Mécénat
Icon proarti

LONH - Création 2018
Danse contemporaine - Chant - Scénographie

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Strasbourg
| PRODUCTION

3 790,00 €

3 500,00 € demandés

49
Soutiennent
3
Recommandent
2
Suivent
108%

Présentation du projet

.

La Compagnie RN7, née en avril 2017 à Strasbourg, rassemble trois danseuses-chorégraphes. Elles souhaitent associer leurs désirs et différentes approches au service de projets chorégraphiques singuliers.

LONH, la première pièce de la compagnie, est crée en étroite collaboration avec une chanteuse lyrique et une scénographe.

LONH, un rendez-vous que se sont données cinq femmes ancrées dans leur époque sur la page blanche qu'est la scène. La complexité du sentiment amoureux questionnée au plateau à travers la voix, le corps et l’écriture spatiale. La pièce s'appuie sur les oeuvres musicales contemporaines de Kaija Saariaho « Lonh » et de François-Bernard Mâche « Kengir » proposées par Françoise Kubler, chanteuse lyrique.

Trois résidences de création ont permis de démarrer le processus de recherche de LONH et de définir les envies de chacune. En 2018, nous avons été accueillies au Pôle Danse des Ardennes de Sedan du 8 au 13 mai afin de reprendre la création de LONH. Les recherches se poursuivront lors d'une semaine de mise à disposition de studio au CCN de Mulhouse du 11 au 15 juin puis au Théâtre du Marché aux Grains de Bouxwiller pour une ultime résidence du 8 au 19 septembre 2018 avant la création mondiale de LONH lors du festival Musica à Strasbourg le 27 septembre 2018.

LONH est soutenu par la DRAC Grand Est dans le cadre de l'aide au projet 2018 et a bénéficié en 2017 d'une coproduction de l'ensemble Accroche Note (ensemble musical strasbourgeois).

.

POURQUOI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS ?

Ce projet ambitieux nous tient à cœur car il est représentatif du souhait de la Compagnie RN7 de travailler de manière la plus ouverte possible, favorisant le lien, et se servant de celui ci comme ressource créative. C'est pourquoi nous souhaitons mettre tout en œuvre pour que ce projet se déroule dans les meilleures conditions et qu'il puisse être visible auprès des amateurs de danse, chant, dispositifs plastiques etc ... Faire se rencontrer les publics de la musique et de la danse, donner à voir de la musique contemporaine et à entendre de la danse.

Cette campagne nous permettra d'assurer la rémunération des artistes, l'achat du décor et des costumes manquants. Elle rendra aussi possible la venue d'un regard extérieur lors de notre dernière résidence, précieux pour la suite du processus : cela nous aidera à prendre du recul sur l'ensemble du spectacle, car toutes les créatrices de LONH sont au plateau. Nous aimerions également faire appel à un(e) vidéaste qui réalisera une captation vidéo de la première représentation.

Nous remercions par avance chaque personne qui aura jeté un œil intéressé au projet LONH, et aura eu l'envie et la générosité de participer activement à la réalisation de cette aventure !

.


LA CREATION

.

LONH, la rencontre de trois disciplines, une envie de réunir le chant, la danse et la scénographie au cœur d'une création collective. Chaque discipline garde une indépendance certaine, sa valeur propre. Chaque moyen d'expression est une couche de l’œuvre, les créatrices y investissent d'elles-mêmes, de leurs individualités. Tout se tisse d'abord autour des pièces musicales "Lonh" de Kaija SAARIAHO et "Kengir" de François-Bernard MÂCHE : elles sont le socle commun aux trois disciplines.

LONH c’est la proposition d’une traversée de textes anciens sur le sentiment amoureux par des femmes d’aujourd’hui, sans narration ou traduction littérale des textes chantés. Au plateau, trois danseuses et une chanteuse évoluent ensemble et traversent progressivement différents aspects du sentiment amoureux féminin évoqués dans les textes. La chanteuse est comme la conteuse d’épisodes amoureux dont la chorégraphie et la scénographie s’imprègnent.

LONH, une mise en scène et en voix du mouvement intérieur féminin en constante métamorphose.

