Célestes

Collecte Terminée


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

1 500,00 €

1 500,00 € demandés

21
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
100%

Présentation du projet

CÉLESTES

Un court-métrage de Victor Chenal

Produit par l'association bravo!

Soutenu par le Fond Émergence de Pictanovo

..
Photo de repérage, plage de Zuydcoote
Photo de repérage, Plage de Zuydcoote

..

Synopsis :

Dans le nord de la France, Flos et Kaûma, deux jeunes du coin, font tout ce qui est en leur pouvoir pour combattre une énergie mystérieuse qui déshumanise…

..

L’association :

bravo! est une jeune association menée par Florian Brille, étudiant en master d'architecture à Lille et photographe. L’association a pour objectif la fabrication artistique, architecturale et audiovisuelle qui favorise l'expérience collective et l'échange des énergies créatrices. C'est en équipe, avec un partage des connaissances comme moteur, que bravo! concrétise des projets divers et ambitieux. Avec Célestes, l’association veut offrir un cadre de production à la hauteur des ambitions du film, pour le mener à bien dans les meilleures conditions possibles.

..

L'auteur :

Victor Chenal est un jeune auteur-réalisateur animé par un désir de cinéma qui s'est éveillé lors de ses études à l'école nationale supérieure d'art de Nancy. Dessin, peinture, sculpture, vidéo expérimentale, il se tourne par la suite vers l'étude du cinéma à l'Université de Montréal, où il poursuit ses expériences de tournage, sur ses propres courts-métrages mais également auprès d'autres auteurs, notamment Eli Jean Tahchi. De retour en France, à Lille, il écrit et réalise divers courts-métrages étudiants. Célestes est son premier court-métrage à vocation professionnelle, soutenu par Pictanovo. En parallèle, il collabore depuis mai 2018 à la chaîne YouTube Simon Cogite, vidéos de vulgarisation philosophique, et développe le scénario de son prochain court-métrage.

..

Pictanovo :

Depuis 1985, Pictanovo s'investit dans la région Nord et aujourd'hui dans les Hauts-de-France afin d'accueillir les tournages et de faire émerger la création cinématographique et audiovisuelle. Du court-métrage associatif au long-métrage de société de production, Pictanovo s'attache à faire vivre le cinéma régional en proposant de soutenir la jeune création comme le cinéma confirmé : de Bienvenue chez les Ch'tis à La vie d’Adèle en passant par Les petits meurtres d'Agatha Christie ou les œuvres de Bruno Dumont (L'humanité, Flandres, P'tit Quinquin…). Pictanovo a retenu Célestes parmi les projets de court-métrage de fiction présentés au Fonds Émergence, grâce à quoi nous avons une partie du projet financée.

..

Le projet :

Tout commence en 2017, par la rencontre de Victor avec deux jeunes : Allan et Délia, alors élèvent au lycée du Noordover à Grande Synthe, et leur décor : les côtes dunkerquoises. Victor a senti en eux quelque chose qu'il fallait filmer, une sensibilité plus qu'un jeu d'acteur, un regard plus qu'un discours, une humanité plus qu'une histoire. Le scénario s'est alors écrit, petit à petit, à partir de ce que Victor a perçu d'eux pour tisser une fiction d'une dizaine de minutes. Allan et Délia deviennent respectivement Kaûma et Flos, deux êtres à l'apparence banale sous laquelle se cache un mystérieux pouvoir ; pouvoir mis à rude épreuve lorsque Samira (Suela Islami) ressort d'un abri de traverse complètement déshumanisée suite à une partie de cache-cache avec ses amies.

..

Suela Islami dans Solis, court-métrage de Victor Chenal, 2015

..

Le décor :

Le repérage a été une étape importante dans le processus d'écriture car c'est là que la dramaturgie du film s'est dessinée. Tout le film est ancré dans des décors naturels de la région dunkerquoise et deviennent, tout comme Allan et Délia, source naturelle dans laquelle sommeille le surnaturel. Le Fort des Dunes de Leffrinckoucke devient lieu mystérieux qui abrite une énergie maléfique. La dune Marchand, Le jardin de sculptures du LAAC (Lieu d'Art et d'Action Contemporaine), la plage de Zuydcoote et l'épave du Crested Eagle placent les personnages dans un paysage réel, brut, emprunt d'histoire et chargé d'une puissance d'évocation.

