Seconde Chance
6 mois pour changer de vie

Par: Youpress

J-20


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION, DIFFUSION

1 720,00 €

5 000,00 € demandés

36
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
34%

Présentation du projet

" Seconde Chance "

6 mois pour changer de vie

Projet de film documentaire

Réalisation : Ilioné Schultz - Images : James de Caupenne-Keogh

Produit par : Nomades - Durée : 52mn

Diffusé courant 2020 sur RTGE (Réseau des Télévisions du Grand Est - Mirabelle TV, Vosges Télévision, Canal32, Alsace20)

copyright James Keogh

L’histoire

“Seconde chance”, c’est l’histoire d’adolescents entre 14 ans et 17 ans. C’est celle de Lola , Kevin, Kim et Lucas, des ados de l’Est de la France liés par ce sentiment d’être dans une impasse. Problèmes familiaux, d’addiction, déscolarisation, fugues, violence... ces jeunes de Lorraine suivis par l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance, ex-DDASS) n’envisagent aucun avenir.

C’est à 2000 km de la France, en Roumanie, que ces jeunes tentent de se trouver, de panser leurs blessures de l’enfance et de grandir. Au cœur des Carpates, ils découvrent l’altérité et la différence. Surtout, ils se découvrent eux-mêmes. Une expérience hors du commun, un séjour dit «de rupture» d’une durée de 6 à 8 mois vécu par beaucoup d’entre eux comme une renaissance, un passage à l'âge adulte. Ce film suit le parcours de Lola, Kevin, Kim et Lucas dans cette étape délicate de leur vie.


copyright James Keogh

Pourquoi ce film ?

Un chiffre nous a frappé : un quart des SDF en France sont d'anciens enfants placés. Un chiffre d’autant plus marquant que, rapportés à la population générale, les anciens enfants placés ne représentent que 2% à 3% de la population. Comment est-ce possible, alors que le but de l’ASE est précisément de soutenir les familles en difficulté ? Pourquoi ces enfants, une fois devenus adultes, se retrouvent-ils si surreprésentés chez les précaires ?

Moins entourées socialement et familialement, les personnes issues de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) se retrouvent souvent démunies une fois adultes. Ils ne peuvent que compter que sur eux-mêmes. D’où l’importance de les sortir durablement avant la fin de leur minorité de la spirale du mal-être et des comportements autodestructeurs.

Dans l’Est de la France, une poignée d’éducateurs fait le pari un peu fou, depuis 2011, de proposer chaque année à une douzaine de jeunes de partir en Roumanie, très loin de leur environnement, comme pour créer une sorte d’électrochoc.

Certains vont prendre l’avion pour la première fois avant d’atterrir à Borcut, un village de Roumanie. Très vite leurs repères sont bouleversés, à commencer par la langue. Ils se retrouvent immergés dans un monde rural dont ils ignorent absolument les codes, eux qui ont surtout grandi dans des grands ensembles périphériques. C’est en partie l’objectif du voyage, les confronter à une société différente pour mieux les extirper de leur paradigme social tout en créant un sursaut intérieur qui pourrait les guider sur un chemin qu’ils n’avaient jusque là pas entrevu. C’est parce que nous sommes animés par la même conviction que ce film nous paraît important.

Aux côtés de ces jeunes, on est de suite frappé par leur spontanéité, leur énergie, mais aussi leur besoin d’attention et d’affection. Ces adolescents sont loin d'être perdus, à condition qu'on leur redonne les moyens de croire en eux à une étape charnière de leur vie.

Jusqu’à présent, aucun film ne s’est penché sur l’intérêt de ce programme et de ses conséquences : en quoi cette rupture est nécessaire ? A quoi se confrontent les jeunes et comment? Comment évoluent-ils au cours du séjour? Qu’est-ce qui les bouleverse ? Comment les adolescents retrouvent confiance en eux et en leur avenir ?

Tout au long du film, nous sommes donc au plus près de Lola, Kevin, Kim et Lucas. Du départ de France, à leurs derniers jours à Borcut, nous les suivons dans leur vie quotidienne, dans les familles d’accueil roumaines, chez les artisans de la région. Mécanique, boulangerie ou bâtiment, peu importe, l’essentiel est de leur donner le goût du travail, de l’effort et surtout leur permettre de retrouver l’estime d’eux-mêmes. Et ça marche visiblement... Près de 75% des jeunes reviennent de Roumanie avec un projet professionnel et/ou personnel.

