distance théâtrale de l’expérience personnelle de l’auteur, Donatienne du Jeu. A près de 40 ans, comment accepter le temps qui passe, les amours qui s’effilochent, la finitude ? Comment assumer la plénitude de ses choix ? La quarantaine est-elle une voie de libération ?

Chanteuse lyrique de formation, D. du Jeu connaît une passion ancienne pour la voix chaleureuse de Dalida, qui l’a conduite à faire dialoguer sa « femme de 40 ans » avec le répertoire de la diva blonde. Des chansons qui n’ont pas pris une ride, et dont les textes prennent un relief inattendu dans le duo qu’ils entretiennent avec la trame théâtrale du spectacle.

Entre les sketches, le public pourra donc entendre des « tubes » (Mourir sur scène, Il venait d’avoir 18 ans,…), mais aussi des pépites moins connues (Une femme à 40 ans, Pour ne pas être seul,…), qui constituent un des charmes de ce spectacle ouvert à tous – et pas seulement aux quarantenaires.

L'INTERPRÉTATION

« En quarantaine avec Dalida », c’est de la musique, des mots, et surtout du théâtre. Interpréter Dalida, c’est donner corps à celle qui fut et qui reste une icône. Le dialogue avec la grande diva passe d’abord par le chant. Délaissant les aigus voltigeurs de son registre lyrique, Donatienne du Jeu explore ici les vibrations de sa voix « en Dalida » : voix de poitrine, voix profonde, dont la couleur exprime charnellement le passage « en quarantaine ».

Ce qui relie la parole de la quarantenaire à celle de Dalida, c’est aussi le corps de l’actrice. Dalida est un mythe, une femme adulée, de son vivant, et après sa mort. Il ne s’agit pourtant pas d’aborder son histoire, avec force paillettes ou détails biographiques. Pour Jean-Daniel Senesi, le metteur en scène, il faut évoquer très indirectement, avec beaucoup d’humour et de distance, cette existence d’amour et de souffrance. Sobriété sur scène, avec deux excellents musiciens pour « entourer » l’actrice ; une perruque, un bikini et deux ou trois robes pour « habiller » le plateau ; et, surtout, un « miroir » de l’intimité, un dialogue imaginaire entre deux destins féminins, en toute simplicité. Le travail de mise à nu de l’interprète, sans jamais vouloir imiter le modèle, sera le meilleur moyen d’évoquer la star : grâce à cette complicité esquissée, un lien subtil sera dessiné, comme entre deux amies.

La création musicale fait aussi partie intégrante de ce spectacle au féminin. Portés par deux musiciens issus de l’univers du rock et de la chanson française, les arrangements à la guitare basse et au clavier s’inscrivent naturellement dans l’univers sonore de Dalida, tout en jouant sur la sobriété conférée par un nombre réduit d’instruments. Par leur présence, Nicolas Thouroude et François Debaecker offrent aussi un contrepoint masculin irrésistible.

A quoi sert l'argent collecté

MONTANT DEMANDÉ POUR LE PROJET : 5000€

Vos dons permettront de payer l'achat de costumes, des éléments du décor, les salaires des comédiens et du metteur en scène (hors répétitions), ainsi que de financer le travail de captation vidéo et de montage nécessaire à la diffusion du spectacle.

- Si les dons récoltés atteignent 2000 euros, nous pourrons finaliser une partie de la scénographie et les frais de création visuelle.

- Avec 5000 euros, nous pourrons payer les frais de production et les salaires des artistes (hors répétitions).

- Au-delà des 5000 euros appelés, le supplément sera affecté au développement des moyens de communications, permettant de renforcer la visibilité du spectacle auprès du public. L’argent collecté permettra aussi d’enrichir la scénographie ou à rémunérer les répétitions.


Montant de l'appel à dons

5 000,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 5 000,00 €

TOTAL

TOTAL 5 000,00 €

« En quarantaine avec Dalida » est né d’une mise à distance théâtrale de l’expérience personnelle de l’auteur, Donatienne du Jeu. A près de 40 ans, comment accepter le temps qui passe, les amours qui s’effilochent, la finitude ? Comment assumer la plénitude de ses choix ? La quarantaine est-elle une voie de libération ?

Chanteuse lyrique de formation, D. du Jeu connaît une passion ancienne pour la voix chaleureuse de Dalida, qui l’a conduite à faire dialoguer sa « femme de 40 ans » avec le répertoire de la diva blonde. Des chansons qui n’ont pas pris une ride, et dont les textes prennent un relief inattendu dans le duo qu’ils entretiennent avec la trame théâtrale du spectacle.

Entre les sketches, le public pourra donc entendre des « tubes » (Mourir sur scène, Il venait d’avoir 18 ans,…), mais aussi des pépites moins connues (Une femme à 40 ans, Pour ne pas être seul,…), qui constituent un des charmes de ce spectacle ouvert à tous – et pas seulement aux quarantenaires.

Contreparties

* Quarante mercis *

pour 5,00 € et +

3 ARTINAUTES

Bienvenu à bord ! Nous comptons sur vous pour suivre l'aventure jusqu'au bout !

* En quarantaine chez vous *

pour 15,00 € et +

7 ARTINAUTES

L’affiche du spectacle dédicacée par le groupe

+ Les contreparties précédentes

* Quarante mèches de Dalida *

pour 30,00 € et +

7 ARTINAUTES

Une photo de vous avec la perruque de Dalida, publiée sur la page Facebook du spectacle. 2 séances de shooting seront prévues au cours de la campagne.

+ Les contreparties précédentes

* Votre quarantaine *

pour 50,00 € et +

1 ARTINAUTE

Témoignez devant une caméra de votre expérience de la quarantaine : deux séances de shooting seront organisées au cours de la campagne.

Vous pouvez aussi nous envoyer une vidéo faite par vos soins (3 minutes maximum). Votre témoignage sera publié sur la page Facebook du spectacle.

+ Les contreparties précédentes

* Quarante caramels, bonbons et chocolats *

pour 100,00 € et +

4 ARTINAUTES

Un sachet comprenant un mélange de caramels, bonbons et chocolats (40 pièces)

OU Votre quarantaine «croquée» par l’illustratrice

+ Les contreparties précédentes

* Quarante nuits avec Dalida *

pour 300,00 € et +

0 ARTINAUTES

1 taie d’oreiller imprimée avec l’affiche du spectacle

+ 2 invitations au spectacle

* Quarante ans après... *

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un CD "Collection Best Of : Dalida Ses Grands Succès"

+ Les contreparties précédentes