Le Successeur
Les dessus du plafond de verre

J-3


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

1 190,00 €

6 950,00 € demandés

24
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
17%

Présentation du projet

..

La série en une phrase :

Que serait la France si LVMH, SAINT GOBIN ou bien AIRBUS GROUP était dirigé par un noir ?

..

Bonjour, je suis Albérick TODE. Je suis réalisateur formé à la SAE INSTITUTE de Paris. Ce projet que je vous présente plus en détail dans les différents onglets, est un court-métrage intitulé Les dessus du plafond de verre, prévu en tournage du 02 au 10 décembre 2019.

Le plafond de verre est une expression qui désigne le fait que certaines catégories de personnes ne peuvent - de manière systémique - accéder aux niveaux supérieurs d'une structure hiérarchique : les femmes, les noirs, les maghrébins... Dans ce court-métrage un protagoniste oir accède malgré lui, à la direction d'une entreprise du CAC40. Il s'attire alors les foudres de nombreux ennemis en col blanc.

Au-delà de constituer un travail de fin d’étude, ce court métrage est un pilote ayant pour objectif de présenter au public mais aussi à des potentiels producteurs, l'univers et les personnages d'une nouvelle série télévisée nommée "Le Successeur"..

Qui Suis-Je ?

J'ai découvert le cinéma à l'âge de 6 ans dans mon pays natal, le Bénin. Sans imaginer qu'on pouvait en faire un métier, je grandis dans l'idée de contribuer un jour à faire prospérer cet art magnifique. Adolescent, en France, les contraintes de la vie et les conseils de mon entourage m'obligent à suivre un cursus "normal". Mais je garde cette flamme en moi et pendant des années j'ai vécu cette passion à travers mes activités extra-professionnelles que sont l'écriture et le théâtre.

Longtemps membre du Théâtre Carpe Diem d'Argenteuil, d'abord en tant que comédien amateur, puis en tant que Président de l'organisation, j’ai pris goût à cette aventure qui m'a permis d'apprendre la mise en scène, la gestion d’une équipe artistique et l'expression de mes propres émotions à travers un personnage.

Après 13 ans d'expérience professionnelle dans le secteur para pétrolier où j'ai eu la chance de contribuer à des projets d'envergure internationale, j'ai pris la décision il y a deux ans, de faire de ma passion, mon métier. Janvier 2018, j'embarquais pour une formation Cinéma à la SAE INSTITUTE de Paris.

........

Le projet dans sa globalité :

Le cinéma français, traverse en ce moment une période où la présence des Noir(e)s et les rôles qui leurs sont attribués, couvrent l’actualité. Un sujet vaste qui attire mon attention en tant que cinéaste Noir en devenir. Pour apporter ma contribution à ce mouvement, je souhaite centrer ma réflection sur la problématique suivante : Les acteurs(trices) noir(e)s sont-t-ils cantonné(e)s aux rôles clichés dans le cinéma français ?

Je compte ainsi réaliser un drame social dont le scénario est tiré d'une oeuvre que j’ai achevée en mars 2017, après 4 longues années de recherche et d'écriture. Intitulé "Le Successeur ", ce projet est actuellement disponible sous la forme d'une Bible pour une série télévisée. Dans cette oeuvre, un ingénieur noir issu de la classe populaire est soudainement propulsé à travers ce qu’on appelle communément “le plafond de verre” dans le milieu socio-professionnel. Mis à l’épreuve, le protagoniste doit transformer sa vision personnelle de la société et son mental pour enfin s’ouvrir à son nouveau destin.

Ce court métrage d'une vingtaine de minutes, est un pilote teaser de l'oeuvre citée ci-dessus, qui servira à introduire les personnages et l'univers de mise en scène de la série à venir. Le but étant d’offrir aux téléspectateurs un thème et une vision des acteurs(trices) Noir(e)s rarement exploitée dans le paysage de la création cinématographique française.

Ce court-métrage se veut un élément incontournable pour entamer des discussions et négociations avec différentes sociétés de production, dans le but de voir cette série "Le Successeur" sur nos écrans.

...

.

Pitch de la série :

Français et originaire d’Afrique, Omar THUNDÈ est un ambitieux chef de projet dans le secteur de la construction, où ses qualités et ses compétences sont reconnus par ses employeurs. Cependant, malgré plusieurs tentatives pour grimper dans la direction, Omar se heurte sans cesse au mythique plafond de verre.

Depuis 2008, la situation économique mondiale a plongé la France dans une crise identitaire. Dans ce contexte bouillonnant, un drame familial va obliger Omar à poursuivre un destin imprévu : au décès soudain de sa femme, Omar et sa fille de 10 ans héritent d'une prestigieuse Maison de champagne.

