Mécénat

Correspondance Camus/Casarès, entre Passion et Création
avec l'autorisation de Catherine Camus, de la succession Casarès ainsi que des Éditions Gallimard

Par: DPA

Collecte Terminée


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION, DIFFUSION

100,00 €

4 750,00 € demandés

1
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
2%

Présentation du projet

Correspondance Camus/Casarès, entre Passion et Création est une lecture-spectacle interprétée et mise en scène par Anny ROMAND et Ivan MORANE.

Qui se jouera au Festival d’AVIGNON OFF, du 7 au 31 juillet 2021, au Théâtre du Chêne Noir à 12h30 dans la salle John Coltrane.

Durée : 1h 10
De : 7 à 77 ans (voire plus !)

Le financement de ce projet est destiné à la production et la diffusion du spectacle au Festival d'Avignon Off 2021 OU dans des théâtres Parisiens et de Provinces.

.

.Correspondance Camus/Casarès en quelques mots :

L’auteur Albert Camus et l’actrice Maria Casarès génèrent chacun un flux incessant de réflexions au confluent desquelles se trouvent la vérité des êtres, la vérité des sentiments, des sensations, des émotions. Par leur engagement total dans leur discipline, dans les choix qu’ils font, ils nous donnent leur point de vue et un aperçu de leur époque. Mais aussi dans ce que Camus est en train d’écrire et qu’il raconte tout au long de cette correspondance. Des interrogations, aujourd’hui encore indispensables sur l’état de l’humain dans nos sociétés.

Et sur la beauté et la nécessité de l’Art !

C’est pour tout cela que la décision de monter un spectacle à partir des lettres, nous a paru, à Ivan Morane et moi-même, nécessaire et judicieux en ce moment où les valeurs humaines sont malmenées, parfois oubliées, souvent ignorées. Car ces lettres ont un goût de paix, d’éthique, d’amour et d’affection.

..

Quelques mots sur DPA (Développement de Projets Artistiques) :

La compagnie DPA s’est construite en 2006 à partir de l’idée d’Anny Romand de consacrer une série de soirées autour d’un auteur prix Nobel de littérature.

Une Saison de Nobel a été donc créée et a organisé plus de 100 soirées au cours desquelles elle a reçu Mario Vargas Llosa, Gao Xingjian, José Saramago, et bien d’autres auteurs, traducteurs, acteurs…

Depuis DPA élargie ses horizons en direction du théâtre avec la production de la Correspondance Camus/Casarès, entre Passion et Création interprétée et mise en scène par Anny Romand et Yvan Morane.

A quoi sert l'argent collecté

Après l'annulation du Festival d'Avignon 2020, malgré les difficultés financières qui ont découlées de la crise sanitaire, nous avons décidé de reprendre les répétitions en vue du Festival d'Avignon Off 2021 !

 

Chaque don est précieux et peut nous permettre d'avancer dans cette aventure à laquelle nous vous invitons à participer !

Vous pouvez déduire de vos impôts 66% du montant de votre don !

A l'issue de la collecte, un reçu fiscal vous sera envoyé par email par la plateforme Proarti.

Exemple :

Un don de 100€ vous coûtera en fait, après défiscalisation :

34€ si vous êtes un particulier (66% de défiscalisation)

40€ si vous êtes une entreprise (60% de défiscalisation)

 

 

Pour que le spectacle vive !

Lynda Mihoub notre chargée de communication va s'occuper de la presse régionale et nationale avec des communiqués de presse dans les antennes locales, les journaux, la presse professionnelles etc...

Pour ouvrir nos canaux de communication une partie du budget sera alloué aux outils de communication. 8 000 exemplaires de flyers recto-verso seront distribués tous les jours dans les rues d’Avignon. 120 affiches contrecollées sur des supports rigides et résistants à toutes les intempéries seront prévues avec des systèmes d’accrochage solides. 

Pour que les artistes vivent !

Anny Romand et Yvan Morane, comédiens et metteurs en scène sont des artistes professionnels, à ce titre, il est nécessaire de les rémunérer pour qu'il puisse poursuivre leur travail dans les meilleures conditions.

Les droits d'auteur de la Correspondance Camus/Casarès (succession Casarès, Catherine Camus et éd. Gallimard) doivent également être honorés.

Mais aussi...

Le créateur lumière, le régisseur, le compositeur, le producteur, la chargée de production.

Et pour finir ... !

Le defraiement à Avignon c'est-à-dire, les trajets, les repas, l'hébergement.


