Mécénat

Marco
de Mathis Domenet

Collecte Réussie


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION, DIFFUSION, DÉMOCRATISATION CULTURELLE

2 050,00 €

1 300,00 € demandés

45
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
157%

Présentation du projet

Après 1 an et demi de production allant de l'écriture, au tournage jusqu'au montage, le projet de film MARCO (35 minutes) touche presque à son but. Nous avons besoin de votre aide précieuse pour le finaliser. Pour avoir le détail des dernières dépenses du courts métrage, n'hésitez pas à consulter l'onglet "Budget" au dessus de la présentation du projet. Merci d'avance pour votre aide.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

MARCO

PITCH

Ancien camé, il vit depuis plus de 25 ans dans le même petit appartement orlysien, au 7e étage d’une tour HLM. Aujourd’hui seul avec son chien, il déambule dans les rues du quartier des Saules et enfume de shit son appartement. De cette brume épaisse émergent les fragments d'une mémoire.

..

..

INTENTIONS

Au cœur d’Orly, son récit légendaire est le conte d’une vie au seuil de la mort, qui s’écoule au fil des mots, devenant rengaine. Marco, homme au visage de granite, est le vecteur d’une mémoire violente, véritablement vivante. Cloisonné en haut de sa tour d’acier, surplombant le remue-ménage des quartiers de la banlieue Sud, il incarne une figure intemporelle de vigie ayant traversée des âges sombres. Cynique quasi immortel trainant sa carcasse affaiblie aux côté de son chien, son image me semble reléguée à celle des bas fonds, terré dans l’ombre de sa tanière.

C’est néanmoins ce corps, ce personnage à l’allure mythique ; que je veux montrer.

Non pour faire peur, mais pour le réintroduire dans le domaine du regardable. Pour poser les yeux sur une beauté que l’on ne tend pas à voir et des mots tranchants que l’on ne sait entendre. Du haut de sa tour, Marco devient conteur et sa parole fil d'un récit. Nous le suivons dans ses sempiternelles déambulations urbaines aux gestes hiératiques et son immobilité relative au cloisonnement claustrophobique de son appartement.

..

Ce portrait questionne inévitablement de nombreux enjeux périphériques :

- La mémoire socio-historique à travers son témoignage de toxicomane ayant vécu dans les années 1980

- La dimension philosophique et psychanalytique de son parcours lorsque l’on considère les notions de pulsions de mort et de vie

- La solitude liée à l’enfermement physique et empirique dans un monde clos

- Ainsi que la filiation et la transmission à travers l’évocation des jeunes générations issues de ces quartiers.

..

Ce projet de film est né d’une rencontre. La rencontre de deux corps.
Le sien, marqué par l’irrévocable, portant les stigmates d’une vie de flirt avec les limites. Mais aussi le mien en tant qu’ami, jeune adulte dans la fleur de l’âge, cinéaste en quête. Nous vivons dans cette même ville, Orly. Il y a vécu les modifications urbaines, mais également les brassages humains. J’y suis pour ma part né et construit durant les vingt premières années de ma vie.

..

..

DISPOSITIF

Derrière la caméra, je recherche une pure présence participante du regard, favorisée par ma relation étroite avec Marco et la connaissance de l’espace filmique. Le dispositif de réalisation s’inscrit dans une veine du cinéma direct.

..

Dans le cadre d’une esthétique brute et dépouillée, il s’agit d’une variation sur un corps dans un espace aux différentes échelles :

- La ville (son réseau et sa structure)

- Le quartier (les déambulations urbaines de Marco au côté de son chien)

- L’appartement (son espace de vie solitaire et de confession orale).

Un Sisyphe descendant et remontant sans cesse les escaliers de sa tour ; roulant, tel un roc, cette mémoire tragique et persistante.


A quoi sert l'argent collecté

Soutenu par l'association Séquence 0 et l'université Paris 8, la production du film a déjà couté 3000€. Grâce à cette somme, le tournage est actuellement terminé et le film est en finalisation de montage.

Nous sommes presque au bout, mais cela ne signifie pas que tout est fini et que le court métrage peut être projeté en salle.

  • En effet, le mixage son (équilibrage des sons) et l'étalonnage image (rendu final des textures et couleurs) sont primordiaux pour profiter aux mieux du film.

 

  • Ajoutons à cela le DCP (Digital cinema package), équivalent numérique de la copie de projection argentique (anciennement sous forme de bobines 35mm), support de référence inévitable pour pouvoir projeter le film en salle.

 

  • Enfin, dans le but de donner une maximum de visibilité au film et ce par le biais des festival nationaux du documentaire, une petite partie du budget sera allouée aux frais d'inscriptions.

Montant de l'appel à dons

1 300,00 €

Montant Global

1 300,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Support de Projection

Digital Cinema Package (DCP) 250,00 €
SOUS TOTAL 250,00 €

Distribution

Inscriptions en festivals 50,00 €
SOUS TOTAL 50,00 €

Postproduction

Mixage son 500,00 €
SOUS TOTAL 500,00 €

Postproduction

Étalonnage image 500,00 €
SOUS TOTAL 500,00 €

TOTAL

TOTAL 1 300,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 1 300,00 €

TOTAL

TOTAL 1 300,00 €

Suivez l'actualité du projet !

  • C'est le début de la fin !

    L'aventure touche presque à son terme mais il nous manque un dernier coup de pouce pour que le film voit le jour dans les meilleurs conditions. C'est encore plus stimulant d'aider un projet qui est sur le point de s'animer et qui n'a besoin que d'un dernier souffle pour prendre le large. Je compte sur vous pour l'y aider et très bientôt le découvrir !

Contreparties

Vous faites partie de l'équipe !

pour 5,00 € et +

4 ARTINAUTES

En tant que donateur vous devenez coproducteur, votre nom sera donc inévitablement au générique du film.

Et pour quelques dollars de plus...

pour 10,00 € et +

7 ARTINAUTES

+ les contreparties précédentes

Vous aurez accès à un lien privé pour voir le film en ligne.Mais venez tout de même à la projection !

Carte postale de l'affiche du film

pour 20,00 € et +

6 ARTINAUTES

+ les contreparties précédentes

Un tirage de l'affiche au format 10/15cm.

L'affiche du film

pour 30,00 € et +

7 ARTINAUTES

+ les contreparties précédentes

Un tirage de l'affiche au format A4

Première rencontre

pour 50,00 € et +

4 ARTINAUTES

+ les contreparties précédentes

Le dossier d'enquête liminaire (au format pdf) qui m'a poussé à faire le film.

Le panier garni

pour 100,00 € et +

5 ARTINAUTES

+ les contreparties précédentes

Une édition du DVD du film