Mécénat

Les Petites Rapporteuses
- Speakerines -

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| DIFFUSION

4 260,00 €

3 700,00 € demandés

36
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
115%

Présentation du projet

EN BREF... !

Les Petites Rapporteuses est un spectacle musical loufoque sur trois speakerines de l'ORTF le jour du passage à la couleur. Il se produira du 6 au 29 juillet 2018 au Théâtre des Béliers au Festival d'Avignon. Ce spectacle est pour nous l'occasion de bousculer notre télévision, d'en rire, en rendant hommage à ces jeunes femmes si essentielles de la télévision des années 60. Nous avons besoin de vous pour financer une partie des frais liés à l'exploitation du spectacle au Festival d'Avignon. Catherine, Jacqueline et Suzy vous remercient, n'hésitez plus !

"3... 2... 1... Sommes-nous à l'antenne ??!"

Découvrez notre univers tout de suite :

.

.

"Et sans plus attendre, la suite de vos programmes...!"

NOTRE PROJET

Cette cinquième création a pour ambition de parler de l’Histoire de la télévision, ce formidable instrument qui peut nous transporter si loin et qui aujourd’hui nous apporte si peu. Les Petites Rapporteuses est un spectacle musical inspiré des archives de L’ORTF, la musique des années 60 et les textes de Pierre Dac ont été une évidence dès le départ. Quel autre auteur pouvait correspondre si parfaitement à notre sujet, la Télévision ? Ce Roi des loufoques, qui avait une telle aptitude à créer l’absurde en partant du présent, a dynamité les émissions auxquelles il participait. Lui qui n’avait jamais peur des jeux de mots, des calembours, des trous de mémoires, du blanc et des bides, pourtant incompatibles avec le politiquement correct des programmes diffusés. J’avais justement besoin de celui qui a inventé le Schmilblick, et le mot loufoque pour faire exploser le petit écran.

Nous voilà dans les années 60. Époque d’insouciance, d’abondance et de misogynie. Tout va pour le mieux. C’est sans compter sur les coupures de son ou d’image. Heureusement les speakerines sont là pour combler le vide. Celui qui fait si peur en télévision. Ce vide d’où peut naître l’absurde, les jeux de mots et l’humour noir. Les textes de Pierre Dac sortent du prompteur. Dans la bouche des speakerines, leurs mots paraissent encore plus fous. Le décalage apporté par sa plume absurde et l’ambiance feutrée des années 60 est jouissif.

Dès l’arrivée de la couleur, les problèmes techniques s'accélèrent pour livrer nos speakerines à elles-mêmes. Elles ne savent plus si elles sont retransmises et si les téléspectateurs les regardent toujours. Elles se prêtent alors à un tour de passe-passe judicieux pour assurer le bon déroulement des programmes : les publicités, le journal télévisé, les émissions de cuisines et les films de Truffaut bien-sûr. Tout y passe, du « Schmilblick « au « water-pudding ». Dans ce joyeux bordel, on découvre l'envers du décor de la Télévision. La pièce a basculé. Nos speakerines sont devenues des femmes-orchestre, et Pierre Dac en est le chef.

Elles paraissent alors bien loin, les années 60 avec leurs belles coupes de cheveux. Tant mieux car c'était un prétexte pour critiquer une époque qui est la nôtre. À travers les trois speakerines, c'est nous, finalement que l'on interroge. Dans une époque où tout va si vite, où tout est connecté, que se passerait-il si tout s’arrêtait d'un seul coup ? Et si les speakerines n'étaient pas de simples pantins ? Et si la télévision pouvait éveiller les esprits ?

RÉSUMÉ

C’est la fin des années 60, Suzy, Catherine et Jacqueline prennent l’antenne. Distinguées, elles ont pour habitude de présenter toutes les émissions de la chaîne : de « Madame Cuisine » au « Schimlblick ». Chignons choucroute, mi-bas et talons hauts, les trois speakerines s’apprêtent à annoncer les programmes lors d'une journée bien particulière, l’arrivée de la couleur sur le petit écran. Tout bascule lorsqu'un problème technique majeur survient.
S’inspirant des célèbres émissions des années 60 sur L'ORTF, ces maîtresses du petit écran nous régalent des textes absurdes de Pierre Dac, de publicités grinçantes et du rock déjanté des Sixties. Une bonne occasion de titiller en musique les bonimenteurs de notre chère télé-poubelle.

