Mécénat

Musiques Pluri'Elles
Quelles places pour les femmes dans la musique ?

Collecte Terminée


| ARTS DE LA SCÈNE
| Paris
| PRODUCTION

20,00 €

1 050,00 € demandés

2
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
1%

Présentation du projet

Nous avons besoin de vous !

Soutenez un nouveau Festival inédit consacré aux compositrices qui se déroulera le 15 novembre à l'Amphithéâtre Richelieu à la Sorbonne, Paris.


.

LE PROJET


Chaque année, le 8 mars, de nombreuses manifestations sont organisées autour de la place des femmes dans la société. Cette journée est souvent un symbole de lutte pour les droits des femmes si difficiles à acquérir.

Dans le monde de la musique, les femmes sont tout aussi invisibles que dans d’autres champs, souvent écartées des postes et des responsabilités les plus prestigieux, ce qui pose une double question : une question éthique d’égalité, de justice entre les hommes et les femmes et une question artistique liée aux conséquences défavorables pour l’art de la marginalisation des femmes.

La parité avance lentement, souvent trop lentement même et notamment dans le secteur culturel, monde qui devrait être plus ouvert à ces questions. Il est important de pouvoir tout au long de l’année débattre et donner la parole aux femmes et que les œuvres des femmes puissent être programmées et jouées.

Trois femmes musiciennes se sont retrouvées autour de cette rencontre musicale avec la volonté de faire découvrir à un public large des œuvres de compositrices d’hier et d’aujourd’hui.

Le projet Musiques Pluri’Elles s’articule autour d’un répertoire d’œuvres de compositrices interprétées en direct par des musiciens et musiciennes de renom, et de réflexions autour de la place des femmes et de sa représentation dans le monde de la musique.


LES ARTISTES


Résultat de recherche d'images pour "Fiona McGown"Fiona McGown - Mezzo-soprano

Formée au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ainsi qu’à la Musikhochschule de Leipzig, la mezzo-soprano Fiona McGown est une jeune figure montante du paysage lyrique français.

Au fil de la saison 2017-2018, on a pu l’entendre notamment à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre de Paris pour un concert-hommage à Bernstein, en tournée en Inde avec le Poème Harmonique ainsi que sur France Musique en récital avec la pianiste Célia Oneto Bensaid, avec qui elle a obtenu le Grand Prix du Xème Concours International de Mélodie et Lied de Gordes.

Cette saison a été riche en enregistrements puisque Fiona a participé à trois projets discographiques. Lauréate de la fondation Royaumont, elle a eu l'honneur de recevoir ces dernières années l'enseignement de Bernarda Fink, Christoph Prégardien, Véronique Gens et Christophe Rousset.

Résultat de recherche d'images pour "célia oneto bensaid"

Célia Oneto Bensaid - Pianiste

Célia se forme au CNSM de Paris où elle obtient ses masters de piano (classe de Claire Désert), d'accompagnement (classes d'Erika Guiomar, Anne Le Bozec et Jean-Frédéric Neuburger) et de musique de chambre (classe de Claire Désert et Ami Flammer). Lauréate de nombreux concours internationaux (Piano Campus, Fondation Cziffra, concours Nadia et Lili Boulanger, concours Bonneton etc.), elle reçoit le prix du public de la Société des Arts de Genève en 2017 et devient lauréate de l'Europe du piano.

Célia suit également l'enseignement de Rena Shereshevskaya à l'Ecole Normale Alfred Cortot où elle obtient le diplôme supérieur de concertiste. Elle se produit régulièrement en concert en solo avec orchestre, ou en musique de chambre dans des festivals et salles telles que la grande Philharmonie de Paris, Piano aux Jacobins, le festival de la Roque d'Anthéron ou la Folle Journée de Nantes. Elle a participé à des master classes auprès d'Anne Queffelec, Maria-Jao Pires ou encore Jean-Claude Pennetier. Elle se produit régulièrement à l'étranger (Italie, Angleterre, Espagne, Suède, Suisse, Algérie, Chine).

Elle est également lauréate de la fondation Royaumont et sélectionnée aux master-classes de mélodie du festival lyrique d'Aix-en-Provence. Dédicataire et créatrice de plusieurs pièces de la jeune compositrice Camille Pépin, Célia enregistre ses œuvres de musique de chambre dans un disque qui paraîtra en février 2019 chez NoMadMusic.


