Mécénat

ALICE
Court-métrage I Fiction dramatique I 18 minutes


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

11 030,00 €

11 001,00 € demandés

44
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
100%

Présentation du projet

Après plus de 400 films produits et réalisés au sein de la société AENARIA PRODUCTION, (publicités, vidéoclips, films corporate), Ludovic GICQUEL signe là son premier court-métrage.

"ALICE" est une fiction dramatique où l’intrigue repose sur le conflit que peut engendrer la découverte de ses origines.

"Laura découvre brutalement qu’elle n’est pas la fille biologique de ses parents. Dès lors, sa vie va être totalement bouleversée. Tout va s’accélérer. Laura va devoir découvrir qui elle est, faire face au mal qui la ronge et tenter de le régler".

Ici Ludovic, nous offre un cinéma poignant, plongeant le spectateur dans une aventure humaine forte.

Le scénario d'"ALICE" a été relu et corrigé par Julie Ponsonnet et Yaël Giovanna, toutes deux scripts doctors. Le projet est en étude au centre national de la cinématographie pour son soutien et en étude de préachat par une chaîne de télévision française.

La musique du film sera composée par le groupe "June and the Jones", qui vient de sortir son 2e album et a déjà collaboré à la bande originale d'un long métrage.

Producteurs de cinéma indépendants et passionnés par les œuvres originales et humaines, l’équipe de AENARIA PRODUCTION aime mélanger les genres, les cultures et les horizons et attache une importance à privilégier les auteurs de demain.


A quoi va servir l'argent récolté ?

En plus des soutiens financiers demandés à des partenaires tels que le CNC, la SACEM, L’ADAMI, le préachat d’une chaîne de télévision et notre apport producteur, les 11 000€ demandés permettront de payer les transports, les défraiements et la régie de ce projet. Et c'est justement ici que vous intervenez, car cette collecte bénéficie du mécénat, vous pourrez donc nous aider tout en défiscalisant par la même occasion.

En soutenant le projet de film « ALICE » sur PROARTI, vous obtiendrez un reçu fiscal qui permettra de déduire 66% du don de vos impôts en tant que particulier et 60% en tant qu'entreprise. Donc si vous êtes un particulier qui fait un don de 100€, celui-ci vous revient réellement à 34€. Et si vous êtes une entreprise qui fait un don de 1 000€, celui-ci vous revient réellement à 400€.


Quand mon reçu fiscal sera-t-il disponible ?

Les reçus fiscaux seront disponibles une fois la collecte officiellement terminée.

Ils vous seront automatiquement envoyés par mail par Proarti dans un délai de 10 jours à compter de la fin de la collecte officielle. La collecte se déroulant en 2020, votre don sera déclaré en 2021 sur vos revenus de 2020.


Où et quand va se tourner le film ?

Nous souhaitons tourner le film au sein d'une Prison comme la Santé ou Corbeil Essonne, au sein d'un décor de gendarmerie, au sein d'un corps de ferme et d'une maison de village.

Nous tournerons durant sept journées en début juillet 2020 avec un rendu du film en novembre 2020.


Qui jouera dans le film ?

Une distribution singulière :

Laura : Julia Mugnier, Catherine : Brigitte Barilley, Philippe : Patrick d'Assumçao, Françoise Rappevoit : Anne Benoit, Capitaine Martin : Benjamin Alazaraki, Journaliste Radio : Marc Choquet, Gendarme : Jean-François Rabineau, Journaliste presse : Jermy Margue.


Intention scénaristique et de réalisation ?

J'ai souhaité traiter du thème de l'adoption à la suite de la lecture d'un article expliquant les phénomènes complexes, liés à l'adoption, qui peuvent réaparaitre bien des années plus tard à l'adolescence ou à l'âge adulte. Ce questionnement de plus en plus essentiel m'a mené à lire de nombreux témoignages, des lettres poignantes et des récits troublants.

