Mécénat
Icon proarti

Amer M.

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
|

1 060,00 €

1 000,00 € demandés

16
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
106%

Présentation du projet

Amer M est la 3ème création de la cie Instant Propice fondée par Joséphine Serre.

Amer M a été soutenu pour son écriture par le Centre national des Ecritures du Spectacle (CNES - résidence d’écriture à la Chartreuse) et bénéficiera de l’aide à la création Centre National du Théâtre à compter de 20 dates de programmation.

Aujourd'hui nous arrivons à une étape clé car il s'agit de présenter ce spectacle devant le public, devant vous, à La Loge du 11 au 23 avril 2016. Et si jouer Amer M dix dates au Théâtre de la Loge à Paris est une réelle opportunité pour faire découvrir ce travail au public et aux professionnels, les conditions d’exploitation ne nous permettront pas de rémunérer toute l'équipe.

Nous avons ainsi besoin de vous pour mener à bien ce projet ! Au regard de ses réalités de production, votre soutien est essentiel.

Merci à tous !

Présentation

Le projet Amer M naît de la découverte du portefeuille d’un inconnu dans une boîte aux lettres. Les documents qu'il contenait évoquent le parcours d’un certain Amer M, algérien Kabyle né dans les années 30 et arrivé en 1954 en France. Fragments d’une histoire singulière, ils sont aussi le reflet de celle du lien passionnel et conflictuel entre la France et l’Algérie.

C’est à partir de ces documents que Joséphine Serre écrit ce texte et construit ce spectacle. Amer M est l'aboutissement de deux années d'écriture, d'enquête et de voyages autour de la figure de cet homme. Une écriture de plateau où les histoires, petites et grandes, dialoguent et se superposent pour mêler la fiction à la réalité des documents.

Note d'intention

" Il y a deux ans, j’ai découvert un portefeuille dans ma boîte aux lettres.

Ce portefeuille appartenait à un certain Amer M., né en Kabylie en 1932, arrivé en France en 1954. J'ai dû lire chaque document qu'il contenait pour trouver un numéro à appeler, une adresse où le déposer.

Au fil des papiers, une vie s'est dessinée sous mes yeux : notes d'hôtels, notices de médicament pour le coeur, quelques mots -parfois énigmatiques- d'une femme, pianiste « à Radio France»...

Après deux semaines sans retrouver sa trace. Je lui ai remis le portefeuille, il est rentré ; je ne l’ai jamais revu. Chez moi, j’avais photocopié tous ses papiers.

Je n’ai pas d’origines Algériennes, pas plus d’origines pied-noir, aucun membre de ma famille n’a participé à la guerre d’Algérie. On ne m’a pas (ou si peu) expliqué cette guerre lorsque j’étais adolescente, au collège ou au lycée. Elle se confondait vaguement avec ce qu’on a nommé, jusqu’à récemment encore, les « évènements d’Algérie » et me semblait une histoire lointaine, presque irréelle.

Pour toutes ces raisons, rien ne me destinait à plonger dans l’histoire de la France et de l’Algérie, dans les histoires de ces nombreux Algériens venus en « métropole » pour participer, en plein élan triomphal des Trente Glorieuses, à la reconstruction d’une nation meurtrie par la guerre.

Rien - si ce n’est que je suis Française.

Rien – si ce n’est que le hasard est entré en jeu : il y a quelques années, j’ai découvert le portefeuille d’Amer M., perdu je ne sais pourquoi dans ma boîte aux lettres.

Je fais partie, comme toute Française et tout Français, de cette histoire qui s’écrit. Mais j’ai réalisé avec un profond désarroi à ce moment-là, que de cette histoire-là – celle de la France et de l’Algérie - je ne savais presque rien.

En mai dernier, j’ai pris le ferry pour Alger. De là, je suis partie en Kabylie, dans la ville natale d’Amer M.

Une importante matière (notes, scènes, récits, témoignages, photos, films, musiques, dessins...) commençait à être réunie.

J’ai donc proposé à certains comédiens de l’Instant Propice de se joindre à moi pour porter à la scène les enjeux mémoriels et la part d'imaginaire liés à cet homme et à cette histoire.

Je souhaite aborder le lien entre la France et l’Algérie à partir de la figure d’Amer M., en partant du fragment et en posant des hypothèses.

Au-delà de l’histoire et des questions qu’elle soulève, c’est aussi « représenter l’absent » qui est en jeu. Les blancs entre ces documents sont comme les blancs ineffables de l’être. C’est faire parler son silence à travers les espaces de sa vie, à travers tout ce qui aurait pu l’atteindre.

C’est aussi aborder ce lien entre la France et l’Algérie sous un angle intime, au travers de cette rencontre fortuite entre un vieux Kabyle et la jeune femme parisienne de 2015 que je suis, via les documents d’un portefeuille.

Il ne s’agit pas d’inventer une histoire, mais de les intriquer, de superposer les plans, et de faire dialoguer les documents dits "objectifs" (articles, archives), avec ceux du portefeuille (photocopiés), avec le discours (témoignages) et avec l'écriture (le fictif, le poème). "

Joséphine Serre, metteure en scène

A quoi sert l'argent collecté

Le financement participatif permettra, en priorité, de contribuer à la rémunération de l’équipe artistique, technique et administrative, engagée depuis le début dans le projet, malgré les conditions évoquées.

Il contribuera également à débloquer l’aide du CNT  puisqu’il restera alors 10 dates et non plus 20 à trouver. Cette aide sera également affectée prioritairement à la rémunération de l’équipe.

Un immense merci à celles et ceux qui aideront ce projet à vivre.

Si nous dépassons notre objectif des 3000 euros, tout don servira à financer les salaires de l'équipe artistique.


Montant de l'appel à dons

1 000,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 1 000,00 €

TOTAL

TOTAL 1 000,00 €

Contreparties

Sur le quai

pour 5,00 € et +

1
ARTINAUTE

9999
DISPONIBLES

Merci

Embarquement

pour 25,00 € et +

1
ARTINAUTE

1999
DISPONIBLES

Merci et une affiche

Lever l'ancre

pour 55,00 € et +

1
ARTINAUTE

499
DISPONIBLES

Merci, une affiche et le texte de la pièce en livre.

Prendre le large

pour 70,00 € et +

1
ARTINAUTE

99
DISPONIBLES

Merci, une affiche, le texte de la pièce en livreet possibilité d’assister à une répétition lors de la reprise.

Terre à l'horizon

pour 150,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Merci, une affiche, le texte de la pièce en livre, une place pour une représentation lors de la reprise et possibilité d’assister à une répétition.