Olivia Gay - Violoncelliste

Elle a fait ses classes à Belfort, à Strasbourg et à Paris, notamment auprès de Marc Coppey, du quatuor Ysaÿe, de Paul Meyer et d’Eric Le Sage, et termine ses études à Stuttgart, Freiburg et Cologne (Allemagne) auprès de Jean Guihen Queyras et Johannes Moser.
Lauréate des concours Flame, Glazounov, de Padoue ou encore les Masterplayers International Music Competition, du concours international de Gerardmer et Léopold-Bellan, elle est également lauréate de la Fondation Cziffra.
Elle a interprété les grands opus du répertoire aux côtés de plusieurs orchestres dont La Follia, le Brahms chamber ensemble, l’Orchestre de Padoue, l’Orchestre Talich de Prague, etc.



Laure Favre-Kahn - Pianiste

Elle étudie le piano au CNSM de Paris, dans la classe de Bruno Rigutto, où elle obtient le 1er Prix à l’unanimité. Aujourd’hui, elle se produit régulièrement en France et à l’étranger, notamment avec le violoniste Nemanja Radulovic. Elle a joué pour plusieurs festivals, par exemple Chopin à Bagatelle, les Rencontres Musicales d’Evian ou les Flâneries de Reims, et a déjà été invitée par de nombreux orchestres, tels que l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre de la Philharmonie Nationale d’Ukraine ou encore l’Orchestre National d’Ile de France. Elle est régulièrement invitée dans les émissions de Frédéric Lodéon (France Musique) et d’Alain Duault (Radio Classique).
En mai 2001, elle remporte le 1er Prix à l’unanimité du Concours International Pro Piano à New York, et donne un récital au Carnegie Recital Hall en octobre. Suite à ce concert, elle est nommée “Pro Piano Artist of the Year”.
Laure Favre-Kahn a signé son 12ème album “Vers la Flamme” chez Naïve, qui est sorti en septembre 2017.


Florian Maviel - Violoniste

Après des études au CNSM de Paris dans les classes d’Olivier Charlier et de Marc Coppey, il obtient en 2004 et 2005 les premiers prix de violon et de quatuor à cordes. Durant cette période il est violon solo de l’orchestre Ostinato et de l’orchestre du CNSM, et travaille auprès de Hatto Beyerle, Vladimir Mendelssohn et divers membres du quatuor Ysaÿe.
Il s’est ensuite produit au sein de l’Orchestre national de France, l’Orchestre national de l’Opéra de Paris et l’Orchestre de chambre de Paris.
Depuis trois ans, Florian Maviel est premier violon du quatuor Tercea, actuellement en résidence à ProQuartet, et se perfectionne notamment auprès de Günter Pichler, premier violon du quatuor Alban Berg.



LES INTERVENANTS



Aliette de Laleu - Modératrice, journaliste à France Musique

Après des études en musicologie à l’École Normale Supérieure et de journalisme à l’IPJ, elle est chargée d’édition numérique sur le site web de France Musique et de la veille autour de la musique classique. Elle tient également une chronique féministe tous les lundis dans la matinale de France Musique.


Graciane Finzi - Compositrice

Après des études au conservatoire de Casablanca, sa ville natale, Graciane Finzi entre au Conservatoire National Supérieur de Paris où elle obtient de nombreux prix.
En 1979, elle est nommée professeur au CNSM de Paris. En 1982, elle obtient le Grand Prix de la Promotion Symphonique de la SACEM, en 1989 le Prix Georges Enesco. Son opéra “Pauvre Assassin” est couronné du Prix de la SACD en 1992. En 2001, elle se voit décerner le Grand Prix de la SACEM pour l’ensemble de son œuvre, et en 2006, l’Institut de France lui attribue le Prix Chartier. En 2013, elle obtient le Prix musique de la SACD.


Résultat de recherche d'images pour "emmanuel hondré"

Emmanuel Hondré - Directeur du département Concerts & spectacles de la Philharmonie de Paris

Docteur en musicologie et titulaire de quatre premiers prix au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (histoire de la musique, esthétique, musicologie, pédagogie de la flûte), Emmanuel Hondré a d’abord été professeur (flûte traversière, histoire de la musique) avant d’intégrer la Cité de la musique, d’abord comme Rédacteur musical (1997), puis comme Responsable du Service des activités culturelles du Musée de la musique (2002) et enfin comme Directeur de la production des concerts (2004). Aux côtés de Laurent Bayle, il élabore les saisons musicales de la Philharmonie de Paris.

