Mécénat

Play Loud de Falk Richter
Par le Collectif GERANIUM

Par: Géranium

J-68


| ARTS DE LA SCÈNE
| DIFFUSION

240,00 €

12 750,00 € demandés

8
Soutiennent
1
Recommandent
1
Suivent
1%

Présentation du projet

.

BONJOUR A TOUTES ET A TOUS ET BIENVENU DANS L'UNIVERS GERANIUM !

.

.

Afin de vous donner un aperçu du Projet PLAY LOUD, voici le teaser de la pièce.

Nous espérons que cela vous donne envie de nous soutenir.

Bonne découverte !

.

.....................................................................................................................................................................................

.

PLAY LOUD est la deuxième création du Collectif GERANIUM.

Après avoir participé à différents festivals (Festival Des Automnales, Festival On n'Arrête Pas le Théâtre) avec leur première création « Les Êtres en Quête » et ayant reçu les prix de meilleures comédiennes, meilleur comédien ainsi que meilleur collectif, ils sont de retour sur les planches depuis Juillet 2018 avec l'un des chefs-d'oeuvre de l'auteur allemand Falk Richter.

.

La troupe est aujourd'hui en pleine préparation pour le Festival d'Avignon 2018, Rendez-vous majeur du Théâtre Internationnal.

La Pièce est montée, le Théâtre est trouvé, il ne manque plus que le coup de pouce nécessaire à la diffusion du projet.

Afin de participer au Festival, trois échéances financières leur sont demandées :

- la première en Mai, d'un montant de 4800€ ;

- la deuxième à l'ouverture du festival en Juillet, d'un montant de 2400€ ;

- la dernière à la clôture du Festival, d'un montant de 2400€.

.

Nous sommes certains qu'avec votre aide, nous pouvons y arriver !

C'est aujourd'hui pour vous l'occasion de prendre part à la création de cette compagnie prometteuse et ainsi d'aider au développement du théâtre français de demain.

En parlant de dons : nous sommes conscients que donner de l'argent est une réelle preuve de confiance et qu'internet croule sous les demandes, c'est pourquoi PLAY LOUD vous permet de défiscaliser vos dons à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises !

.

.

.

Qui est le Collectif GERANIUM ?

«Nous vivons la mort du socialisme officiel. Quand l'opposition perd sur le plan politique, elle doit s'enraciner dans l'Art», Howard Barker.

Le Collectif GERANIUM est composé de sept jeunes comédiens travaillant ensemble à la découverte de l'autre à travers un théâtre d'engagement intime, poétique et politique. En quête de sens, ils inventent, jouent, rêvent un monde sans filtre, sans tabou où la mélodie et le mouvement se partagent. C'est une question de recherche, de vibration avec le spectateur afin de faire résonner une parole dans les corps et dans les âmes.

Tous formés aux Cours Florent, les membres du collectif se présentent respectivement aux concours des grandes écoles et intègrent pour certains les promotions 2019 et 2020 du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique, et pour d'autres la promotion 37 de la Classe libre des Cours Florent ainsi que le Conservatoire Paul Dukas. Trois d'entre eux sont également sélectionnés pour le Prix Olga Horstig au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris.

.

.

PLAY LOUD, la pièce.

« Faire un concert des nos secrets, de ce qui doit être tenu caché »

A la manière d'un album, PLAY LOUD se construit à partir de vingt tableaux incluant textes et chansons. La musique a une place prépondérante et la pièce prend des allures de concert Pop où toutes les chansons sont jouées en Live. De Black Eyed Peas à Gala en passant par Jacques Brel, la playlist du spectacle fait référence au passé de chacun avec nostalgie, humour et tendresse, avec violence parfois, avec amour souvent.