..

Photo de repérage, épave du Crested Eagle

..

Le tournage :

Le tournage aura donc lieu dans le dunkerquois, entièrement en extérieur, sur une durée de cinq jours, du 3 au 7 juin 2019. C'est la durée nécessaire pour tourner les scènes constituant les dix minutes du film.

..

..

Note de production :

Victor est un ami et camarade de projet depuis bientôt cinq ans. Nous avons partagé l’écriture et la réalisation d’un court métrage, Casemate, en 2015. J’ai assuré la photographie de plateau pour son court-métrage Lili, en 2016. J’ai aussi apporté un regard critique pendant les phases d’écriture de ses différents projets. Il y raconte des histoires déroutantes, abordant des sujets à l’imaginaire très fertile et toujours entretenus par une curiosité envers l’autre ainsi qu'un travail soigné. Célestes est l’une de ces histoires. Sa narration jaillit d’une démarche singulière, puisant dans les ressources en présence : ici ces deux jeunes adultes et le milieu qu’ils habitent.

Victor s’engage dans un challenge à la fois technique et artistique en mêlant des questions mystiques et humaines. L’association veut offrir au projet un cadre de production à la hauteur de ses ambitions et mettre en place les meilleures conditions possibles pour le mener à bien. Victor pourra ainsi passer une nouvelle étape dans son parcours d’auteur-réalisateur, avec un film à la fois simple, brut et exigeant.

Florian Brille

..

Casemate, court-métrage de Victor Chenal et Florian Brille, 2015

..

La collecte :

Accompagné par une équipe de jeunes professionnels du cinéma et de l'audiovisuel, Victor a pour ambition de réaliser un film à la qualité technique cinématographique, tant à l'image qu'au son. Pour arriver à concrétiser ce projet dans les meilleures conditions, nous estimons le budget à 18 950€.

Le projet a la chance d'être soutenu à hauteur de 45% par le Fond Émergence de Pictanovo, avec 8000€ de financement. En tant que production associative, le projet va voir le jour malgré tout avec une économie modeste. Généralement, les techniciens qui travaillent sur un film associatif le font sur leur temps libre, et bénévolement. Victor tient à gratifier son équipe pour le travail et l'énergie qu'elle va fournir pour fabriquer ce film. Le jeune réalisateur place 5000€ dans son projet, qui s'ajoutent à la subvention de Pictanovo. Dans nos recherches d'aides, nous espérons pouvoir amortir environ 950€ de dépenses grâces à des aides matérielles et logistiques qui nous seront d'un soutien primordial.

Nous demandons une aide participative de 5000€ car c'est l'assurance d'un tournage confortable, avec des conditions de travail qui permettront aux membres de l'équipe d'investir le meilleur d'eux-même : nourriture et logements en tête, auquels s'ajoutent les frais de déplacement sur les lieux de tournage, l'équipe étant située entre Lille et Paris.

L'une des parts importantes des frais sont les moyens techniques. Pour aboutir à l'ambition cinématographique du projet, la quantité et la qualité du matériel doivent être assurées : caméra montée d'obectifs cinéma, dolly pour réaliser des travellings soignés, éclairages de renfort et micros appropriés aux prises de son en extérieur (ça souffle à Dunkerque !).

..

Réaliser un film, c'est également un gros travail de post-production. La location d'une salle de montage, d'étalonnage avec moniteurs calibrés et d'une salle de mixage participent aux frais de production de qualité professionnelle. Célestes contiendra aussi quelques VFX pour concrétiser les éléments surnaturels du film, qui seront confiés à Canasucre Productions, studio de création audiovisuelle de la métropole lilloise.

..

Dernier maillon de la chaîne de production : le mixage. Le projet Célestes à été retenu par la commission d'aide aux projets extérieurs du Fresnoy - Studio national des arts contemporains, qui nous prête ainsi un des studios de mixage. Il nous reste donc à payer les techniciens qualifiés pour y travailler et mixer le film.

..

Une fois le film terminé, il reste la phase de diffusion. Nous souhaitons porter Célestes dans les festivals et faire des projections en cinéma. Les salles de cinéma présenties sont : le studio 43, salle d'art et d'essai à Dunkerque, ainsi que Le Méliès, L'hybride et l'Univers, trois cinémas de la métropole lilloise. Chaque dépôt du film à un festival a un coût, et nous prévoyons de l'envoyer dans pas moins de quarante festivals, sur une durée de deux ans.