Claire Gibault - Directrice artistique et musicale de Paris Mozart Orchestra

Claire Gibault débute sa carrière à l’Opéra National de Lyon avant de devenir la première femme à diriger l’Orchestre de la Scala et les musiciens de la Philharmonie de Berlin. Directrice musicale de Musica per Roma de 2000 à 2002, elle est également l’assistante de Claudio Abbado à la Scala, à l’Opéra de Vienne et au Royal Opera House de Londres.

Elle crée en 2011 le Paris Mozart Orchestra, avec lequel elle donne actuellement une trentaine de concerts par an (Théâtre du Châtelet, Philharmonie de Paris, Seine Musicale, Arsenal de Metz etc). Elle collabore régulièrement avec des compositeurs contemporains tels que Graciane Finzi, Wolfgang Rihm, Silvia Colasanti, Fabio Vacchi, Edith Canat de Chizy, Philippe Hersant etc.

En 2010, Claire Gibault a publié La Musique à mains nues aux Éditions L’Iconoclaste. Elle est par ailleurs Officier de la Légion d’Honneur et a été promue Commandeur des Arts et des Lettres en septembre 2017.

Résultat de recherche d'images pour "hyacinthe ravet"Hyacinthe Ravet - Musicologue et sociologue

Hyacinthe Ravet est Professeure à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et chercheuse à l’Institut de recherche en Musicologie (IReMus, UMR 8223, CNRS / Université Paris-Sorbonne / Bibliothèque nationale de France / ministère de la Culture et de la Communication).

Elle enseigne la sociologie de la musique et des arts au sein de l’UFR de Musique et Musicologie ainsi qu’aux étudiants de l’UFR de sociologie. Elle est responsable, pour la Faculté des Lettres de Sorbonne Université, du Master professionnel « Médiation de la musique », mis en place à la rentrée 2014 en co-habilitation avec l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

Autrice et directrice de plusieurs ouvrages, elle consacre ses recherches à la sociologie de la musique, aux processus créateurs et à l’analyse des rapports de genre dans les professions musicales et artistiques. Elle a ainsi publié Musiciennes. Enquête sur les femmes et la musique (Autrement, 2011), puis récemment L’orchestre au travail. Interactions, négociations, coopérations (Vrin, 2015) qui porte sur la mise en place d’une interprétation musicale par un chef et des musiciens. Elle étudie également les femmes chefs d’orchestre, leur place et leur reconnaissance, ainsi que le phénomène culturel et historique renouveau de la musique klezmer, sa dimension patrimoniale et créative. Elle s’intéresse aussi à l’épistémologie de la recherche en art, notamment dans Sociologie des arts (Armand Colin, 2015), ainsi qu’à la médiation de la musique. Au sein de l’IReMus, elle est co-responsable de l’équipe « Cadres institutionnels et sociétaux ». Co-fondatrice du Cercle Interdisciplinaire de recherche sur les musiciennes (CReIM), elle est par ailleurs directrice adjointe de la revue Travail, genre et sociétés (CNRS – La Découverte).

LE PROGRAMME


Première partie musicale

Mel Bonis - Trio, suite orientale - Danses d'Almées

Violon : Florian Maviel Violoncelle : Olivia Gay Piano : Laure Favre-Kahn

Germaine Tailleferre - Trio, troisième mouvement - Moderato

Violon : Florian Maviel Violoncelle : Olivia Gay Piano : Laure Favre-Kahn

Mel Bonis - Femmes de légendes - Desdémona opus 101 ; Mélisande opus 109

Piano : Célia Oneto Bensaid

Lili & Nadia Boulanger - 1. Reflets ; 2. Cantique

Chant : Fiona McGown Piano : Célia Oneto Bensaid

Table ronde n°1

La musique est-elle genrée ? Historique et état des lieux : hier, aujourd’hui et demain

Deuxième partie musicale

Lili Boulanger - Cortège

Violon : Florian Maviel Piano : Laure Favre-Kahn

Clara Schumann & Alma Mahler - 1. Ich stand in dunklen Träumen ; 2. Laue Sommernacht

Chant : Fiona McGown Piano : Célia Oneto Bensaid

Graciane Finzi - Kaddish

Violon : Florian Maviel Piano : Graciane Finzi Violoncelle : Olivia Gay

Table ronde n°2

Carrière et maternité - Historique et état de lieux : hier, aujourd’hui et demain