PLAY LOUD est une traversée de différentes histoires, comme autant de vies possibles d’hommes et de femmes, de parents et d’enfants, de couples et de familles. Le mouvement perpétuel de leurs rapprochements et de leurs éloignements émerge de leur confrontation à notre société actuelle qui influe considérablement sur ces êtres en quête de sens. Ils interrogent sans cesse leurs inclinations, leurs désirs, leurs angoisses, leurs craintes, leurs relations aux autres, amoureuses, familiales ou amicales. Où en sont-ils de leur vie ? Pour cela, ils font un pas en arrière. Pour revenir au début de leur vie, leur enfance. Quels étaient leurs rêves d’enfants ? Qui étaient-ils, enfants ?

Revenir aux sources des rapports humains, sans jugement, sans contrepartie, sans attente. Faire le lien. Fonder une famille. Combler l’absence. Tenter d’exister, en faire une réalité. Chanter, danser et par-dessus tout, rire mon amour, rire pour ne pas pleurer.

.

.

La mise en scène.

La mise en scène est collective : il s’agit de partir d’un plateau instinctif où chacun est force de proposition. Nous visons un engagement intime. Chacun d’entre nous s’efforce d’être au présent, de ne jamais reproduire, afin d’être généreux, s’ancrer dans l’imaginaire, et faire ressortir l’individu au sein du groupe. Dans un désir de proximité, le quatrième mur est totalement éclaté. Le but étant de réduire au minimum l’espace entre le comédien et le spectateur. Une fois les murs abattus, le foyer aboli, la spéculation devient possible.

Nous abordons le plateau sans la "notion de personnage". Celui-ci n’est qu’un dessin extérieur. Nous sommes théâtralement nous-mêmes, de jeunes adultes qui s’approprient une parole dans une quête de l’intimité, où l’essentiel est de se révéler. Le travail sur le corps est une notion très importante pour le Collectif GERANIUM, ce qui explique notamment la présence des comédiens tout au long de la pièce. Nous parlons d’un langage évolutif. Le chant prend le relais de la parole, le corps celui du chant, afin que les comédiens, allant jusqu’au silence, ne cesse de communiquer.

L’art s’est épuisé dans un théâtre dont le naturalisme a relégué l’imagination et la fantaisie dans la même poubelle. Ce seront nos outils pour mettre en valeur ces textes, presque autobiographique, de manière très concrète, tout en restant à chaque instant très loin du réalisme et du quotidien. Nous nous armerons de perruques et autres costumes peu coûteux. Nous passerons grossièrement d’une figure à une autre, par convention théâtrale entre le public et nous.

Pour finir, c’est avant tout le texte de Falk Richter que nous voulons dire et faire entendre. Nous travaillons donc à respecter son écriture, sa pensée et sa nécessité de dire, et non de dénoncer. Nous souhaitons poser des questions plutôt que d’imposer des réponses."

Géranium.

.

.

La scénographie

La scénographie a été pensée à partir des envies de chacun et se veut le reflet de l’esthétique GERANIUM, alliant simplicité, efficacité et poésie ; le tout permettant une mise en valeur des comédiens et donc du texte.

La musique étant la clef de voute de la pièce, il fallait donner aux instruments une place importante. Un clavier, une guitare, un pad (pour les plus conséquents) à installer sur un plateau tout en laissant la place aux comédiens de jouer, danser et chanter.

......................................................................................

Nous discernons ainsi trois espaces :

  • L'avant-scène et le centre du plateau. L’espace est nu, dédié au jeu et à la proximité avec le spectateur, mettant en valeur le mouvement des corps.

  • Le podium musical surélevé en arc de cercle, sur lequel tous les instruments font face à la salle.

  • Le fond de scène, spéraré d'un rideau derrière lequel sont suspendues de nombreuses guirlandes lumineuses, créant ainsi un espace de rêve où les comédiens peuvent se perdre.

......................................................................................

Ici le terme « espace de jeu » prend tout son sens et accompagne le jeu des comédiens/nes : leurs jeux d’adultes, leurs jeux d’enfants. Un bac à sable intime.