..

Votre aide, même modeste, nous permettra d'accéder à tout ce confort professionnel pour vous offrir un film de qualité. L'œuvre d'un auteur doit, en bout de chemin, pouvoir se réaliser dans la réception du public et non pas rester stérile, dans les cartons. Et nous croyons fermement qu'un film co-produit par un financement participatif rend plus cohérente notre vision du cinéma et de la culture en général : le public, ou le spectateur, en prenant part à l'élaboration du projet, choisit ce qu'il veut voir à l'écran et lui donne la chance d'exister. Il devient alors actif et permet d'ouvrir le paysage culturel à des œuvres comme Célestes, tout en soutenant une création hors des sentiers battus.


A quoi sert l'argent collecté

- Votre contribution nous permettra d'offrir des repas de qualité et en quantité suffisante pour nourrir toute l'équipe : une quainzaine de personnes va participer au tournage. La nourriture est ce qui va recharger les batteries de l'équipe après toute l'énergie qu'ils auront dépensée à fabriquer ce film ;

- Et après avoir bien mangé, l'une des choses primordiales est le sommeil. Votre participation nous permettra de loger toute l'équipe dans un lit confortable avant de repartir à l'aventure du tournage ! ;

- L'argent collecté nous aidera également à payer la location de matériel de qualité professionnelle pour le tournage (caméra cinéma, objectifs cinéma, moniteurs HD, trépieds, dolly, éclairages, micros, batteries, chargeurs…), mais aussi disques durs externes pour le stockage des données, ainsi que la location de salles professionnelles pour la post-production : salle de montage, salle d'étalonnage équipée de moniteurs calibrés, salle de mixage, et enfin le DCP (Digital Cinema Package, fichier de projection cinéma numérique) ;

- Pour se déplacer avec tout ce matériel, nous aurons besoin d'un utilitaire de location, d'un espace de stockage, et de divers accessoires de régie pour le tournage en extérieur : barnums, tables de régie, chaises… ;

- Après la post-production, une fois le film terminé, il faut faire vivre le film et le faire voyager. Dans le circuit du court-métrage, ce sont principalement les festivals qui offrent au film une visibilité, tant nationale qu'internationale. L'argent collecté nous aidera à envoyer le film dans les festivals du monde entier, car cela à un coût, et ceci à chaque envoi.

Chacune de vos contributions nous aidera à obtenir toutes ces petites choses qui, accumulées, offrent à l'équipe un confort de tournage et au film une belle finition, avant de faire le tour du monde.


Montant de l'appel à dons

1 500,00 €

Montant Global

18 950,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Moyens techniques

Consommables 150,00 €
Machinerie 300,00 €
Son (autre) 300,00 €
Image (Pictanovo) 2 400,00 €
Son (Pictanovo) 500,00 €
Image (autre) 400,00 €
Éclairage (autre) 100,00 €
SOUS TOTAL 4 150,00 €

Défraiement / régie

Transport / défraiement 2 500,00 €
Régie (Nourriture) 1 800,00 €
Hébergement 1 700,00 €
Accéssoires / autres 800,00 €
SOUS TOTAL 6 800,00 €

Divers

Diffusion / projections 500,00 €
Imprévus 1 000,00 €
Frais généraux 800,00 €
Assurance 100,00 €
SOUS TOTAL 2 400,00 €

Techniciens

Montage (pictanovo) 300,00 €
Étalonnage (pictanovo) 200,00 €
DCP (pictanovo) 100,00 €
Gratification 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 600,00 €

TOTAL

TOTAL 18 950,00 €

Recettes

Désignation Montant

Soutien Local

Soutien Demandé 950,00 €
SOUS TOTAL 950,00 €

Apport Production

Apport Victor Chenal 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

Pictanovo

Fonds Émergence 8 000,00 €
SOUS TOTAL 8 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 1 500,00 €

TOTAL

TOTAL 15 450,00 €

Célestes s'inspire principalement des ses deux jeunes acteurs - non professionnels - Allan et Délia et des décors naturels du dunkerquois. Victor s'inspire également de références cinématographiques, photographiques et plastiques pour étayer et préciser la direction artistique du projet.

