Mécénat

TUE - MOI de Sébastien Spitz
Production Be Light Films

J-52


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

3 392,00 €

19 412,00 € demandés

13
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
17%

Présentation du projet

Be Light Films lance la production de « TUE - MOI », une fiction d'une vingtaine de minutes réalisée par Sébastien Spitz, avec Alice Isaaz et Kacey Mottet Klein dans les rôles principaux.

Avec une vingtaine d’années d’expérience dans la production et la réalisation de films digitaux, notre désir est maintenant de revenir à la création cinématographique en racontant des histoires avec des univers forts, une sensibilité assumée et un regard humaniste sur ce qui nous entoure.

« TUE - MOI » est la première pierre de ce retour aux sources. Nous avons déjà réuni une partie importante du budget et faisons appel à vous pour boucler notre financement.

Petit rappel ! Grâce à Proarti, chaque don que vous ferez pour nous aider sera déductible de vos impôts à hauteur de :

  • 66 % si vous êtes un particulier (dans la limite de 20% du revenu imposable)
  • 60 % si vous êtes une personne morale assujettie à l'impôt sur les sociétés (dans la limite de 0,5 % du chiffre d'affaire H.T)

Exemple : Si vous donnez 20 euros, le don ne vous coutera que 6,80 € si vous êtes un particulier et 8 € si vous êtes une entreprise, après déduction fiscale.


Synopsis du film

C’est le début du printemps dans la magie des paysages de la Manche. Stark, une petite vingtaine d’années, est bouleversé : Hutch, son frère jumeau qui semblait promis à un brillant avenir, a été plongé dans un coma artificiel.

Il souffre d’une myocardite fulminante et attend l’hypothétique greffe du cœur qui pourrait le sauver. Il ne reste plus que deux jours avant que ses fonctions vitales ne soient irrémédiablement atteintes.

Adèle, la petite amie de Hutch, va essayer de pousser Stark à se sacrifier pour sauver Hutch, celui que tout le monde semble aimer. Mais Stark, le mouton noir de la famille, peut-il accepter de mourir alors que son cœur s’ouvre enfin à la vie au contact de la jeune femme ?

En profonde connexion avec la mer, la nature et les éléments, il aura deux jours pour tenter de devenir ce Chevalier au grand cœur.

Deux jours pour parler à son frère dans la coma.

Deux jours pour trouver un sens à sa vie.


Casting

Nous avons la chance d'avoir pour les rôles principaux deux jeunes et immenses talents du cinéma français, Alice Isaaz et Kacey Mottet Klein.


Alice Isaaz, dans de rôle d'Adèle

Sa filmographie :

  • Films

Königsberg de Philipp Mayrhofer, 2012
La Cage Dorée de Ruben Alves, 2013
Fiston de Pascal Bourdiaux, 2014
La Crème de la crème de Kim Chapiron, 2014
Les Yeux Jaunes des crocodiles de Cécile Telerman, 2014
Un moment d’égarement de Jean-François Richet, 2015
En Mai, fais ce qu’il te plait de Christian Carion, 2015
Rosalie Blum de Julien Rappeneau, 2015
Elle de Paul Verhoeven, 2016
Espèces Menacées de Gilles Bourdos, 2017
La Surface de réparation de Christophe Regin, 2018
Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret, 2018
Le Mystère Henri Pick de Rémi Besançon, 2019
Play de Anthony Marciano, 2019
L’État Sauvage de David Perrault, 2019

  • Série TV

Calls, (Saison 2 Episode 5), 2019
Joséphine, ange gardien (Saison 12, épisode 13), 2011
Victoire Bonnot (saison 1, épisode 5), 2011
Les Petits meurtres d’Agatha Christie (Saison 1, episode 11), 2012

  • Courts Métrages

Clean de Benjamin Bouhana, 2013
Notre Faust d’Elsa Blayau et Chloé Larouchi, 2014
Après les cours de Guillaume Renusson, 2014
Qui de nous deux de Benjamin Bouhana, 2015