.

.

Pour en finir...

Et voici, comme un petit cadeau, la musique thème de la première création du Collectif GERANIUM "Les Êtres en Quête", composée et interprétée par Mathilde Weil.

Retrouvez le spectacle "Les Etres en Quête" le 2 et 3 Juillet 2018 au Théâtre de L'Etoile du Nord à Paris, dans le cadre du festival On N'arrête pas le Théâtre.

En vous souhaitant un beau rêve !

.

...................................................................................

...................................................................................

Le Collectif GERANIUM.

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté grâce à vos dons permettra au Collectif Géranium d'amortir les dépenses principales liées à la diffusion du spectacle, à savoir :  

- Location du théâtre ;

-Location de l'hébergement.

....................................................................................

Comme pour tout acte artistique, il faut un lieu de représentation, sans quoi les projets ne pourraient aboutir. Ce lieu nous l'avons, Le THEATRE DU TRAIN BLEU à Avignon. Afin de pouvoir se produire au sein de cet établissement, le Collectif doit louer le Théâtre. Dans le cas présent, il s'agit de trois échéances : la première début Mai, la deuxième à l'ouverture du Festival et la dernière à la clôture. Ces dépenses représentent donc la plus grosse part du budget, part sans laquelle la pièce ne pourra aboutir. Mais nous vous faisons confiance !

Afin de jouer pendant ces trois semaines, les comédiens doivent bien entendu trouver un logement dans l'enceinte d'Avignon. 

....................................................................................

Enfin, les dernières dépenses de cette collecte correspondront aux transports des comédiens, des costumes ainsi que des décors, que cela se fasse en train ou en voiture.

....................................................................................

Maintenant que vous êtes au courant de l'organisation que demande une création telle que PLAY LOUD, nous croyons en votre générosité et avons hâte de nous produire dans le cadre de ce grand Festival grâce à cette collaboration !

Le Collectif GERANIUM.


Montant de l'appel à dons

12 750,00 €

Montant global

20 000,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Budget - Festival d'Avignon 2018

Location du Théâtre - Dernière Echéance - Fin juillet 2 400,00 €
rémunération comédiens et régisseur 4 500,00 €
Location du Théâtre - Première Echéance - Début Mai 4 800,00 €
Transport - Comédiens, costumes et décors 500,00 €
Location du Théâtre - Troisième Echéance - Fin Juillet, Clôture du Festival d'Avignon 2 400,00 €
Hébergement pendant la durée du Festival 3 000,00 €
Location du Théâtre - Deuxième Echéance - Début Juillet, Ouverture du Festival d'Avignon 2 400,00 €
SOUS TOTAL 20 000,00 €

TOTAL

TOTAL 20 000,00 €

Recettes

Désignation Montant

Fonds apportés par le Collectif Géranium

Fonds propre de l'association 250,00 €
Recettes billetteries d'Avignon 7 000,00 €
SOUS TOTAL 7 250,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 12 750,00 €

TOTAL

TOTAL 20 000,00 €

Note d'intention.

.

« Ne m'éveillez pas ! Je voudrais dormir sur la pierre chaude de mon enfance ; l'huile de mille soleils y coule et toutes mes pensées sont des légendes d'or. », Rina Lasnier.

..............................................................................................................

Quel lieu plus propice qu’une scène de théâtre pour parler de rêve et d’enfance ?

L'enfant se construit à partir du schéma de ses parents. Les relations familiales et amicales dans lesquelles il baigne conditionnent l'adulte qu'il deviendra. C'est pourquoi le collectif fait le chemin inverse et essaye de toucher du doigt l'innocence qui précède la bascule à l'age adulte. Quelle est la bienveillance que l'enfant perçoit ? Comment rêve-t-il le monde ? Sa naïveté, "naïveté" ayant ici pour sens "natif", est parfois mise à rude épreuve et se voit confrontée aux problématiques quotidiennes des adultes qui l'entourent. Il se voit ainsi propulsé dans une monde complexe bien plus tôt que prévu.

