Mécénat

On n'est pas à l'abri de réussir...
Une comédie grinçante et musicale

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| PRODUCTION

7 190,00 €

5 500,00 € demandés

61
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
130%

Présentation du projet

Participez à la création en avril d'une pièce de théâtre joyeusement féministe écrite par Les Impromises et réunissant 11 artistes parisiens et ardéchois : une comédie à la fois grinçante et musicale, insolente et réjouissante pour libérer nos imaginaires des stéréotypes de genre et inventer ensemble de nouveaux récits ! devil

PITCH

Arrivée prématurément au purgatoire, Violaine refuse d’être jugée par un système qu’elle trouve aussi injuste que celui qui l’a conduite à la mort.

Les Dieux, surpris de sa requête, acceptent de découvrir les absurdités du monde d’en bas à travers ce que fut son quotidien, celui de son bar l’Utérus et de ses habitué.e.s.

QUI SOMMES-NOUS ?

Réunissant six improvisateur.rice.s-comédien.ne.s-chanteur.se.s aguerri.e.s issu.e.s de troupes d’improvisation parisiennes (On/Off, Les Flibustiers de l’Imaginaire, Casino, Les Fissurés, les Impronymous), la compagnie Les Impromises a vu le jour en 2013.

Après des années passées au sein de troupes constituées en majorité d’hommes, où nous avons dû nous adapter à leurs univers, nous avons eu envie de mettre à l’honneur nos imaginaires et nos sensibilités, et d’y inviter des partenaires masculins en inversant les polarités.

Dans notre premier spectacle « Déesseperate Housewives » joué pendant trois ans à Paris, nous étions des Déesses curieuses du genre humain, à la découverte de l’homme différent des stéréotypes violents des Dieux.

Puis, nous sommes revenues aux sources de notre projet, explorer la femme sous toutes ses coutures dans un spectacle plus moderne et militant, avec « Nous ne sommes pas la femme que vous croyez ! ».

Dans chacun de nos spectacles, nous avons eu à cœur d’inviter un homme à partager nos aventures, jusqu’à ce que nous intégrions dans la troupe en 2019 un improvisateur qui participe désormais à nos choix artistiques et à nos explorations féministes. L’idée étant de convier les hommes dans cette quête pour l’égalité et contre les stéréotypes de genre, qui limitent aussi bien les hommes que les femmes.

En parallèle, a émergé l’idée d’écrire une pièce de théâtre afin de pousser plus loin notre démarche. C’est donc tout naturellement que nous avons utilisé l’écriture de plateau pour concevoir le spectacle à partir de scènes improvisées, un projet qui s’est nourri aussi des expériences vécues durant ces années d’exploration et de recherches sur les thématiques féministes.

UN STYLE RÉSOLUMENT ABSURDE ET UN HUMOUR GRINÇANT

Nous avons écrit toutes les scènes de façon collective en partant de situations qu’il nous intéressait de voir jouer. Nous avons ensuite choisi de pousser les scènes jusqu’à l’absurde et de manier un humour grinçant pour faire bouger les consciences. Il nous a semblé important d’utiliser ce ton-là afin d’amener le public à se faire sa propre opinion grâce au rire cathartique et au comique de situation.

Pousser les scènes jusqu’à l’absurde (sachant qu’elles sont proches de la réalité !) est un levier efficace pour déconstruire les schémas de domination qui traversent notre société de façon systémique, et ceci, sans jamais verser ni dans le discours didactique, ni dans le manichéisme.

Nous nous sommes attaché.e.s notamment à mettre en lumière les contradictions au sein même des débats entre les personnages féminins et de présenter différents types de masculinités.

Car il ne s’agit pas d’affronter deux camps, celui des hommes contre celui des femmes ; notre vision du féminisme est au contraire une vision qui englobe l’ensemble de l’humanité quels que soient le sexe, l’origine sociale, ethnique, l’identité de genre, l’orientation sexuelle ou les croyances religieuses.

Une vision qui permet de rassembler plutôt que d’opposer afin que chacun.e puisse exprimer librement ce qu’il/elle est vraiment et révéler toute sa singularité.

Nous nous sommes donc attaché.e.s à rendre visible les liens, réflexes, pensées, croyances limitantes qui irriguent notre société de façon tellement archaïque que nous peinons à identifier leur influence.

