Mécénat
Icon proarti

LE MALADE IMAGINAIRE
Création professionnelle participative

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Montereau-Fault-Yonne
| PRODUCTION

9 075,00 €

8 600,00 € demandés

93
Soutiennent
2
Recommandent
1
Suivent
105%

Présentation du projet

LE MALADE IMAGINAIRE

Création professionnelle participative

Une création professionnelle qui associe des amateurs

Depuis plusieurs années maintenant, la compagnie Scènes en Seine monte des spectacles d'auteurs contemporains. En s'associant avec le Théâtre de l'Accalmie pour son dixième spectacle, l'envie de monter un classique s'est fait ressentir. Le choix s'est porté sur le Malade imaginaire de Molière, auteur fédérateur s’il en est permettant de créer du lien avec un public intergénérationnel et le public scolaire. Travaillant depuis toujours avec les amateurs de notre territoire (adolescents, enfants, adultes, etc), il nous paraissait évident de les associer à cette création avant tout professionnelle. Cette pièce se prête à cette collaboration car elle est une comédie-ballet où se côtoient trois formes d'art : la musique, le théâtre et la danse. Ce projet, construit en coproduction par deux compagnies, est ambitieux car il se déroule sur deux territoires et implique donc deux villes, deux départements, deux régions. L’équipe professionnelle mêlera des comédiens de Seine-et-Marne et de la Nièvre.

Cette création est un engagement important pour nos compagnies mais nécessaire aux désirs qui nous animent : le rayonnement des lieux de pratique artistique et des compagnies au-delà de leur ville et de leur département, faire se croiser les pratiques professionnelles et amateurs et donc permettre aux amateurs une véritable confrontation aux exigences professionnelles, une participation active des acteurs locaux. C'est grâce à vos dons, donnant droit à une déduction fiscale, que ces envies pourraient se concrétiser.


L'histoire

Argan, riche bourgeois obsédé par sa santé, s'est livré aveuglément aux médecins ; il se fait faire des saignées, des purges, des lavements et prend toute sorte de remèdes. Béline, sa seconde femme, lui prodigue des attentions, mais n'attend en réalité que la mort et l'héritage de son mari. Argan projette de marier sa fille Angélique, issue d'un premier mariage, avec Thomas Diafoirus, neveu de son médecin M. Purgon. Il espère ainsi s'assurer les soins médicaux à ses diverses maladies, tout en réalisant une bonne opération financière. Angélique est désespérée, car elle aime Cléante. Toinette, la fidèle servante, et Béralde, le frère d'Argan, seront ses alliés, et feront triompher son amour en déjouant la mauvaise influence de Béline, et le fanatisme d'Argan. La pièce se termine par une cérémonie bouffonne et onirique d'intronisation d'Argan à la médecine.

Notes du metteur en scène

Le corps et l'argent sont au centre de ce Malade imaginaire - Le personnage d'Argan devient vraiment malade à force de croire qu'il l'est, mais sa maladie n'est pas celle dont il a peur. L'obsession du corps et de l'argent qui le consume nous tend un miroir où se reflètent nos vies modernes. La peur de la mort le rend aveugle et sourd, son égoïsme le conduit à mépriser sa famille, et en fin de compte, malgré le ballet virevoltant de personnages autour de lui, il est très seul. « Molière est familier à tous ; il fait partie du patrimoine affectif de chacun de nous. La comédie prend avec lui un élan vital. Du rire franc à la conscience éclairée, de l'objet d'étude au simple souvenir de jeunesse, toutes les générations ont un lien avec son œuvre. Le Malade imaginaire est sa dernière pièce. Il y joue Argan. Au contraire de son personnage, il est réellement épuisé par la maladie, et meurt à l'issue de la quatrième représentation. Homme de théâtre par excellence : auteur, acteur, metteur en scène, il aura consacré sa vie à la scène et au public jusqu'à son dernier souffle. Il entre ainsi dans la légende. Ironie du sort ou ultime trait de génie ? Comment ne pas voir dans cette Comédie-Ballet une exaltation des plaisirs du théâtre, le triomphe de l'amour et de la gaieté, et un formidable pied de nez à la maladie et à la mort ? Dans mes mises en scènes précédentes de textes classiques (Dom Juan, Les Caprices de Marianne, Antigone, Andromaque), j'ai toujours cherché à « parler de l'homme de toujours à l'homme d'aujourd'hui ». Ici-aussi, la mise en scène, vivante et fluide, rendra accessible les enjeux universels et les thématiques intemporelles abordées par Molière. Ce Malade imaginaire se conçoit comme un divertissement familial, tout public intergénérationnel. »