LONH, c’est un grand rituel de transformation, une cérémonie sensuelle où les visages de la féminité se dévoilent par le chant et la danse. Contés par la chanteuse, les poèmes traversent les corps des danseuses et les animent. On découvre des êtres abstraits, aux mouvements retenus, dans une atmosphère dense. Les premières rencontres sont platoniques, les espaces entre les corps mesurés, un amour de loin qui ne tient qu'à un fil. Petit à petit, les corps se transforment, évoluent : ils s'humanisent, des identités apparaissent.

.


PAROLES DES ARTISTES

.

Françoise Kubler,

Soprano

«Ce projet danse, chant et scénographie est né d'un désir profond de créer une rencontre entre ces trois disciplines artistiques à travers deux pièces marquantes du répertoire contemporain : "Kengir" de François-Bernard MÂCHE et "Lonh" de Kaija SAARIAHO. François-Bernard MÂCHE et Kaija SAARIAHO ont tous deux écrit pour le chant et l'électronique ou les sons fixés. Ces deux pièces parlent d'amour : "Kengir" d'un amour chatoyant et vif, "Lonh" d'un amour de loin teinté de couleurs médiévales. "Kengir" (François-Bernard MÂCHE) pour voix et sons fixés, rassemble cinq chants d'amour sumériens des IIIème et IVème millénaires avant J.-C.

Cette pièce propose un voyage plein de sensualité et de joie de vivre. La langue sumérienne et la musique de François-Bernard MÂCHE allient les sons échantillonnés au chant. "Lonh" (en langue occitane) de Kaija SAARIAHO, plus intérieur, m'a semblé idéal pour une lecture dansée. Le temps s'étire, l'espace se dilate. "Lonh" transporte dans une dimension pleine de résonances, d'électronique et de chants d'oiseaux.

La danse est pour moi comme un prolongement nécessaire du corps chantant. Elle proposera un éclairage nouveau et dynamisant de ces deux partitions. Depuis très longtemps j'avais le projet d'inviter la danse dans les univers très particuliers de François-Bernard MÂCHE et Kaija SAARIAHO. J'ai longtemps interprété seule ces deux pièces dans de nombreux pays ; les voir enfin portées à la scène par le corps dansant résonne comme un aboutissement. »

.

.


.

Lena ANGSTER, Marine CARO et Jessie-Lou LAMY-CHAPPUIS ,

Chorégraphes et interprètes

« Pour LONH, nous avons porté une attention particulière au mouvement intérieur et organique des corps, à la notion d’apparition et de transformation progressive .

La matière chorégraphique se construit à la fois à partir de l’univers musical et des traductions des textes chantés.

Dès la première écoute de "Lonh", une atmosphère évidente s'est dessinée : un paysage sonore brumeux aux diverses densités dans lequel les corps évoluent. Partir à la découverte de cet espace plein, s'y fondre pour y exister. Une matière souvent dense où des appels d'air modifient les relations entre les corps. De cette exploration est né un vocabulaire chorégraphique intimement lié à "Lonh". Un univers qui questionne les micro-mouvements de corps-matières qui se déversent et se déplacent dans l'espace et dans le temps. Nous nous sommes laissées guider par cette matière vivante qui crée des espaces qui se compressent, s'étirent puis se dérobent. Les corps explorent une certaine lenteur dans un temps qui se dilate. Puis des fulgurances apparaissent, des rencontres se font tout en retenue, avec la distance évoquée par le texte chanté.

Le travail chorégraphique à partir de la deuxième pièce musicale "Kengir" fait émerger un espace à l’énergie plus brute et rythmée, où des jaillissements sont possibles. "Kengir" retrace le déroulement d'une histoire d'amour. Un voyage en cinq temps : l'attente, l'adoration, la jouissance, la joie et le souvenir. Les cinq chants sont musicalement très différents les uns des autres, la danse s’écrit alors plus en rupture. Entre abstraction et expressivité, les corps dansants continuent d’évoluer à travers divers états de corps et tableaux : ils sont matières avant de se personnifier, jusqu’à parfois devenir créatures mouvantes . »