  • Clip Vidéo

« Fireball », (Synapson), 2016
« Promesses » (Big Flo et Oli), 2019


Kacey Mottet Klein, dans les rôles de Stark et de Hutch

Sa filmographie :

  • Films

Home d’Ursula Meier, 2008
Gainsbourg (Vie Héroïque) de Joan Sfar, 2010
Le Magasin des suicides de Patrice Leconte, 2012
L’Enfant d’en Haut d’Ursula Meier, 2012
Une Mère de Christine Carrière, 2014
Gemma Bovery d’Anne Fontaine, 2014
Keeper de Guillaume Senez, 2015
Quand on a 17 ans d’André Techiné, 2016
Vent du Nord de Walid Mattar, 2017
L’Échange des Princesses de Marc Dugain, 2017
Comme des Rois de Xabi Molia, 2017
L’Adieu à la Nuit d’André Techiné, 2018
Continuer de Joachim Lafosse, 2018
Just Kids de Christophe Blanc, 2019

  • Série TV

Ondes de Choc, (Saison 1, Épisode 1), 2018

  • Courts Métrage

Kacey Mottet Klein, naissance d’un acteur d’Ursula Meier, 2015.
Le Mauvais Fils de Sébastien Maggiani, 2014
Les Guerriers de Maxime Caperan, 2014
Cadrage / Débordement d'Eric Savin, 2013

  • Voix

Le Magasin des Suicides de Patrice Leconte, 2010


Zoom sur « Tue-moi »

  • Le sujet

« TUE - MOI », c’est la rencontre d’Eros et de Thanatos dans un film fraternel noir et poétique. Les jeunes jumeaux de « Tue-moi » nous entrainent au cœur ce qui définit l’être humain dans sa différence intrinsèque : la conscience de sa propre valeur, de son « utilité », de la place que l’on est prêt à prendre ou à donner.

Ils incarnent la fougue, les doutes et parfois la légèreté d’une certaine jeunesse qui cherche comment grandir. Comment vivre tout simplement.

  • La mise en scène

Le film se situe dans cet espace-temps troublant où la mort et la vie sont en jeu. Plongés dans ce tourbillon émotionnel puissant, les personnages sont entraînés loin de leurs repères.

Pour capter la complexité de leurs sentiments, on recherchera un rendu brut avec une caméra mobile qui saisit les visages et les corps au plus près dans cette lutte pour la vie, une sensation d’absence de maquillage, des décors aux couleurs patinés…

Cette captation instinctive des émotions, des silences, des regards viendra dialoguer au montage avec des moments suspendus, poétiques, hors du temps de la scène. Comme des fenêtres ouvertes sur un autre espace-temps dans le cours de la narration.

Cernés par une mer qui joue de sa présence et de son absence en ouvrant des béances dans les paysages, nos jeunes personnages seront filmés avec intensité et poésie dans les vastes étendues du Cotentin.

Les grands espaces graphiques de bord de mer, comme les déambulations dans les couloirs de l’hôpital seront saisis dans cette respiration humaine essentielle pour le film, celle d’un cœur qui bat.

  • La lumière

Avec beaucoup d’extérieurs, le parti-pris de la lumière sera de marquer une direction forte pour donner du contraste et du caractère à l’image. Ainsi nous pourrons jouer avec les zones d’ombres à l’intérieur des plans. Nous utiliserons les éventuels aléas de la météo, non comme une contrainte, mais comme une force qui rythme le récit.

Pour les intérieurs et les scènes de nuit, la lumière sera tranchée et le plus souvent mono-directionelle, comme un faisceau venant éclairer les ténèbres. Nous utiliserons un mélange de couleurs entre la face et l’arrière-plan pour créer une esthétique singulière tout au long du film.