Jean-Marc Galéra

Les acteurs associés

Ce Malade imaginaire créé par une équipe de comédiens professionnels, sera joué également (comédie, musique, danse, chant) par des amateurs issus des conservatoires et écoles de pratiques artistiques. Dirigés par leurs enseignants, ils composeront la musique, les chorégraphies tirées d'un répertoire classique ou contemporain, et interpréteront à leur manière les personnages qui leur auront été distribués.

A Montereau, en Seine et Marne, l'équipe amateur est constituée :

  • de membres de l'Atelier Adulte de la Compagnie Scènes en Seine, dirigé par Annette Benedetti
  • d'élèves de l'Atelier d'Art Dramatique du Conservatoire Gaston Litaize de Montereau, dirigé par Didier Gonçalves
  • d'élèves des Ateliers chant, classes de danse et ensembles musicaux du Conservatoire Gaston Litaize dirigés par leurs professeurs. Sept professeurs sont d'ores et déjà concernés: musique ancienne, vents, cordes, MAO (musique assisté par ordinateur), formation musicale, danse classique et moderne, chant lyrique.

A Luzy dans la Nièvre, l'équipe amateur se constitue :

  • d'amateurs des Ateliers théâtre
  • d'élèves des écoles de musique et de danse
  • d'élèves de l'École d'enseignement artistique Sud Morvan Bazois

La pièce comporte des éléments autonomes, étrangers à l'intrigue : un prologue et trois intermèdes ponctuant la fin de chacun des trois actes ; et un air d'opéra improvisé par Angélique et Cléante, intégré à l'action dans l'acte Il. Nous gardons le principe des intermèdes musicaux, pas forcément tous chantés, mais certainement dansés. Les écoles de Musique et de Danse concernées par le projet ont la liberté de rester dans le classique ou de préférer une création plus contemporaine. Néanmoins,ces intermèdes seront intégrés à l'action, créant un espace métaphorique qui amène du sens à la dramaturgie.


Calendrier

  • Début des répétitions : septembre
  • Résidences de Création à Luzy (58) du 16 au 21 octobre 2017 et à Montereau du 28 octobre au 5 novembre 2017 (Intégrant les Amateurs puis finalisation au Conservatoire Gaston Litaize à Montereau (77) du 17 au 23 novembre.
  • Création à Montereau du 24 au 27 novembre (3 tout public et 2 scolaires)
  • Répétitions et finalisation de la recréation du 19 au 22 mars 2018 à la Salle des Fêtes de Luzy
  • Représentation le 23 mars 2018 à la Salle des Fêtes de Luzy (1 scolaire et 1 tout public)

Les porteurs du projet

SCENES EN SEINE

La Compagnie Scènes en Seine a été créée en Septembre 2003 par Annette Benedetti, elle est depuis soutenue par la Ville de Montereau. Par ses activités de CRÉATION, de « petites formes » théâtrales, contées, musicales pour JEUNE et TOUT PUBLIC et de FORMATION ARTISTIQUE pour enfants, adolescents et adultes, elle s'adresse à un public large novice, amateur ou éclairé. Ses dernières créations sont Poison de Lot Vekemans (2014), Zoom de G. Granouillet (2013), Nature D’Ogre (2012) de Céline Harlingue, Boulevard du Vaudeville (2011) d’après des textes de Feydeau, Courteline… , Napoléon ou l’empire des femmes (2010) écriture collective d’après la correspondance amoureuse de Napoléon, Elles diront d’Elles (2009) Création collective d’après Gérard Levoyer, Caroline Paliulis et Xavier Durringer.