Mathilde Melero,

Scénographe

« J'ai imaginé la corde comme un lien, une contrainte, un atout. Tantôt massés en une immense chevelure, tantôt tendus comme des cordes vocales, les guindes se ré-agencent dans l’espace par l’action du chant et de la danse.
On s’y perd, on y disparaît, on s’y emmêle ; elles deviennent l’instrument musical de la sensualité et l’espace d’une conscience en pleine transformation. La conception de l’espace s’est faite au travers des prismes de la musique et du mouvement. Il s’agissait d’abord de prolonger la corde vocale d’un chant, mais aussi de concrétiser le trait dansé. Utilisée sur le plateau, ou comme simulacre de cheveu, la corde est devenue la ligne qui écrit la narration, mais aussi l’événement contraignant son bon déroulement. S’agissant d’une drisse utilisée d’ordinaire au théâtre, elle transforme la technique d’une cage de scène en un gigantesque métier à tisser du mouvement et du son.
»


PRESSE

Quelques articles de presse citant la Compagnie RN7 :

Première sortie de résidence au Triangle de Huningue (68) en Avril 2017 (in Dernières Nouvelles d'Alsace)

Performance « Autour de LONH », présentée lors de l’inauguration de la Quinzaine de la Danse à L’Espace 110-Centre culturel d’ Illzach (68) les 13 et 22 mars 2018 (in DNA, in L'Alsace)

Pour la Quinzaine de la danse la Compagnie RN7 investit hors plateau l’Espace 110 avec les éléments de recherche chorégraphique et scénographique de sa première pièce LONH, initialement prévue pour la scène. L’occasion de remettre en jeu le mouvement, la corde et la couleur en lien direct avec le public en proposant plusieurs petites apparitions spontanées.


Toute l'équipe de LONH vous remercie d'avoir pris le temps de vous intéresser à ce projet, nous comptons sur votre soutien ! N'hésitez pas à suivre la Compagnie RN7 sur sa page facebook pour être au courant des actualités de la compagnie !


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira principalement à rémunérer les artistes lors des deux résidences restantes, ainsi que financer leurs déplacements.

Une grande partie servira aussi à acheter le reste du décor : 2 rouleaux de guindes (cordes) et le matériel adéquat pour les utiliser (poids, poulies), ainsi que le nécessaire pour fabriquer un pupitre suspendu.

Nous aimerions inviter une personne en regard extérieur sur la pièce, afin de nous aider à prendre du recul sur l'ensemble du spectacle (car toutes les créatrices de LONH sont au plateau !). Votre soutien nous permettrait de payer les frais de transport, logement et repas de cette personne.

Si nous récoltons 2900€, nous pourrons financer : quelques journées de répétitions en plus pour les artistes, rémunérer la scénographe pour la confection de certains costumes, acheter le matériel nécessaire à la construction d'un pupitre suspendu.

Si nous récoltons 3400€, nous pourrons financer : les éléments cités ci-dessus, les costumes restants ainsi que les frais de déplacements et repas du regard extérieur. 

Si nous récoltons 4200€, nous pourrons financer : les éléments cités ci-dessus ainsi qu'une partie des éléments de scénographie (une bobine de guinde de théatre + le matériel de fixation).

Si nous récoltons 5200€, nous pourrons financier :  les éléments cités ci-dessus et l'intégralité des guindes nécessaires à la réalisation d'une forêt de cordes suspendues. 

Si nous dépassons notre objectif de collecte, nous pourrons assurer la présence de toute l'équipe de LONH sur toute la durée de la dernière résidence au plateau en septembre prochain.


Montant de l'appel à dons

3 500,00 €

Montant Global

23 111,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Achats

Achats decors, costumes 2 176,00 €
SOUS TOTAL 2 176,00 €

Services exterieurs

Locations 170,00 €
Assurance 134,00 €
SOUS TOTAL 304,00 €

Autres services extérieurs

Rémunérations intermédiaires et honoraires 343,00 €
Services bancaires 473,00 €
Publicités, publications 678,00 €
Déplacements, missions 3 378,00 €
SOUS TOTAL 4 872,00 €

Charges de personnel

Rémunération des personnels 7 397,00 €
Charges sociales 4 256,00 €
Autres charges de gestions courantes 126,00 €
SOUS TOTAL 11 779,00 €