Nous vivons avec eux ces changements, partageons leurs motivations, leurs doutes, leurs difficultés, leurs peines mais aussi leurs joies. Un plongeon dans leur intimité et dans celle du groupe pour comprendre ce qui se passe dans leurs têtes et dans leurs corps pendant ces 6 mois en Roumanie. C’est eux qui se racontent et à travers leurs yeux, c’est aussi une autre image de la Roumanie que nous découvrons.

copyright James Keogh

Qui sont Lola, Kevin, Lucas et Kim ?

Lola

Complètement déscolarisée depuis 3 ans, la jeune fille de 14 ans est censée vivre en foyer mais enchaîne les fugues depuis plusieurs années et vit depuis quelques mois avec sa mère son beau-père et son petit frère près de Metz. Drôle, attachante, très spontanée, Lola s’ennuie beaucoup en France et craint de “mal finir”. Elle voudrait juste pouvoir être comme les autres. C’est pour ça qu’elle a accepté de partir en Roumanie : “Peut être si je change d'environnement ça va me changer moi aussi”.


Kevin

Kevin a toujours le sourire. Très volontaire dès son arrivée en Roumanie, ce jeune Nancéen de 17 ans a quitté son environnement familial compliqué et ses problèmes d’addiction pour enchaîner les stages d’apprentissage : “ Je suis motivé parce que j'ai envie de réussir, j'ai vu ce que ce que ça donnait d'échouer et c'est pas bien, vaut mieux gagner son argent proprement, gagner sa vie proprement, fonder une famille...réussir comme tout le monde réussit quoi...! ” Il semble déterminé d’autant plus qu’il approche de la majorité, synonyme de sortie du système de l’ASE.

Lucas

Jusqu’au dernier moment, Lucas, 16 ans, ne voulait pas partir. La juge lui a laissé le choix entre le centre éducatif fermé (CEF) ou d’intégrer le programme en Roumanie… C’est le regard de sa mère qui l’a décidé. “Jusqu’au dernier moment je me suis dit non je ne pars pas ! Mais je voyais le regard de ma famille qui me disait : fais pas le con, fais pas comme t'as fait jusqu'à maintenant ! Donc j'ai dit oui, et j'ai vu leurs sourires, j’ai vu qu’ils étaient fiers de moi. C’était un sentiment nouveau pour moi.En Roumanie, il teste différents métiers..Mais difficile de trouver sa voie tant il semble avoir du mal à laisser son passé derrière lui.

Kim

Ballottée entre familles d’accueil et foyers depuis plusieurs années, Kim, 15 ans, est descolarisée depuis plus d'un an. Entre fugues à répétition et conflits multiples, Kim s’accroche à vouloir sortir d’une spirale toxique qui l’éloigne d’elle-même. En Roumanie, elle aime être dehors, à l’air libre, pour respirer : “Quand je fais les foins par exemple, je me sens libre, je sens l’air, je me sens respirer, à l’écart des problèmes qu’il y a en France, avec ma famille, ça m’aide à oublier certaines choses de mon passé…. Quand je retourne le foin avec la fourche, c’est un peu comme si je tournais la page de tous mes problèmes.

Pourquoi une collecte participative ?

A ce stade du projet, nous avons déjà obtenu des financements et un diffuseur local avec un apport financier minimum, ce qui nous a permis de commencer le tournage. Mais ce budget reste modeste et nous avons besoin d’aller plus loin dans le tournage du film alors que le budget est déjà utilisé.

La matière recueillie nous a fait prendre conscience de la nécessité d’approfondir le tournage pour que le résultat final soit à la hauteur de ce que ces adolescents vivent. Lola, Kevin, Kim et Lucas nous ont fait confiance, nous devons aller au bout et capter leurs fragilités, leurs hésitations, leurs progrès... Ce sont des éléments complexes et intimes qui nécessitent beaucoup plus de temps que prévu.

Nous souhaitons donc pouvoir retourner à Borcut. En résumé, votre participation servira uniquement à payer les frais de logistique (avion, location voiture, frais sur place) et la location du matériel, correspondants à deux allers-retours en Roumanie.

A quoi sert l'argent collecté

   Pourquoi une collecte participative ? 

A ce stade du projet, nous avons déjà obtenu des financements et un diffuseur local avec un apport financier minimum, ce qui nous a permis de commencer le tournage. Mais ce budget reste modeste et nous avons besoin d’aller plus loin dans le tournage du film alors que le budget est déjà utilisé. 

