Mécénat

Tout ce que j'aimais
Chapitre 1 : premières étapes des répétitions


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION

700,00 €

1 030,00 € demandés

3
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
67%

Présentation du projet

La pièce commence avec la rencontre de Bill et Léo, un artiste et un critique d’art dans le New York des années 70 ; il s’ensuit leur amitié, leurs vies jumelles dans un immeuble du Village, entourés de leurs femmes, Violet et Erica, et la naissance de leurs deux enfants, Matt et Mark. Mais soudain tout bascule : la mort accidentelle de Matt pendant un camp de vacances fait voler en éclats le tableau idyllique. La folie qui était tapie dans l’ombre envahit le récit et le transforme en polar : Mark devient un adolescent tourmenté et manipulable. Son comportement énigmatique dans le sillage de Teddy Giles, un inquiétant performeur, va plonger inéluctablement ceux qui restent dans le plus profond désarroi.

.

.

Tout ce que j’aimais raconte ce moment de la vie où tout bascule, ce moment où la vie arrache soudain ce que nous aimons : la perte d’un enfant pour un des 2 couples, la descente aux enfers du fils pour l’autre couple. Des histoires parallèles mêlant les interrogations sur l’art, la douleur, l’identité. Cette remise en question de l’identité qui nous échappe par essence est le fil rouge de mon adaptation.

.

Le récit s’appuie sur une documentation précise qui m’intéresse particulièrement : la neurobiologie, l’histoire des pathologies mentales, la vie psychique de l’individu. Le style volontairement quotidien et simple de l’adaptation sera un formidable matériau de départ pour une réappropriation du texte sur le plateau par les comédiens. La force du récit est dans son souffle implacable, dans sa construction solide et dans sa dimension mythologique qui purge nos angoisses contemporaines. L’enjeu sera de construire des tableaux vivants, beaux ou sordides, dérangeants, oniriques, lieux à partir desquels les personnages s’adresseront directement au spectateur pour raconter leur histoire au passé et dans lesquels émergera soudain une réalité quotidienne.

.

Le travail musical et vidéo, comme dans les projets précédents est au cœur de l‘écriture. L’univers sonore et musical mettra l’accent sur le trouble : derrière l’apparente banalité des mots et des échanges, il créera une inquiétante étrangeté aussi sourde et régulière que le bruit intérieur d’un corps quand on se bouche les oreilles. Il sera un élément déterminant du travail sur la temporalité.

Le spectacle s’ouvre sur un tableau de Bill. « C’est comme si on regardait le rêve de quelqu’un d’autre » remarque Erica, la femme de l’historien d’art, en regardant ce tableau. Et c’est justement le projet de la mise en scène, qui nous invite à prendre notre place active de spectateur pour regarder notre rêve. Nous ne montrerons pas les tableaux du peintre-plasticien dont nous suivons le travail tout au long du récit ; nous immergerons au contraire les personnages

dans ses créations. L’action se déroulera donc dans un espace modulable, fait de transparence, de reflets, de lumière et de projections vidéo. La vidéo aura elle aussi un rôle crucial dans le travail sur la temporalité et la subjectivité : des bribes de souvenirs heureux, des silhouettes obsédantes et fantasmatiques apparaitront de façon fugace ou persistante sur les surfaces : ces images transformeront l’espace et le temps, qu’elles accéléreront ou dilateront à l’envie.


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira à payer les premiers frais liés au montage du projet et à la création du spectacle : montage des dossiers de subvention, rendez-vous en Nouvelle Aquitaine avec les programmateurs, recherches et rédaction des dossiers artistiques et pédagogiques...


Montant de l'appel à dons

1 030,00 €

Montant global

1 770,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Etude et recherches

Impression textes et dossiers 250,00 €
SOUS TOTAL 250,00 €

Transports

Rendez-vous programmateurs et montage production 400,00 €
SOUS TOTAL 400,00 €

Montage dossier des demandes de subventions

Tapioca Prod 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Restauration

Restauration équipe lecture SACD 120,00 €
SOUS TOTAL 120,00 €

TOTAL

TOTAL 1 770,00 €

Recettes

Désignation Montant

Mécénat

Dons à la compagnie 740,00 €
SOUS TOTAL 740,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 1 030,00 €

TOTAL

TOTAL 1 770,00 €
Recommander Suivre

Contreparties

Message de remerciement

pour 20,00 € et +

0 ARTINAUTES

Pour un don de 20 € ou plus, vous recevrez un email de remerciement personnalisé !

Merci + 1 Affiche

pour 50,00 € et +

0
ARTINAUTES

400
DISPONIBLES

Les donateurs recevront une affiche et l'inscription de leur nom dans la plaquette du spectacle pour les remerciements.

place spectacle

pour 100,00 € et +

1
ARTINAUTE

19
DISPONIBLES

Pour un don de 100 € : Les contreparties précédentes+ une invitation ou une détaxes pour assister au spectacle.