Et je suis tombé sur cette histoire qui m’a réellement bouleversé et choqué. « Une femme réalise plusieurs infanticides et abandonne ses enfants ». C'est à cet instant qu'il y a eu un déclencheur. J’en étais convaincu, ces récits, tous ces mots, devaient vivre et exister au sein d’une seule et même histoire.

J’ai donc commencé à construire l’intrigue autour du mal qui pourrait ronger l’héroïne face à une telle situation. J’ai souhaité la placer face à sa propre histoire, ses recherches et découvertes. Je me suis ensuite questionné sur la manière dont l’héroïne serait capable de régler cela. Devrait-elle rencontrer sa mère biologique ? Aurait-elle le besoin absolu de la voir pour comprendre si elle ne possède pas une part de son comportement ? Si elle lui ressemble ?

J’ai ensuite tenté de développer des personnages émouvants et touchants dans leurs détresses. Les parents adoptifs aimants, qui subissent l’histoire de leur fille. Celui de Laura, à la limite de la tourmente. Françoise, un personnage glacial, sans véritable émotion ni explication. Le personnage du Capitaine Martin et les procédures ont été construites suite à des entretiens en gendarmerie. La voix journalistique est un personnage à part entière. Elle livre et délivre des informations essentielles pour comprendre l’histoire.

Trois partis pris de mise en scène :

  • Le réalisme de situation

Je veux être le plus fidèle possible aux situations. Aussi bien pour Laura dans ses recherches et découvertes, que dans la chronologie de l’histoire. La garde à vue de Françoise, son incarcération. Je souhaite permettre aux spectateurs de vivre l’histoire au plus proche de la réalité et des acteurs.

  • De l’empathie pour tous les personnages

J’ai souhaité, dans la douleur, dans la remise en question, créer de l’empathie pour les personnages et leurs situations. Permettre aux spectateurs une identification directe.

  • Un rythme en progression constante

La tranquillité d’une journée comme toutes les autres va être mise à mal par l’annonce anticipée d’une information dévoilée par un journaliste tenant là son « scoop ». Dès lors, chaque étape de la recherche de Laura et de sa vie va accélérer le rythme du film, apportant là une montée en tension. Le rythme du film est également nourrit par la volonté d’imbriquer les scènes au montage. Je souhaite également une progression dans le personnage de Laura.


Intention image :

Je souhaite tourner le film au coeur d'une region, au sein d'un village car cette histoire est avat tout rurale. A bien des égards, les décors : de gendarmerie, de la ferme évoque le terroir rustique. Ces décors seront sous la responsabilité de mon chef décorateur Marc PACON (accord de collaboration). Réel virtuose dans son domaine, il saura donner vie aux éléments et les accessoiriser.

J’attache une importance particulière à la patine qu’apporteront ces décors pour créer l’univers du film.


La lumière

Je souhaite une lumière qui révèle les personnalités. Je souhaite une lumière qui traduit également l’état d’urgence de Laura, Philippe, Catherine, Françoise ou le Capitaine Martin.

Je souhaite, là aussi, avoir une progression. Éclairer les personnages au début de côté puis ensuite progresser tout au long du film pour finir de face. Je ne souhaite pas accentuer les lumières sur les caractères des personnages, ils sont déjà bien affirmés. Pour les mettre en lumière, je nommerai Laurent Héritier comme Directeur de la Photographie. Laurent a travaillé sur de nombreux longs-métrages français et anglo-saxons et sur mes projets.


Le cadre

Je souhaite être au plus près des personnages pour démontrer et mettre en valeur leur personnalité, l’urgence des situations ou leur détresse. Les scènes de chambre, cuisine, salon seront réalisées en plan traveling pour permettre aux spectateurs d’être au plus proche des personnages. Les scènes de progression seront réalisées au steadicam. Je souhaite pouvoir établir un lien entre action et situation.

Enfin, pour traduire l’urgence, je souhaite réaliser à l’épaule les scènes de voiture, les scènes de journalistes.