Contributions volontaires en nature

Personnel bénévole 212,00 €
Mise à disposition gratuite de biens et de services 3 768,00 €
SOUS TOTAL 3 980,00 €

TOTAL

TOTAL 23 111,00 €

Recettes

Désignation Montant

Autres produits de gestion courante

Dons 40,00 €
Cotisations 265,00 €
SOUS TOTAL 305,00 €

Ressources directes

Vente Cession de spectacle 6 000,00 €
Coproduction 1 126,00 €
Subvention DRAC Grand Est 6 500,00 €
SOUS TOTAL 13 626,00 €

Contributions volontaires en nature

Bénévolat 212,00 €
Prestations en nature 3 768,00 €
SOUS TOTAL 3 980,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 3 500,00 €

TOTAL

TOTAL 21 411,00 €

Textes et traductions des pièces musicales "Lonh" de Kaija Saariaho et "Kengir" de François-Bernard Mâche :

Extrait d'une partition musicale de "Kengir" de François-Bernard Mâche :

Croquis pour LONH réalisés par Mathilde Melero, réflexions sur la scénograhie :

Contreparties

Merci

pour 5,00 € et +

1 ARTINAUTE

Remerciement nominatif sur la page facebook de la Compagnie RN7

MERCI

pour 10,00 € et +

2 ARTINAUTES

Remerciement nominatif sur notre page facebook

Mail de remerciement personnel de la part de la Compagnie RN7

Inscription à la Newsletter

Merci beaucoup

pour 30,00 € et +

4
ARTINAUTES

96
DISPONIBLES

Remerciement nominatif sur notre page facebook

Mail de remerciement personnel de la part de la Compagnie RN7

Inscription à la Newsletter

1 badge comportant une photo de LONH et le logo de la Compagnie RN7

Merci beaucoup beaucoup

pour 50,00 € et +

5
ARTINAUTES

55
DISPONIBLES

Remerciement nominatif sur notre page facebook

Mail de remerciement personnel de la part de la Compagnie RN7

Inscription à la Newsletter

1 badge comportant une photo de LONH et le logo de la Compagnie RN7

1 petite vidéo "mini reportage des coulisses d’une journée de résidence de la compagnie"

GRAND MERCI

pour 100,00 € et +

7
ARTINAUTES

33
DISPONIBLES

Remerciement nominatif sur notre page facebook

Mail de remerciement personnel de la part de la Compagnie RN7

Inscription à la Newsletter

1 petite vidéo "mini reportage des coulisses d’une journée de résidence de la compagnie"

1 carte postale envoyée d'un lieu de résidence de la Compagnie RN7

2 invitations pour la sortie de résidence au Théatre du Marché aux Grains de Bouxwiller (septembre 2018)

ENORME MERCI

pour 200,00 € et +

4
ARTINAUTES

3
DISPONIBLES

Remerciement nominatif sur notre page facebook

Mail de remerciement personnel de la part de la Compagnie RN7

Inscription à la Newsletter

1 petite vidéo "mini reportage des coulisses d’une journée de résidence de la compagnie"

1 carte postale envoyée d'un lieu de résidence de la Compagnie RN7

2 invitations pour la sortie de résidence au Théatre du Marché aux Grains de Bouxwiller (septembre 2018)

1 place pour la première de LONH au Festival MUSICA à Strasbourg

Rencontre avec la Compagnie RN7 autour d'un verre après le spectacle

Le MAGNIFIQUE MERCI

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

6
DISPONIBLES

Remerciement nominatif sur notre page facebook

Mail de remerciement personnel de la part de la Compagnie RN7

Inscription à la Newsletter

1 petite vidéo "mini reportage des coulisses d’une journée de résidence de la compagnie"

1 carte postale envoyée d'un lieu de résidence de la Compagnie RN7

4 invitations pour la sortie de résidence au Théatre du Marché aux Grains de Bouxwiller (sept 2018)

2 places pour la première représentation de LONH au Festival MUSICA àStrasbourg

Rencontre avec la Compagnie RN7 autour d'un verre après le spectacle