THEATRE DE L'ACCALMIE

"Le théâtre n’est pour nous ni une marchandise ou un objet de consommation, ni un lieu ou un moyen de se “distinguer”. C’est une fête civique, celle de la liberté et de l’intelligence, de la sensibilité et de l’amour, une fête où l’on célèbre, comme dit Louis Jouvet, le seul libre échange dans l’univers, celui des sentiments et des idées." C'est autour de cette profession de foi qu'Annette Benedetti et Jean-Marc Galéra, après des années de compagnonnage entre leurs deux compagnies, s'associent autour d'un projet commun, et fondent en octobre 2014, en Bourgogne, le Théâtre de l'Accalmie. Ils concrétisent ainsi leur souhait de s'inscrire davantage dans une région qui leur tient à cœur, et renforcer les liens avec les habitants. Ils espèrent nourrir des fruits de leur expérience professionnelle la vie culturelle du territoire, sensibiliser et amener de nouveaux publics vers une pratique culturelle et artistique, et donner accès à un théâtre populaire et exigeant. La création de Les Sept Jours de Simon Labrosse (2015) est la première création de cette nouvelle compagnie.



FAQ

Oui, vous pouvez calculer le montant de votre déduction fiscale en cliquant sur "soutenir" - "je souhaite défiscaliser en tant que" - tapez le montant que vous souhaitez donner > le "montant après réduction fiscale" s'affichera automatiquement à droite.

Suivre toutes les étapes nécessaires en remplissant bien les champs adresse mail (sur laquelle vous recevrez le reçu fiscal) et celui de votre adresse postale (champ obligatoire pour l’édition d’un reçu fiscal).

Je contacte proarti : 06 52 37 93 09 // contact@proarti.org

Bien sûr, plusieurs modes de paiement sont proposés.

A quoi sert l'argent collecté

Vos dons nous permettront de créer un décor, des costumes et des lumières en adéquation avec les partis pris de la mise en scène.

Si les dons récoltés atteignent :

- le 1e pallier, 3 500 euros : nous pourrons assurer les salaires du costumier et du scénographe 

- le 2e pallier, 7000 euros : nous pourrons assurer la construction du décor et la confection des costumes

- le 3e pallier, 8600 euros : vous participerez aux frais de régie et à la communication du spectacle

 


Montant de l'appel à dons

8 600,00 €

Montant Global

49 200,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Production

Transports 1 500,00 €
Défraiements 967,00 €
Frais administratifs 2 141,00 €
Rémunération costumier 1 500,00 €
Cotisations sociales 6 818,00 €
Rémunération comédiens 13 150,00 €
Rémunération metteur en scène 2 000,00 €
Rémunération scénographe 2 000,00 €
Cotisations sociales 1 800,00 €
Rémunérateur créateur lumière 1 500,00 €
Création technique (décor-accessoires) 6 000,00 €
Création costumes 2 000,00 €
Frais de régie et petit matériel 1 538,00 €
Locations 1 000,00 €
SOUS TOTAL 43 914,00 €

Première exploitation

Rémunération comédiens 1 750,00 €
Cotisations sociales 805,00 €
Services extérieurs (gestion des paies) 225,00 €
Cotisations sociales 96,00 €
Rémunération personnel technique 160,00 €
SOUS TOTAL 3 036,00 €

Publicité/Communication

Impressions (dossier, affiches, tracts) 1 000,00 €
Administration relations publiques 1 250,00 €
SOUS TOTAL 2 250,00 €

TOTAL

TOTAL 49 200,00 €

Recettes

Désignation Montant

Recettes du spectacle

Achat Montereau+scolaires 7 750,00 €
Achat Comité de territoire de Luzy+scolaire 3 450,00 €
SOUS TOTAL 11 200,00 €

Subventions

Communauté de communes Sud Nivernais 1 150,00 €
Conseil départemental de Seine-et-Marne 1 100,00 €
Région Bourgogne-Franche-Comté 4 000,00 €
Conseil départemental de la Nièvre 900,00 €
SOUS TOTAL 7 150,00 €