Notre ambition

Nous souhaitons faire converger deux directions essentielles au cœur de ce projet :

  • Mettre le jeu d’acteurs au cœur de notre attention avec un dispositif léger qui privilégie leur liberté dans le jeu.
  • Intégrer notre expérience dans la maitrise de la mise en image des situations en termes de cadre, de lumière, de direction artistique.

Qui est Sébastien Spitz ?

Sébastien Spitz commence dès son plus jeune âge à raconter des histoires illustrées dans une petite revue familiale qu’il édite lui-même. Quelques années plus tard, il prend ses premiers clichés lors d’un voyage à Prague avec son père qui l’initie au fonctionnement de son appareil photo.

C’est le déclic. A l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne où Sébastien se destinait à une carrière d’ingénieur électro-acousticien, les heures passées au laboratoire ont rapidement raison des cours de maths et il s’engage dans la voie de l’image.

Féru d’images, le son et la musique demeurent néanmoins des éléments essentiels de son travail. Pour « La valse de l’étoile filante », son premier court-métrage en 35mm, il tourne à Genève l’histoire d’un violoniste revenu d’exil avec le groupe Bratsch. Vingt ans plus tard, il réalise une série de portraits de musiciens (Lou Reed, Ruichi Sakamoto, Pauline Croze...) pour Cartier à travers le monde.

De nombreux projets s’enchaînent : courts et moyens métrages, clips, publicités ou films d’image pour des maisons comme Chanel, Van Cleef & Arpels, Bvlgari ou Lucien Barrière notamment ; avec une envie de raconter, d’approcher un peu plus l’humanité qui demeure centrale.

De la joaillerie à l’architecture, en passant par l’artisanat, les hôtels de prestige et le monde du luxe, Sébastien Spitz a réalisé plus d’une centaine de films d’inspiration, de « savoir-faire » ou d’image. Avec une envie profonde de raconter des histoires quelle que soit leur forme, de la macro à l’animation, de la mise en scène aux portraits d’artistes.

Au quotidien comme au cinéma, il est sensible à une certaine forme de générosité, à l’absence de jugement à l’égard de nos semblables et au « lien onirique et subtil entre tout ce qui vit ».


Equipe du Projet

Nous sommes trois associés Antoine Aize (producteur), Fabrice Callens (scénariste) et Sébastien Spitz (réalisateur) qui partageons une passion pour le cinéma depuis plus de vingt ans.

Nous produisons des films de brand content pour de nombreuses marques. Nous choisissons aujourd’hui d’aller vers ce qui fait battre nos cœurs depuis si longtemps… en nous investissant dans le développement et la production de fictions. «TUE - MOI » sera notre premier court-métrage de fiction qui annonce les autres fictions en maturation au sein de notre collectif.

A travers la production de ce projet, notre ambition est de poser la première pierre d’un line-up autour d’histoires sincères, de visions fortes guidées par l’émotion et la fantaisie.

« TUE - MOI » est donc essentiel pour chacun des partenaires aujourd’hui associés au projet, une petite famille qui ne demande qu’à grandir. Une première fiction pour Be Light films qui exige de nous tous une grande persévérance, du courage et beaucoup de passion.



FAQ

Pour mener à bien notre projet de court métrage, nous avons besoin de vous pour nous aider à atteindre cet objectif de collecte de 19 412 € sur les 79 412 € du budget total.

Cette somme nous servira principalement à financer le matériel technique (caméra, objectifs, lumière ...) ainsi que la location des décors.

Si nous atteignons cet objectif de 19 412 €, tout don supplémentaire que nous recevrons de votre part nous permettra d'améliorer la production du film.

 

Pour les particuliers assujettis à l’impôt sur le revenu (IRPP) : réduction d’impôt équivalente à 66% du montant du don.

Pour les personnes morales assujetties à l’Impôt sur les Sociétés (IS) : réduction d’impôt équivalente à 60% du montant du don.