L'ÉQUIPE

LÉA DAUVERGNE - COMÉDINNE CHANTEUSE

JULIE BADOC - COMÉDIENNE CHANTEUSE

LISA GARCIA - COMÉDIENNE CHANTEUSE

DANIEL GLET - PIANISTE

ADAPTATION
Léonie Pingeot, Julie Badoc, Léa Dauvergne, Lisa Garcia

MISE EN SCÈNE
Léonie Pingeot

CRÉATION LUMIÈRE
Olivier Drouot

CRÉATION SONORE
Caroline Denne

SCÉNOGRAPHIE
Michaël Horchman

CONSTRUCTION DÉCOR
Félix Garcia

AFFICHE
Pauline Merlaut

PHOTO AFFICHE
Héloïse Parsy

Pour cette création Comédie Framboise a bénéficié du soutien du groupe Colas, du Théâtre Montansier à Versailles et de la ville de Puteaux.

LA COMPAGNIE

La Comédie Framboise est une compagnie parisienne née en 2006 à l'occasion de la création de Jeux de mots laids pour gens bêtes, un spectacle musical adapté des textes et des chansons de Boby Lapointe.

Après une trentaine de dates de tournée en France et en Belgique et deux exploitations au théâtre de l’Européen à Paris pour lesquelles la Comédie Framboise a été subventionnée par l’ADAMI, la SACEM, la SPEDIDAM et la Mairie de Paris et le CNV, nous avons entamé la création d'un deuxième spectacle musical inspiré des répertoires de Bourvil et de Fernandel, qui a tourné de 2011 à 2013.

En 2014, la Comédie Framboise quitte la Comédie Musicale pour la pièce Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac.

En 2018, C’est avec Les Petites Rapporteuses que la compagnie entend maintenir et réaffirmer, auprès du public et des professionnels, sa ligne artistique qui consiste à allier le théâtre la musique et la danse au service d'un univers où l'émotion passe avant tout par le rire pour offrir un théâtre à la fois drôle, populaire et exigeant.

OÙ ? QUAND ?

Au Théâtre des Béliers
du 6 au 29 juillet 2018
(24 représentations)
du vendredi au mardi à 11h15
les mercredis à 11h15 et 22h15
relâche les jeudis

Les Petites Rapporteuses commenceront leur tournée 2018/2019 dans les Pyrénées Atlantiques le 6 octobre 2018 à Mourenx.

POURQUOI NOUS VOUS SOLLICITONS ?

Le Festival d'Avignon est un incontournable en matière de diffusion et de promotion d'un spectacle vivant. Cette année, le Théâtre des Béliers nous a invités à faire partie de l'aventure et c'est avec une joie non dissimulée que nous avons accepté. Depuis de nombreuses années le Théâtre des Béliers a une excellente réputation, c'est un des théâtres les plus réputés du festival. Ces 24 représentations nous permettront d'accueillir plus de 300 programmateurs de la France entière et espérer jouer et partager notre univers au plus grand nombre lors d'une tournée qui pourra s'étaler sur plusieurs années.
L'apport de la billeterie et les subventions permettront de couvrir l'investissement effectué lors de la création (conception et construction du décor, costumes, création musicale) et à financer les salaires de l'équipe. Restent les transports, le logement et la communication (flyers et affiches), c'est pour cela que nous venons vers vous.
Si le projet vous charme, vous intrigue, vous amuse, n'hésitez pas ! Ce coup de pouce sera vraiment bienvenu ! Merci !