L'inspiration principale pour l'ambiance, le rapport au surnaturel et la direction photographique est Hors Satan de Bruno Dumont. Cinéaste originaire de Bailleul, près de Lille, il livre avec Hors Satan un film brut, parfois brutal, emprunt de sacré et de mystique, suivant un personnage qui a la capacité d'exorciser le mal.

..
Hors Satan, Bruno Dumont, 2011

..

Le cinéma de Carlos Reygadas imprègne aussi Célestes, notamment les films Lumière silencieuse et Post Tenebras Lux, deux films puissants où le surnaturel et le miracle ne sont jamais très loin. Comme le cinéma de Bruno Dumont, celui de Carlos Reygadas est animé par un humanisme que la caméra filme avec justesse.

..
Post Tenebras Lux, Carlos Reygadas, 2012

..
Lumière silencieuse, Carlos Reygadas, 2012

..

Le projet puise chez des cinéastes piliers du cinéma français, comme Jean Epstein et Robert Bresson, avec leur film L'or des mers et Un condamné à mort s'est échappé.

..

L'or des mers, Jean Epstein, 1932

..
Un condamné à mort s'est échappé, Robert Bresson, 1956
..

Outre le cinéma, le projet s'inspire visuellement de photographes et de peintres, telles que Robert Demachy, Eduard J. Steichen, Mervyn O'Gorman ou encore Jean-Baptiste-Camille Corot.

..
In Brittany, Robert Demachy, 1904

..

Portrait of a young man, Eduard J. Steichen, 1905

..
Christina, Mervyn O’Gorman, 1913

..
Un dune à Dunkerque, Jean-Baptiste-Camille Corot

..

Dans Célestes, un lieu mystérieux comporte une entrée obscure constituée d'un aplat noir, source des drames du film. À l'origine, c'est le Fort des Dunes de Leffrinckoucke, lieu historique de la seconde guerre mondiale, qui est l'inspiration et qui devient le décor central du film. La profondeur du noir trouve dans le Vantablack d'Anish Kapoor une raisonnance quant à la profondeur du noir, qui absorbe quasiment toute la lumière.

..
Oracle, Anish Kapoor, 1990

Suivez l'actualité du projet !

  • Premiers jours

    Premiers jours de tournage sur la plage de Zuydcoote.

    Un éventail de conditions météo des plus variées,

    Des coups soleils trempés par les pluies orageuses.

    Le vent et le sable jusque dans les esprits.

    Photo, Léa Boos

Contreparties

Votre nom au générique

pour 5,00 € et +

6 ARTINAUTES

Chaque soutien compte, à tel point que nous tenons à ce que le nom de chaque donnateur apparaisse au générique de fin.

Un autographe ?

pour 15,00 € et +

3
ARTINAUTES

197
DISPONIBLES

En plus de votre nom au générique, nous tenons à vous signifier notre gratitude, vous laisser un témoignage de ce que vous nous avez permis de réaliser. Ainsi vous recevrez une photographie argentique prise pendant le tournage et signée des membres de l'équipe.

Coulisses du projet

pour 30,00 € et +

3 ARTINAUTES

Votre nom au générique + photo +poster déjà en poche, vous en voulez plus ?

Nous vous donnons l'accès aux coulisses du tournage et la préparation du film via un blog dont vous seul aurez l'accès grâce à un mot de passe. Vous y recevrez, chaque jour, photos, informations, extraits de documents de réalisation et brèves de tournages. De quoi suivre nos aventures au plus près.

L'affiche du film

pour 60,00 € et +

1
ARTINAUTE

199
DISPONIBLES

En plus de votre nom au générique, de la photographie argentique et de l'accès au coulisse, vous recevrez un poster A2 de l'affiche du film signé par notre équipe.

Tapis Rouge

pour 120,00 € et +

0
ARTINAUTES

100
DISPONIBLES

Nom au générique + photo + poster + acccès au blog + ...

Glissez dans votre noeud papillon, nous vous convions à l'une des premières projections cinéma du court métrage.

Invité d'honneur

pour 250,00 € et +

0
ARTINAUTES

20
DISPONIBLES

Vous êtes décidément prêt à nous aider, beaucoup !

Nom au générique + photo + poster + blog + invitation à une projection + …

Venez nous voir pendant la soirée de fin de tournage, le vendredi 7 juin.

Ce sera l'occasion de partager avec vous tous ces moments que vous nous avez offerts.