Et quoi de mieux que l’humour et l'autodérision pour provoquer la réflexion ?

DES INTERMÈDES MUSICAUX ENTRE ET PENDANT LES SCÈNES

Des intermèdes musicaux et radiophoniques ponctuent la pièce comme autant de respirations poétiques et satiriques reflétant les états d’âme des personnages ou en contrepoint des scènes.

Ces intermèdes s’intégreront parfaitement dans la vie du café dont l’activité artistique et citoyenne invite à ce genre de happenings.

Les genres musicaux seront variés : de la ballade participative au slam engagé, en passant par du tango et du rock alternatif.

Maquette du Tango des injonctions :

UNE SCÉNOGRAPHIE LÉGÈRE, UNIQUE ET ADAPTÉE AU LIEU DE REPRÉSENTATION

Salles polyvalentes, cafés, établissements scolaires, hôpitaux, prisons, etc., autant de lieux non conventionnels dans lesquels nous pourrons jouer le spectacle.

Toute la pièce se passera quasiment dans un lieu unique, l’Utérus, un café féministe coloré et chaleureux, composé de 2 tables et 6 chaises/tabourets de bar hétéroclites, d’un comptoir, d’une enseigne lumineuse et d'un espace dédié aux happenings musicaux.

Il s’agit du café de l'héroïne principale, Violaine, qui sera le fil rouge de l’histoire.

Les seuls deux autres lieux (paradis et commissariat) seront signifiés par un simple changement de lumière et d’univers sonore, ce qui permettra des transitions rapides et élégantes, sans passage au noir. Pour la scène du commissariat, l’idée est aussi de construire un comptoir de bar en U qui puisse se transformer en bureau administratif.

scénographie

UN DISPOSITIF PARTICIPATIF

Les spectateur.rice.s feront partie des client.e.s du café.

Les comédien.ne.s les accueilleront dans la salle, interagiront (à distance) avec eux/elles, les inciteront à réagir (applaudissements, adresses au public…).

L’idée est de rendre les spectateur.rice.s autant que possible “acteur.rice.s” de la pièce, de les mettre dans une énergie contributive, de faciliter ainsi la circulation des idées, sans jamais être donneur.se de leçon.

Ce dispositif est destiné à faire vivre aux spectateur.rice.s une expérience théâtrale insolite en cassant les codes du théâtre classique dans le respect des règles sanitaires.

Il doit permettre aussi de séduire à la fois un public peu habitué au théâtre et un public de théâtre, en recherche d’expériences nouvelles.

Notre expérience d’improvisateur.rice.s, dans laquelle l’interactivité avec le public occupe une part centrale, a été décisive dans le choix de ce dispositif et sera un atout majeur pour sa mise en œuvre.

PROCHAINE ÉTAPE

Après un mois de résidence au théâtre du Val d’Osne (Saint-Maurice, 94) entre janvier et juin 2020, nous sommes arrivé.e.s à une première étape d’écriture de la pce.

Une seconde résidence pour affiner l’écriture et créer les musiques avec le compositeur Raphaël Howson est en cours en ce début 2021.

Une ultime étape de création pour répéter le spectacle, concevoir la scénographie, et les lumières est prévue au Nautilus à Lalevade d'Ardèche, en partenariat avec Leda Atomica, du 16 au 24 avril 2021.

La Crypte, une salle de spectacle située dans l'église du très joli village de Lagorce (Ardèche), nous accueillera pour une représentation unique de sortie de résidence le samedi 24 avril à 20h30, nous l'espérons, en présence du public.

Dans le cas où la situation sanitaire remettrait en cause cette représentation, nous réaliserons au Nautilus une captation vidéo de qualité susceptible de convaincre de futurs programmateurs et de préparer ainsi la diffusion du spectacle sur le territoire ardéchois mais aussi partout en France.

L'OBJECTIF DE LA COLLECTE

Il s'agit d'un projet très ambitieux associant 7 comédien.ne.s et 2 musicien.ne.s au plateau dans lequel nous avons déployé toute notre énergie créatrice du point de vue de l'écriture et de la composition musicale. C'est aussi un projet réunissant des artistes parisiens et ardéchois nécessitant des frais de logement et de transport. Nous avons besoin pour cela de réunir des fonds à la fois pour l'accueil logistique de l'équipe mais aussi pour la construction des décors, ainsi que la fabrication des outils de communication du spectacle (affiches, flyers) et sa diffusion (captation vidéo).