A quoi sert l'argent collecté

Les Petites Rapporteuses est un spectacle musical avec les textes de Pierre Dac soutenu par la ville de Puteaux, le groupe Colas et le théâtre du Montansier. Pour cette 5ème création, le Festival d'Avignon 2018 est la première étape d'un calendrier qui s'étendra jusqu'en 2020. Dans la distribution des Petites Rapporteuses, l’effectif est conséquent : 3 comédiennes-chanteuses et 1 pianiste. Ainsi, avec ce nouveau projet, la Comédie Framboise confirme son statut de générateur d’emploi. À l’heure où les restrictions budgétaires se font sentir, nous faisons le choix de résister à la facilité en affirmant notre volonté de promouvoir les artistes, les soutenir dans leur développement de carrière et contribuer à leurs emplois tout en défendant leurs visibilités. Nous sommes convaincus que vous serez sensibles à cette démarche de défendre avec détermination le droit des comédiens et des musiciens depuis de nombreuses années. Depuis 12 ans, la Comédie Framboise a toujours eu à cœur de bien rémunérer les artistes.  L’aide que nous vous demandons nous permettra de compléter le budget lié au logement et aux défraiements des transports des artistes pour que la compapgnie puisse se loger au Festival d'Avignon. 


Montant de l'appel à dons

3 700,00 €

Montant Global

27 860,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Salaires de 5 artistes et d'un régisseur

Paies du mois de juillet 2018 pour 5 artistes et 1 technicien 17 800,00 €
SOUS TOTAL 17 800,00 €

Défraiements

Nourriture 4 000,00 €
Transport décor 1 200,00 €
Transport artistes 600,00 €
Logement 3 000,00 €
SOUS TOTAL 8 800,00 €

Communication

Impression affiches et flyers 500,00 €
Inscription journal du off 260,00 €
Graphiste 500,00 €
SOUS TOTAL 1 260,00 €

TOTAL

TOTAL 27 860,00 €

Recettes

Désignation Montant

SUBVENTIONS

Spédidam 7 500,00 €
Fonds de soutien AF&C 3 500,00 €
SOUS TOTAL 11 000,00 €

APPORTS

Les Béliers - coproduction 4 000,00 €
Comédie Framboise - fonds propres 3 150,00 €
SOUS TOTAL 7 150,00 €

RECETTES

Billeterie 6 000,00 €
SOUS TOTAL 6 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 3 700,00 €

TOTAL

TOTAL 27 850,00 €

Cela fait déjà plusieurs années que nous travaillons ensemble au sein de la Comédie Framboise. Lors d'une précédente mise en scène de Léonie Pingeot, "Redis-le-me", comédie musicale sur Bourvil et Fernandel, nous avions déjà esquissé deux personnages de speakerines qui annonçaient les chansons du spectacle. Ces personnages drôles et décalés nous avaient beaucoup amusées et nous avons eu envie de leur donner la part belle cette fois-ci en les mettant au centre de l'intrigue.
C'est de là qu'est née l'envie première !
Et qui dit speakerine dit télévision ! Revenir dans les années 60 avec les premières speakerines était l'occasion pour nous de leur rendre hommage et également de critiquer avec drôlerie, à la fois la télé de l'époque et la télé d'aujourd'hui.
Elles étaient déjà belles, puissantes et essentielles dans les années 60, nous les avons rendues explosives, modernes et totalement louffoques !

Contreparties

Une photo du spectacle

pour 20,00 € et +

5
ARTINAUTES

45
DISPONIBLES

Une photo dédicacéedes speakerines et de leur pianiste !

Affiche dédicacée du spectacle

pour 50,00 € et +

6
ARTINAUTES

19
DISPONIBLES

Nous aurons le plaisir de vous envoyer une affiche "années 60" du spectacle dédicacée par nos chères speakerines Catherine, Jacqueline et Suzy.

Invitation

pour 150,00 € et +

1
ARTINAUTE

9
DISPONIBLES

Une invitation afin de venir voir le spectacle Les Petites Rapporteuses au Festival d'Avignon ou sur une date de tournée.

Deux invitations

pour 300,00 € et +

2
ARTINAUTES

7
DISPONIBLES

Deux invitations pour venir voir le spectacle au Festival d'Avignon ou en tournée