Nous sommes une société qui fabrique de la violence. Il y a une forme de violence liée à l’éducation, raison déterminante de notre déviance individuelle et collective. L’éducation parentale : la domination de l’adulte sur l’enfant. La punition, l’évaluation, le jugement, la persuasion, le chantage… Tous ces petits poisons qui nous apprennent jour après jour une logique de soumission, et se reportent ensuite à l’échelle d’une famille, d’une société, d’un pays… Mais aussi l’adolescence : les rapports de plus en plus confus, la banalisation de l’argent, les rêves travestis, l’abandon culturel…

Une autre violence de notre temps est que la planète est abimée. Tant sur le plan écologique que politique et idéologique, chacun étant lié. Il y a une perte de sens, une errance politique et idéologique, entretenue par des sociétés sur-capitalistes dans lesquelles les relations humaines simples ne trouvent plus leur place. Dans un monde interconnecté où la communication virtuelle prime sur la communication réelle, où tous les moyens sont mis en œuvre pour faciliter les rencontres, on ne s’est jamais senti aussi seul. L'essence du mot Amour se perd et « Je t’aime » devient alors « complètement abstrait ». Le numérique et particulièrement les réseaux sociaux sont omniprésents dans les relations humaines, et viennent les agresser, les fragiliser.

Falk Richter profite du chaos prosaïque du 21ème siècle pour y celer sa poésie : « Play Loud » rapporte les vérités entendues quotidiennement, ce qui en fait des informations d’actualité, mais sa qualité distinctive est de renvoyer le public à son âme.

.

Recommander Suivre

Contreparties

MERCI !

pour 15,00 € et +

2 ARTINAUTES

Un don de 15€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 5.1€ pour un particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 6€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Vous recevrez un mail de remerciement personnalisé de la compagnie ainsi que l'affiche du spectacle en version numérique.

MERCI BEAUCOUP !

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 50€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 17€ pour un particulier (66% de défiscalisation) ;

- 20€ pour une entreprise (60% de défiscalistion).

Vous recevrez une affiche du spectacle en format papier.

MILLE MERCI !

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 100€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 34€ pour un particulier (66% de défiscalisation) ;

- 40€pour une entreprise (60% de défiscalisation).

Vous recevrez une affiche de PLAY LOUD signée pour tous les comédiens/nes du Collectif GERANIUM, ainsi qu'une invitation pour PLAY LOUD au Festival d'Avignon.

EMOTION !

pour 200,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 200€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 68€ pour un particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 80€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Vous recevrez 2 des chansons de la Bande-son du spectacle, une affiche signée,ainsi qu'uneinvitationpourPLAY LOUD au Festival d'Avignon.

GRANDIOSE !

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un don de 500€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 170€ pour un particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 200€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Vous recevrez 2 des chansons de la Bande-son de la pièce, une affiche signée par tous les comédiens/nes de la troupe, ainsi que 3invitations pour PLAY LOUD au Festival d'Avignon.

SPECTACULAIRE !

pour 1 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Pour votre entreprise :

Un don de 1000€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 340€ pour un particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 400€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Vous recevrez 10 invitations pour PLAY LOUD au Festival d'Avignon

MAGIQUE !

pour 2 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Pour votre entreprise :

Un don de 2000 vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 680€ pour un particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 800€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Vous recevrez 20 invitations pour PLAY LOUD au Festival d'Avignon

STANDING OVATION !

pour 5 000,00 € et +

0 ARTINAUTES

Pour votre entreprise :

Un don de 5000€ vous coûtera finalement après défiscalisation :

- 1700€ pour une particulier (défiscalisation de 66%) ;

- 2000€ pour une entreprise (défiscalisation de 60%).

Vous recevrez 30 invitations pour PLAY LOUD au Festival d'Avignon