Quant au financement des salaires, nous comptons sur la billetterie et l'aide du FONPEPS pour compléter le budget.

A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté va servir à payer tous les frais de création en déhors des salaires, notamment la création scénographique et la captation vidéo que nous souhaitons réaliser en vue de la diffusion du spectacle.

Si la collecte dépasse l'objectif, nous pourrons :

  • améliorer la rémunération de l'équipe, pour l'instant réduite au minimum et notamment des auteur.rice.s (texte et composition musicale)
  • financer le rayonnement du spectacle en Ardèche, à Paris mais aussi partout où nous serons accueilli.e.s heart

Montant de l'appel à dons

5 500,00 €

Montant Global

7 460,00 €

Dépenses

Désignation Montant

ACHATS

Costumes et accessoires 400,00 €
SOUS TOTAL 400,00 €

FABRICATION

Scénographie 500,00 €
SOUS TOTAL 500,00 €

LOCATION

Salle (répétitions + représentation) 350,00 €
Logement 150,00 €
SOUS TOTAL 500,00 €

DROITS D'AUTEUR

Création décor 500,00 €
Création musicale 800,00 €
SACD + SACEM 200,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

SALAIRES

Artistiques 1 830,00 €
Technique 210,00 €
SOUS TOTAL 2 040,00 €

AUTRES SERVICES EXTERIEURS

Déplacements 1 000,00 €
Repas 500,00 €
Captation vidéo 800,00 €
Publicité 100,00 €
Cabinet comptable 120,00 €
SOUS TOTAL 2 520,00 €

TOTAL

TOTAL 7 460,00 €

Recettes

Désignation Montant

FONDS PROPRES

Cie Les Impromises 200,00 €
SOUS TOTAL 200,00 €

RECETTES

Billetterie / jauge : 150 places 1 200,00 €
SOUS TOTAL 1 200,00 €

SUBVENTION

FONPEPS 560,00 €
SOUS TOTAL 560,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 5 500,00 €

TOTAL

TOTAL 7 460,00 €

Contreparties

Préliminaires

pour 15,00 € et +

5 ARTINAUTES

Votre nom cité en remerciements sur nos réseaux sociaux (facebook, instagram) et notre site internet.

NB : le seuil de cette contrepartie vous revient à 5€ après déduction fiscale en tant que particulier (66%) et à 6€ en tant qu'entreprise (60%).

Stimulation

pour 30,00 € et +

13 ARTINAUTES

Nous vous envoyons une photo de l'équipe avec remerciements personnalisés !

+ la contrepartie précédente

NB : le seuil de cette contrepartie vous revient à 10€ après déduction fiscale en tant que particulier (66%) et à 12€ en tant qu'entreprise (60%).

Excitation

pour 60,00 € et +

2
ARTINAUTES

98
DISPONIBLES

L'affiche du spectacle dédicacée par l'équipe !

+ les contreparties précédentes

NB : le seuil de cette contrepartie vous revient à 20€ après déduction fiscale en tant que particulier (66%) et à 24€ en tant qu'entreprise (60%).

Jouissance

pour 100,00 € et +

7 ARTINAUTES

Lien privé pour voir la captation vidéo du spectacle !

+ les contreparties précédentes

NB : le seuil de cette contrepartie vous revient à 34€ après déduction fiscale en tant que particulier (66%) et à 40€ en tant qu'entreprise (60%).

Orgasme

pour 300,00 € et +

2
ARTINAUTES

98
DISPONIBLES

Edition limitée de la pièce en format livre, dédicacée par les auteur.rice.s !

+ les contreparties précédentes

NB : le seuil de cette contrepartie vous revient à 102€ après déduction fiscale en tant que particulier (66%) et à 120€ en tant qu'entreprise (60%).

Nirvana

pour 1 300,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Contrepartie réservée aux entreprises

1h de coaching sur le thème "développer sa créativité en s'affranchissant des stéréotypes de genre" animé par l'un.e des Impromises.

+ les contreparties précédentes

NB : le seuil de cette contrepartie vous revient 520€ en tant qu'entreprise (60%).