Troisième partie musicale

Nadia Boulanger - 3 pièces pour orgue (retranscription pour violoncelle et piano) - Pièce n°3

Violoncelle : Olivia Gay Piano : Céla Oneto Bensaid

Camille Pepin - Indra

Violon : Florian Maviel Piano : Célia Oneto Bensaid


A quoi sert l'argent collecté

Dans une démarche professionnelle, il nous paraît indispensable de rémunérer les artistes et intervenants, dont c’est le métier et qui nous accordent de leur temps malgré leurs carrières très prenantes. Les musiciens font également l’effort d’apprendre un répertoire peu joué, qu’ils ne maîtrisaient pas forcément avant ce concert, nous leur proposons donc un montant de cachet à la hauteur de cet engagement. 
Dans cette même démarche de valorisation des productions artistiques, notre projet contribue aux droits d’auteurs des femmes compositrices que nous mettons en valeur ce soir-là, en cotisant à la SACEM
Enfin, pour atteindre une réussite financière et symboliquement satisfaisante, nous devons payer certaines charges matérielles (partitions, accord du piano, catering, etc.) et des frais de communication (affiches, flyers, publicité, etc.). 

 


Montant de l'appel à dons

1 050,00 €

Montant global

5 600,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Autres frais

Communication et publicité 300,00 €
SACEM 700,00 €
Accordeur 150,00 €
Location de partitions 300,00 €
Catering 250,00 €
SOUS TOTAL 1 700,00 €

Salaires (charges comprises)

Intervenant 300,00 €
Mezzo-soprano 600,00 €
Pianiste 3 600,00 €
Pianiste 2 600,00 €
Pianiste 1 600,00 €
Violon 600,00 €
Violoncelle 600,00 €
SOUS TOTAL 3 900,00 €

TOTAL

TOTAL 5 600,00 €

Recettes

Désignation Montant

Fonds propres

Billetterie 600,00 €
SOUS TOTAL 600,00 €

Institutions

SACEM 1 500,00 €
SOUS TOTAL 1 500,00 €

Faculté des Lettres de Sorbonne Université

FSDIE - Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes 2 150,00 €
Service culturel 300,00 €
SOUS TOTAL 2 450,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 1 050,00 €

TOTAL

TOTAL 5 600,00 €
Recommander Suivre

Contreparties

Merci !

pour 10,00 € et +

2 ARTINAUTES

Votre nom figurera sur notre site internet, sur nos réseaux sociaux et sur le programme distribué lors du concert, pour vous remercier de votre contribution.

Merci beaucoup !

pour 20,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Votre nom figurera sur notre site internet, sur nos réseaux sociaux et sur le programme distribué lors du concert, pour vous remercier de votre contribution. De plus, vous recevrezl'affiche du concert dédicacés par les artistes et intervenants de la soirée lors de votre venue au concert.

Un grand merci !

pour 50,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Vous aurez l'occasion de boire un café avec l'un des musiciens ou intervenants présents lors du concert du 15 novembre à l'amphithéâtre Richelieu.Votre nom figurera sur notre site internet, sur nos réseaux sociaux et sur le programme distribué lors du concert, pour vous remercier de votre contribution. De plus, vous recevrez le programme et l'affiche du concert dédicacés par les artistes et intervenants de la soirée lors de votre venue au concert.

Un très grand merci !

pour 100,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Vous obtiendrez le dernier album dédicacé de l'une des artistes présentes lors du concert du 15 novembre à l'amphithéâtre Richelieu (à choisir entre Célia Oneto Bensaid, Olivia Gay et Laure Favre-Kahn). Votre nom figurera également sur notre site internet, sur nos réseaux sociaux et sur le programme distribué lors du concert, pour vous de votre contribution. De plus, vous recevrez l'affiche du concert dédicacés par les artistes et intervenants de la soirée lors de votre venue au concert.

Un très très grand merci !

pour 150,00 € et +

0
ARTINAUTES

50
DISPONIBLES

Vous vous verrez offrir deux invitations pour un concert de l'Orchestre de Chambre de Parisau Théâtre des Champs-Elysées lors de la saison 2018-2019. Votre nom figurera également sur notre site internet, sur nos réseaux sociaux et sur le programme distribué lors du concert, pour vous remercier de votre contribution. De plus, vous recevrez le programme et l'affiche du concert dédicacés par les artistes et intervenants de la soirée lors de votre venue au concert.