Le son

Le personnage du journaliste n’existe que par sa voix. Ce choix permet de l’isoler et d’utiliser son volume sonore suivant la proximité des personnages.


La musique

Elle sera tantôt instrumentale et classique comme une partition de piano et tantôt vocale comme une chanson diffusée à la radio. Je la souhaite parfois inquiétante pour soutenir l’action d’un personnage et oppressante dans d’autres situations. Elle doit également souligner l’urgence de certaines scènes.

La musique est pour moi, une seconde grille d’écriture et de lecture du film. Elle doit également souligner certaines situations.

Ludovic Gicquel


A quoi sert l'argent collecté

En plus des soutiens financiers demandés à des partenaires tels que le CNC, la SACEM, L’ADAMI, le préachat d’une chaîne de télévision et notre apport producteur, les 11 000€ demandés permettront de payer les transports, les défraiements et la régie de ce projet. Et c'est justement ici que vous intervenez, car cette collecte bénéficie du mécénat, vous pourrez donc nous aider tout en défiscalisant par la même occasion.

En soutenant le projet de film « ALICE » sur PROARTI, vous obtiendrez un reçu fiscal qui permettra de déduire 66% du don de vos impôts en tant que particulier et 60% en tant qu'entreprise. Donc si vous êtes un particulier qui fait un don de 100€, celui-ci vous revient réellement à 34€. Et si vous êtes une entreprise qui fait un don de 1 000€, celui-ci vous revient réellement à 400€.


Quand mon reçu fiscal sera-t-il disponible ? 

Les reçus fiscaux seront disponibles une fois la collecte officiellement terminée.

Ils vous seront automatiquement envoyés par mail par Proarti dans un délai de 10 jours à compter de la fin de la collecte officielle. La collecte se déroulant en 2020, votre don sera déclaré en 2021 sur vos revenus de 2020.


"ALICE" est un film ambitieux et exigeant d'un point de vue technique et artistique. Grâce à vos dons, nous serons en mesure de finaliser le budget de production prévisionnel et réaliser le film.

Cette histoire devient la vôtre.

AIDER ALICE A EXISTER ! 

Merci infiniment. 


Montant de l'appel à dons

11 001,00 €

Montant Global

141 463,00 €

Dépenses

Désignation Montant

1- DROITS ET DÉPENSES ARTISTIQUES

SUJET 250,00 €
DROIT AUTEUR RÉALISATEUR 250,00 €
DROIT MUSICAUX 1 500,00 €
FRAIS DE DEVELOPPEMENT ET MANUSCRIT 150,00 €
DROIS DIVERS 1 053,00 €
SOUS TOTAL 3 203,00 €

2- PERSONNEL

ÉQUIPE PREPRODUCTION, PRODUCTION ET POST-PRODUCTION 32 317,00 €
SOUS TOTAL 32 317,00 €

3- INTERPRETATION

RÔLES ET FIGURATIONS 4 369,00 €
SOUS TOTAL 4 369,00 €

4- CHARGES SOCIALES

AGESSA, TECHNICIENS, INTERPRETATION 15 200,00 €
SOUS TOTAL 15 200,00 €

5- DECORS & COSTUMES

STUDIO, VOITURES JEU, COSTUMES, MEUBLES ET DÉCORS 8 435,00 €
SOUS TOTAL 8 435,00 €

6- TRANSPORTS / DEFRAIEMENTS / RÉGIE

VEHICULE, REPAS, DÉPLACEMENT, RÉGIE 24 592,00 €
SOUS TOTAL 24 592,00 €

7- MOYENS TECHNIQUES

CAMERA, SON, MONTAGE 18 720,00 €
SOUS TOTAL 18 720,00 €

8- PELLICULES- LABORATOIRES

ETALONNAGE, SORTIES PAD, LABO, DISQUES DUR 9 900,00 €
SOUS TOTAL 9 900,00 €

9- ASSURANCES & DIVERS

COUTS COLLECTE 1 000,00 €
IMPRÉVUS 6 028,00 €
ASSURANCE 1 500,00 €
FRAIS ACTES 450,00 €
PROMOTION 5 500,00 €
FRAIS GÉNÉRAUX 8 440,00 €
FRAIS FINANCIERS 1 809,00 €
SOUS TOTAL 24 727,00 €