Fonds propres

Apport Compagnie Scènes en Seine 8 000,00 €
Coproduction Théâtre de l'Accalmie 5 250,00 €
SOUS TOTAL 13 250,00 €

Subventions Etat/Europe

Réserve parlementaire-Ministère de la Culture 9 000,00 €
SOUS TOTAL 9 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 8 600,00 €

TOTAL

TOTAL 49 200,00 €

L'auteur

« Est il encore utile de présenter Jean Baptiste Poquelin ? Celui qui donne son nom à notre langue est plus qu'un représentant de la littérature, il est celui qui se lit sans fin. Molière, car c'est bien lui, est un magistral exemple de la culture universelle, à la fois populaire et intemporelle, qui ne cesse de se redécouvrir au fils des générations. Ce qui explique en partie son indétrônable place dans nos salles de classe. [ ... ] Bien plus que de simples satires sociales de son époque, ses œuvres sont un véritable miroir de l'être humain, une porte sur chacun de nous poussant à l'introspection et au questionnement. Il nous présente avec finesse et humour les dérives universelles du caractère humain et nous rend parfois attachant des êtres dans lesquels nous détestons nous reconnaître. Il traite le drame humain avec une dérision acide et aimante, adoptant parfois des positions très modernes sur son temps notamment sur la place des femmes et leur éducation ce qui lui vaudra de se retrouver au centre de plusieurs polémiques. Fer de lance de l'innovation littéraire et théâtrale, il se permet de critiquer ouvertement son temps et la morale traditionnelle. »

Myriam Elzein, Professeur de Lettres au Collège de Luzy

Une vision onirique et fantasmagorique de l'œuvre

Le rideau s'ouvre sur un cauchemar : la solitude d'un homme dévoré par ses obsessions. Il se ferme sur une fantasmagorie: le même homme emporté par l'allégresse d'un ballet tourbillonnant. La part du rêve est une clé nouvelle utilisée pour entrer dans l'œuvre. Certes, Molière signe une grande comédie, à la fois satirique, farcesque et philosophique. Il maîtrise tous les procédés comiques, et affirme sa poétique du ridicule. Mais c'est aussi sa dernière comédie. Le sait-il ? Le sent-il ? Est-ce pour cela qu'il se joue de la gravité du thème de la maladie et de mort avec une fantaisie presque enfantine ? La raison n'a plus cours ; les pouvoirs d'illusion du théâtre auront raison de tout. Les amoureux se déclarent leur flamme dans un opéra improvisé ; Louison feint d'être morte pour calmer son père; Toinette se déguise en médecin; Argan lui-même contrefait le mort pour démasquer sa femme : cette pièce est une réelle mise en abyme ; tout le long, le théâtre surgit dans le théâtre.

La scénographie, les costumes

Murs et sols blancs, mobilier blanc, tout évoquera le luxe aseptisé d'un hôtel de station thermale. L'intrusion du rouge d'un foulard, d'un velours fera surgir le théâtre dans le théâtre. Car cet espace blanc est aussi comme un espace mental, lieu de maladie et de mort, lieu de fantasmes et de folie. Imaginons le personnage d'Argan en cure de remise en forme, ou en thalassothérapie, s'adonnant intensivement à des exercices de cardio-training. Peignoir, vêtement de sport, costume cravate, il a le chic noir et blanc d'un homme d'affaire. La galerie de personnages qui l'entoure a le charme kitch et coloré des années 1950, dans une esthétique plutôt «vintage».

Suivez l'actualité du projet !

  • Il reste encore un peu de temps !

    J-3 avant la fin de notre collecte et déjà 77 donateurs ! Merci à tous ! Et n'hésitez pas à partager l'information auprès de vos réseaux, nous avons jusqu'à dimanche.

    On se retrouve la semaine prochaine pour les premières représentations du Malade Imaginaire, du 24 au 26 novembre (20h30 vendredi et samedi - 16h dimanche) au Conservatoire Gaston Litaize de Montereau-Fault-Yonne (informations/réservations 01 64 70 44 14). Nous avons hâte !