La matière recueillie nous a fait prendre conscience de la nécessité d’approfondir le tournage pour que le résultat final soit à la hauteur de ce que ces adolescents vivent. Lola, Kevin, Kim et Lucas nous ont fait confiance, nous devons aller au bout et capter leurs fragilités, leurs hésitations, leurs progrès... Ce sont des éléments complexes et intimes qui nécessitent beaucoup plus de temps que prévu.

Nous souhaitons donc pouvoir retourner à Borcut. En résumé, votre participation servira uniquement à payer les frais de logistique (avion, location voiture, frais sur place) et la location du matériel, correspondants à deux allers-retours en Roumanie.

 


Montant de l'appel à dons

5 000,00 €

Montant Global

75 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Production / tournage

Transports / défraiements /Régie 19 000,00 €
SOUS TOTAL 19 000,00 €

Moyens Techniques

Moyens techniques 4 000,00 €
SOUS TOTAL 4 000,00 €

Personnel

Personnel (charges incluses) 46 000,00 €
SOUS TOTAL 46 000,00 €

Droits

Droits artistiques 6 000,00 €
SOUS TOTAL 6 000,00 €

TOTAL

TOTAL 75 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Apport Producteur

Nomades 5 300,00 €
SOUS TOTAL 5 300,00 €

Diffuseurs

Coproduction RTGE 10 400,00 €
SOUS TOTAL 10 400,00 €

Aide Production

Aide à la production de la Région Grand Est 18 000,00 €
Aide à la production CNC 19 300,00 €
SOUS TOTAL 37 300,00 €

Aides Développement

Aide au développement de la Région Grand Est 7 000,00 €
Aide à la préparation CNC 10 000,00 €
SOUS TOTAL 17 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 5 000,00 €

TOTAL

TOTAL 75 000,00 €

Contreparties

UN GRAND MERCI

pour 5,00 € et +

3
ARTINAUTES

497
DISPONIBLES

Un grand Merci de toute l'équipe du film !

Un grand MERCI + Votre Nom au générique

pour 10,00 € et +

4
ARTINAUTES

496
DISPONIBLES

Un grand merci de toute l'équipe du film !

+ .Votre .nom apparaitra dans le générique.du film dans la liste des contributeurs

Un grand MERCI + Votre Nom + Un Lien du film

pour 20,00 € et +

5
ARTINAUTES

495
DISPONIBLES

Un grand merci pour votre coup de pouce !

+ .Votre.nom apparaitra dans le générique.dans la liste des contributeurs

+.Vous recevrez un.lien privé temporaire pour visionner le filmen avant première

On fait nos valises

pour 35,00 € et +

5
ARTINAUTES

495
DISPONIBLES

Un grand merci pour votre coup de pouce !

+Votrenom apparaitra dans le génériquedans la liste des contributeurs.

+vous recevrez unlien privé temporaire pour visionner le filmen avant première

+ La playlist du film

On prend l'avion direction la Roumanie !

pour 50,00 € et +

3
ARTINAUTES

497
DISPONIBLES

Un grand merci pour votre coup de pouce !

+ Votrenom .apparaitra dans le générique.dans la liste des contributeurs.

+.Vous recevrez unlien privé temporaire pour visionner le film.en avant première

+ La playlist du film

+ Une carte postale du film

On arrive au foyer de Borcut ...

pour 75,00 € et +

3
ARTINAUTES

497
DISPONIBLES

Un grand merci pour soutien !

+.Votre.nom apparaitra dans le générique.dans la liste des contributeurs.

+Vous recevrez un.lien privé temporaire pour visionner le filmen avant première

+ La playlist du film

+ Une carte postale du film

+ 1 invitation pour la première de la projection du film pour 1 ou 2 personnes.

On décroche un stage d’apprentissage !

pour 100,00 € et +

2
ARTINAUTES

48
DISPONIBLES

Un énorme merci !

+ Votre.nom apparaitra dans le générique.dans la liste des contributeurs.

+Vous recevrez un.lien privé temporaire pour visionner le filmen avant première

+ La playlist du film

+ Une carte postale du film

+ 1 invitation pour la première de la projection du film pour 1 ou 2 personnes

+ Le DVD du film

On est accueilli en famille roumaine...

pour 200,00 € et +

0
ARTINAUTES

35
DISPONIBLES

Un énorme merci !

+Votre.nom apparaitra dans le générique.dans la liste des contributeurs.

+vous recevrez un.lien privé temporaire pour visionner le filmen avant première

+ La playlist du film

+ Une carte postale du film

+ 1 invitation pour la première de la projection du film pour 1 ou 2 personnes

+ Le DVD du film

+ 1 planche photo d'une seconde du film