TOTAL

TOTAL 141 463,00 €

Recettes

Désignation Montant

PRODUCTEUR DÉLÉGUÉ I AENARIA PRODUCTION

APPORT PROMO 3 000,00 €
APPORT EN NUMÉRAIRE 5 422,00 €
APPORT EN INDUSTRIE 1 040,00 €
SOUS TOTAL 9 462,00 €

COPRODUCTEUR I PRÉACHAT

CHAINE DE TELEVISION 18 000,00 €
SOUS TOTAL 18 000,00 €

AIDE A LA MUSIQUE

SACEM 3 000,00 €
SOUS TOTAL 3 000,00 €

CNC

AIDE SÉLECTIVE A LA PRODUCTION 60 000,00 €
SOUS TOTAL 60 000,00 €

ADAMI

AIDE A L'AUDIOVISUEL 5 000,00 €
REGION 35 000,00 €
SOUS TOTAL 40 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 11 001,00 €

TOTAL

TOTAL 141 463,00 €

Inspiration cinématographique.

"Moi Daniel Blake" I de Ken Loach

"Sorry we missed you" I de Ken Loach

"Rain Man" I de Barry Levinson

"La liste de Schindler" I de Steven Spielberg

"L'Arnacoeur" I de Pascal Chaumeil

Contreparties

On vous aime "BIEN" : ♥

pour 10,00 € et +

9 ARTINAUTES

Votre nom au générique du film !

Votre don peut être défiscalisé. Ainsi, une participation de 25€ vous coûtera finalement :

8.50 € (66% pour un particulier)

10 € (60% pour une entreprise)

On vous aime "TROP" bien : ♥♥

pour 50,00 € et +

4
ARTINAUTES

6
DISPONIBLES

Nom au générique + TOTE bag au nom du film.

Votre don peut être défiscalisé.Ainsi, une participation de 50€ vous coûtera finalement :

17€ (66% pour un particulier)

20€ (60% pour une entreprise)

On vous aime "TROP, TROP" bien : ♥♥♥

pour 100,00 € et +

7
ARTINAUTES

3
DISPONIBLES

Contreparties précédentes + affiche du film dédicacée (acteurs + réalisateur)

Votre don peut être défiscalisé.

Ainsi, une participation de 100€ vous coûtera finalement:

34€ (66% pour un particulier)

40€ (60% pour une entreprise)

On vous aime "SUPER" bien : ♥♥♥♥

pour 300,00 € et +

3
ARTINAUTES

7
DISPONIBLES

Contreparties précédentes + une invitation à l'avant première en salle (avec les petits-fours).

Votre don peut être défiscalisé. Ainsi, une participation de 300€ vous coûtera finalement :

102€ (66% pour un particulier)

120€ (60% pour une entreprise)

On peut vous "ADOPTER" ? : ♥♥♥♥♥

pour 500,00 € et +

9
ARTINAUTES

1
DISPONIBLES

Contreparties précédentes + lien privé du film.

Votre don peut être défiscalisé. Ainsi, une participation de 500€ vous coûtera finalement:

170€ (66% pour un particulier)

200€ (60% pour une entreprise)

On peut eventuellement "VOUS EPOUSER" ? : ♥♥♥♥♥♥

pour 1 000,00 € et +

3
ARTINAUTES

7
DISPONIBLES

.Contreparties précédentes + 1 journée sur le tournage du film (hors frais de déplacement et hébergement).

Votre don peut être défiscalisé.

Ainsi, une participation de 1000 € vous coûtera finalement:

340€ (66% pour un particulier)

400€ (60% pour une entreprise)