Omar est alors emporté dans un tourbillon socio-politico-financier, où ambition, trahison, justice et foi, s’entrechoquent.

A quoi sert l'argent collecté

Les équipements de captation ainsi que le matériel et logiciel de post-production seront fournis par notre école.

La participation des acteurs est basée sur le volontariat.

Le budget requis permettra de :

- Compléter la liste de matériel de tournage,

- Assurer leur transport en toute sécurité et celui des équipes,

- Décorer les lieux,

- Habiller, maquiller et coiffer les acteurs(trices)

- Nourrir l'ensemble de l'équipe 


Montant de l'appel à dons

6 950,00 €

Montant Global

6 950,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Le Successeur - Pilot

Finalisation 500,00 €
Régie 1 200,00 €
Décoration & HMC 2 300,00 €
Matériel de tournage & transport 2 950,00 €
SOUS TOTAL 6 950,00 €

TOTAL

TOTAL 6 950,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 6 950,00 €

TOTAL

TOTAL 6 950,00 €

Genèse du projet

Né à Cotonou au Bénin, je suis arrivé en France à l’âge de 13 ans. J’ai grandi dans un quartier populaire composé majoritairement de français et d’étrangers originaires d’Afrique, d’Europe du Sud et de l’Est… Pour moi qui rêvais d’occuper des grandes fonctions intellectuelles, quelle surprise de constater que la plupart des jeunes de mon âge voulaient devenir footballeurs, animateurs de quartier ou rappeurs. Peu d’entre eux avaient le dessein de devenir banquiers, astronautes ou bien dirigeants d’une grande entreprise.

Curieux, tout au long de mes expériences de vie, j’observais les moeurs sociales pour mieux comprendre ce qui scelle le destin d’un être dans une dynamique d’échec et/ou de réussite.

Au fur et à mesure, je remarquais que la mentalité d’une personne et la vision qu’elle a de son avenir, sont le résultat de plusieurs éléments combinés dont les 3 suivants :

1 - La perception juste ou déformée qu’elle a de son environnement.

2 - Les informations qui lui parviennent via ses sens et qui renforcent le premier point ci-dessus.

3 - Le modèle, qui allume l’étincelle au fond de son cœur et qui lui donne la foi.

Dans notre monde moderne, la télévision, le cinéma et internet sont les principaux prismes à travers lesquels l’être moderne appréhende sa vie, sa réussite. De mon point de vue, l’affirmation numéro 3 ci-dessus joue un rôle primordial dans l’acceptation de notre destinée, puisque ce modèle qui nous est présenté de près ou de loin, peut impacter positivement ou négativement l’image que l’on se fait de soi-même.

Ayant travaillé plus de 10 ans en tant que Supply Chain Manager dans le secteur parapétrolier, j’ai eu l’opportunité de rencontrer des dirigeants Noirs, de nombreuses entrepreneuses Noires, des scientifiques et des professeurs Noir(e)s… et pourtant, ceux-ci ne sont que très rarement représentés dans les oeuvres cinématographiques françaises.

Sans se perdre dans de longues discussions sur le lien important qui existe entre l’image perçue et la destinée des personnes qui la perçoivent, je souhaite apporter, par le biais de mon nouveau projet professionnel, ma contribution à la représentation de ceux ou celles parmi nous, qui restent condamnés sur le banc de touche dans un système qui continue de creuser l’écart entre les riches et les pauvres.

Suivez l'actualité du projet !

  • news

    News project

Contreparties

Remerciements & Générique

pour 10,00 € et +

5 ARTINAUTES

Un grand merci pour votre participation.

+ Votre nom au générique.

Photos

pour 50,00 € et +

1 ARTINAUTE

Un grand merci pour votre participation

+ Votre nom au générique

+ Quelques photos numériques du tournage du film

Avant première

pour 100,00 € et +

1 ARTINAUTE

Un grand merci pour votre participation

+ Votre nom au générique

+ Quelques photos numériques du tournage du film

+ Assistez à l'avant-première (Déplacement non inclus)

Café avec Omar THUNDÈ

pour 250,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un grand merci pour votre participation

+ Votre nom au générique

+ Quelques photos numériques du tournage du film

+ Assistez à l'avant-première (Déplacement non inclus)

+ Discutezde l'univers de la série, autour d'un café avec Omar THUNDÈ (A proximité de SAE Paris)

Shuuut !! Silence ça tourne !

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un grand merci pour votre participation

+ Votre nom au générique

+ Quelques photos numériques du tournage du film

+ Assistez à l'avant-première (Déplacement non inclus)

+ Discutezde l'univers de la série, autour d'un café avec Omar THUNDÈ (A proximité de SAE Paris)

+ Participez à une journée de tournnage(Déplacement non inclus)