 

 

 


Objectif de collecte

4 750,00 €

Montant Global

38 250,00 €

Dépenses

Désignation Montant

FRAIS ADMINISTRATIF & TECHNIQUE

Frais Adminstratif 500,00 €
Frais Technique 1 000,00 €
Encarts dans la presse professionnelle 750,00 €
Affiche, Flyers, Impressions, Affichage 3 000,00 €
SOUS TOTAL 5 250,00 €

PERSONNEL & DROIT D'AUTEUR

Personnel 18 000,00 €
Droit d'auteur 5 000,00 €
SOUS TOTAL 23 000,00 €

HEBERGEMENT & DEFRAIEMENT

Hébergement 5 000,00 €
Défraiement (repas & transports) 2 000,00 €
SOUS TOTAL 7 000,00 €

DÉCORS & LUMIÈRES

Décors, Costumes, Maquillage 1 000,00 €
Location de lumières techniques 2 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

TOTAL

TOTAL 38 250,00 €

Recettes

Désignation Montant

Adami

Fonds 16 400,00 €
SOUS TOTAL 16 400,00 €

FONDS AF&C

Fonds Avignon OFF 2 300,00 €
SOUS TOTAL 2 300,00 €

FONDS PEPS

Fonds Peps 8 800,00 €
SOUS TOTAL 8 800,00 €

PRÉVISIONNEL

Billeterie 3 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

Fonds propre de la Compagnie

DPA 3 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 4 750,00 €

TOTAL

TOTAL 38 250,00 €

Le 19 mars 1944, Albert Camus et Maria Casarès se croisent chez Michel Leiris.

L’ancienne élève du Conservatoire, originaire de La Corogne et fille d’un républicain espagnol en exil, n’a que vingt et un ans. Elle a débuté sa carrière en 1942 au Théâtre des Mathurins, au moment où Albert Camus publiait L’Étranger chez Gallimard. L’écrivain vit alors seul à Paris, la guerre l’ayant tenu éloigné de son épouse Francine, enseignante à Oran.

Sensible au talent de l’actrice, Albert Camus lui confie le rôle de Martha pour la création du Malentendu en juin 1944. Et durant la nuit du Débarquement, Albert Camus et Maria Casarès deviennent amants. Ce n’est encore que le prélude d’une grande histoire amoureuse, qui ne prendra son vrai départ qu’en 1948.

Jusqu’à la mort accidentelle de l’écrivain en janvier 1960, Albert et Maria n’ont jamais cessé de s’écrire, notamment lors des longues semaines de séparation dues à leur engagement artistique et intellectuel, aux séjours au grand air ou aux obligations familiales.

Sur fond de vie publique et d’activité créatrice (les livres et les conférences, pour l’écrivain; la Comédie-Française, les tournées et le TNP pour l’actrice), leur correspondance croisée révèle quelle fut l’intensité de leur relation intime, s’éprouvant dans le manque et l’absence autant que dans le consentement mutuel, la brûlure du désir, la jouissance des jours partagés, les travaux en commun et la quête du véritable amour, de sa parfaite formulation et de son accomplissement.

Nous savions que l’œuvre d’Albert Camus était traversée par la pensée et l’expérience de l’amour.

La publication de cette immense correspondance révèle une pierre angulaire à cette constante préoccupation. «Quand on a aimé quelqu’un, on l’aime toujours», confiait Maria Casarès bien après la mort d’Albert Camus ; «lorsqu’une fois, on n’a plus été seule, on ne l’est plus jamais».

Catherine Camus

Contreparties

Une affiche dédicacée

pour 70,00 € et +

0
ARTINAUTES

1
DISPONIBLES

L'affiche dédicacée du spectacle sera envoyée par voie postale au contributeur pour chaque don de 70€.

Invitation

pour 100,00 € et +

1
ARTINAUTE

0
DISPONIBLES

Une invitation pour le spectacle vous sera offerte pour chaque don de 100€.

Invitation + Rencontre avec les acteurs

pour 150,00 € et +

0
ARTINAUTES

1
DISPONIBLES

Après chaque représentation du spectacle, une rencontre informelle autour d'un verre entre acteurs, auteur et contributeurs, sera organisée en plus d'une invitation pour chaque don de 150€.

2 invitations et 1 affiche dédicacée

pour 300,00 € et +

0
ARTINAUTES

1
DISPONIBLES

Deux invitations et une affiche dédicacée pour chaque don de 300€