Si vous donnez 20 €, Votre don est défiscalisé, il vous coûtera en réalité :  6,80 € pour un particulier /  8€ pour une entreprise

Si vous donnez 50 euros, Votre don est défiscalisé, il vous coûtera en réalité :  17€ pour un particulier  / 20€ pour une entreprise

Si vous donnez 100 euros, Votre don est défiscalisé, il vous coûtera en réalité :  34€ pour un particulier / 40€ pour une entreprise

Si vous donnez 500 euros, Votre don est défiscalisé, il vous coûtera en réalité :  170 € pour un particulier / 200 € pour une entreprise

 

 

Le film sera proposé aux diffuseurs télé en France et à l’étranger, aux plateformes de diffusion ainsi qu’aux nombreux festivals de court-métrages à travers le monde. En attendant la sortie du film, une projection publique vous est également proposée dans les contreparties en fonction du montant votre aide.

A quoi sert l'argent collecté

Pour mener à bien notre projet de court métrage, nous avons besoin de vous pour nous aider à atteindre cet objectif de collecte de 19 412 € sur les 79 412€ du budget total.

Cette somme nous servira principalement à financer le matériel technique (caméra, objectifs, lumière ...) ainsi que la location des décors.


Montant de l'appel à dons

19 412,00 €

Montant Global

79 412,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Droit & Dépenses Artistiques

Droit & Dépenses Artistiques 600,00 €
SOUS TOTAL 600,00 €

Personnel

Personnel 14 042,00 €
SOUS TOTAL 14 042,00 €

Interprétation

Interprétation 6 055,00 €
SOUS TOTAL 6 055,00 €

Charges Sociales

Charges Sociales 9 588,00 €
SOUS TOTAL 9 588,00 €

Décors & Costumes

Décors & Costumes 6 900,00 €
SOUS TOTAL 6 900,00 €

Transports / Défraiements / Régie

Transports / Défraiements / Régie 20 688,00 €
SOUS TOTAL 20 688,00 €

Moyens Techniques / Matériel de Tournage

Matériel 10 880,00 €
SOUS TOTAL 10 880,00 €

Post Production

Post Production 300,00 €
SOUS TOTAL 300,00 €

Imprevus

Imprévus 4 834,00 €
SOUS TOTAL 4 834,00 €

Frais Financiers / Frais Généraux

Frais Financiers / Frais Généraux 5 525,00 €
SOUS TOTAL 5 525,00 €

TOTAL

TOTAL 79 412,00 €

Recettes

Désignation Montant

Coproducteur

Recherche coproducteur 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

Be Light Films

Apport Financier 40 000,00 €
SOUS TOTAL 40 000,00 €

Mirabell Studio

Apport Financier & Industriel 15 000,00 €
SOUS TOTAL 15 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 19 412,00 €

TOTAL

TOTAL 79 412,00 €

Inspirations du Projet :

Contreparties

Un grand Merci

pour 5,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un grand merci de la part de toute l’équipe !

Mention au générique

pour 20,00 € et +

2 ARTINAUTES

Vous serez mentionné au générique comme contributeur Proarti si vous le souhaitez

Lien de téléchargement du film

pour 30,00 € et +

3 ARTINAUTES

Vous recevrez un lien de téléchargement du film, une fois le film sorti et diffusé+ Les contreparties précédentes

4 Photos du film

pour 50,00 € et +

2 ARTINAUTES

Vous recevrez 4photos du film format 10x15 numérotées+ Liende téléchargement du film + Mention au générique

Affiche du film dédicacée + Photos du Tournage

pour 125,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vousrecevrez une affiche du film format A3 dédicacée + Photos du tournagenumérotées + Lien de téléchargement du film + Mention augénérique

1 Exemplaire du Scénario illustré

pour 250,00 € et +

0 ARTINAUTES

Vous recevrez unexemplaire du scénario illustré + Lien de téléchargement du film + Mention augénériquedufilm

Invitations à l’Avant-Première du film

pour 350,00 € et +

1 ARTINAUTE

Vous recevrez 2 invitations à l’avant-première du film + Affiche dédicacée + Lien de téléchargement du film + mention augénérique