  • Proarti-Lab !

    La Compagnie Scènes en Seine participera au Proarti-lab !

    Rendez-vous mardi 14 novembre au Carreau du Temple (Paris 3e) de 19h à 22h pour découvrir 9 projets en cours de collecte sur Proarti (dont le Malade Imaginaire) et partager un moment convivial autour d’un verre. L’entrée est gratuite et ouverte à tous sur inscription : https://goo.gl/jjoQcc

    Chaque équipe présentera de manière dynamique et artistique son projet. L’équipe de Proarti organise une buvette solidaire dont les recettes sont reversées à parts égales aux projets participants.

    En attendant, quelques photos de notre résidence à Montereau qui s'achève demain ! Le décor est planté.

  • Résidence

    Actuellement en résidence à Luzy jusqu'à samedi. Les répétitions se passent dans le sérieux et la bonne humeur !

Contreparties

Grandum insuper mal au côté

pour 10,00 € et +

7 ARTINAUTES

Un GRAND MERCI de notre part sur les SITES et PAGES FACEBOOK de Scènes en Seine et Théâtre de l'Accalmie

(réduction d'impôt particuliers: 7€)

Convulsione

pour 25,00 € et +

3 ARTINAUTES

Une AFFICHE DEDICACEE

+ un grand merci de notre part sur les sites et pages facebook de Scènes en Seine et Théâtre de l'Accalmie

(réduction d'impôt particuliers: 16€)

Et pena a respira

pour 50,00 € et +

4 ARTINAUTES

Une PLACE TARIF REDUIT à Montereau ou à Luzy

+ affiche dédicacée

+ un grand merci de notre part sur les sites et pages facebook de Scènes en Seine et Théâtre de l'Accalmie

(réduction d'impôt particuliers: 33€)

Pulmonicis atque ashtmaticis

pour 80,00 € et +

2 ARTINAUTES

DEUX PLACES TARIF REDUIT à Montereau ou à Luzy

+ affiche dédicacée

+ un grand merci de notre part sur les sites et pages facebook de Scènes en Seine et Théâtre de l'Accalmie

(réduction d'impôt particuliers: 53€)

Troublatione spiriti

pour 100,00 € et +

11 ARTINAUTES

Une PHOTO DEDICACEE de toute l’équipe en costume

+ 2 tarifs réduits à Montereau ou à Luzy

+ affiche dédicacée

+ un grand merci de notre part sur les sites et pages facebook de Scènes en Seine et Théâtre de l'Accalmie

(réduction d'impôt particuliers: 66€)

Apoplexia

pour 200,00 € et +

3 ARTINAUTES

Une BOÎTE contenant des SOINS du corps

+ une photo dédicacée de toute l’équipe en costume

+ 2 tarifs réduits à Montereau ou à Luzy

+ affiche dédicacée

+ un grand merci de notre part sur les sites et pages facebook de Scènes en Seine et Théâtre de l'Accalmie

(réduction d'impôt particuliers: 132€)

Super illas maladias

pour 300,00 € et +

1 ARTINAUTE

Un CARNET DE CROQUIS et DE PHOTOS DES DECORS

+ une boîte contenant des soins du corps

+ une photo dédicacée de toute l’équipe en costume

+ 2 tarifs réduits à Montereau ou à Luzy

+ affiche dédicacée

+ un grand merci de notre part sur les sites et pages facebook de Scènes en Seine et Théâtre de l'Accalmie

(réduction d'impôt particuliers: 198€)

Grandam dolorem capitis

pour 500,00 € et +

1 ARTINAUTE

Le DVD du spectacle, un chapeau de lauréat et un DIPLÔME DE MEDECINE

+ un carnet de croquis et de photos des décors

+ une boîte contenant des soins du corps

+ une photo dédicacée de toute l’équipe en costume

+ 2 tarifs réduits à Montereau ou à Luzy

+ affiche dédicacée

+ un grand merci de notre part sur les sites et pages facebook de Scènes en Seine et Théâtre de l'Accalmie

(réduction d'impôt particuliers: 330€)