Mécénat

L'antre de la chair

Collecte Réussie


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

2 562,84 €

2 200,00 € demandés

34
Soutiennent
1
Recommandent
1
Suivent
116%

Présentation du projet

L'antre de la chair est un court-métrage de fiction qui traite de l'addiction sexuelle féminine, thème encore tabou, jamais abordé dans le court-métrage.

Produit par : Les Créas du Chat

Écrit et réalisé par : Alexandra Robin

Durée : environ 20min

Diffusion : festivals, plateformes VOD, tv

.

L’association LES CRÉAS DU CHAT est une association à but non lucratif crée par la réalisatrice Alexandra Robin en 2012 et qui a pour but principal l’appui à l’expression des jeunes à travers la pratique audiovisuelle. En effet, l'association produit des projets de courts-métrages avec des thématiques fortes dans une idée d’expression libre, collective et formatrice. Elle veut ainsi favoriser l’égalité des chances par la transmission des saviors basée sur une pratique professionnelle. L’audiovisuel est considéré comme un support intéressant car l’assiduité est nécessaire et les jeunes y acquièrent une structuration dans le travail, bénéfique pour tout le reste. Cela permet à des jeunes souvent en décrochage scolaire de retrouver leur motivation pour établir un projet professionnel.

Dans cette optique, elle prépare son 5ème court-métrage, L'antre de la chair et votre soutien est vital et permettra la naissance de ce film qui s'est vu refuser plusieurs subventions.

.

LE PITCH :

Dix jours que l’envie la consume…
Roxanne travaille dans l’immobilier, est mariée à un homme brillant et est mère de famille. Une vie idéale en apparence.
Mais Roxanne a une vie cachée. Une vie dans laquelle elle n'est plus la femme élégante et discrète que tout le monde voit. Dans cette autre vie, Roxanne multiplie les aventures d’un soir, d’un mois ou de quelques heures.
Cette vie cachée qui pourtant ne la satisfait pas prend de plus en plus de place et elle prend de plus en plus de risques…

.

DATES ET LIEUX :

Tournage du 19 au 22 juillet dans l'Oise (communes de Rantigny et Cauffry) et à Paris.
Post production à partir de septembre 2018

.

NOTE D'INTENTION :

Nous sommes dans une époque propice à l’addiction en général : l’addiction c’est un peu la pathologie du 21e siècle. Le sexe devient un objet comme un autre dans l’addiction. Nous sommes aussi dans une société qui ne cesse de se montrer, de montrer les corps, de s’exhiber et qui impose la jouissance du corps comme un impératif. C’est une force agissante qui révèle à notre conscience les soubassements de notre existence profonde, celle plus viscérale et plus sombre aussi.

J’ai voulu traiter ce thème de l’addiction sexuelle féminine qui reste encore très marginalisé au cinéma et très tabou dans la société. Entre sexualité débridée et réelle dépendance, la nuance ne va pas toujours de soi, et pourtant, elle existe. Le sexe induit du plaisir, il peut être vécu comme une intense libération, permettre de s’extraire de la réalité et d’éléments extérieurs contraignants ou bien comme un immense enfermement. Lorsque l’on cherche à retrouver ce plaisir de façon pathologique : cela peut devenir une addiction. C’est ce que vit Roxanne. Cette femme quarantenaire, mariée depuis dix ans à un homme brillant et mère de famille est addict au sexe. Son addiction fait écho ici à une extrême solitude émaillée d’éclats de vie. C’est un personnage dans la sensation, dans l’acte. Quand elle rencontre une personne pour laquelle elle éprouve autre chose que du désir, elle est submergée et le sentiment amoureux la bloque et lui empêche de satisfaire la pulsion donc de réaliser l’acte sexuel. Nous assistons à la descente aux enfers d'une femme victime de la surenchère de l'addiction. Son image narcissique est faible, vide de quelque chose dont ses partenaires seraient le plein. L’addiction dans le film réside dans l’acte sexuel certes mais surtout dans la recherche du partenaire et de la diversification au détriment de sa famille qu’elle délaisse. Il y a tout l’aspect transgressif qui m’intéresse : beaucoup d’individus accros au sexe sont en couples, ou d’un âge mature, donc cette addiction met en péril chez le personnage de Roxanne toute sa vie de famille qui l’ennuie mais qui en même temps représente ses repères depuis des années. Elle ne peut plus vivre ainsi.

Ce film est le théâtre d’une métamorphose, un lieu de passage entre deux états. Il s’agit donc de donner à voir, à entendre cet entredeux, ce processus transitoire où le chaos, la souffrance prédomine. J’imagine ce film comme un portrait de femme luttant
contre ses démons et essayant de s'en sortir, sans concession mais sans jugement, sans voyeurisme malsain.
Un beau portrait de femme, à la fois attachant et déroutant, enfin humain...



FAQ

A quoi sert l'argent collecté

Nous avons obtenus plusieurs aides des mairies locales (Rantigny et Cauffry) mais le budget nécessaire à la réalisation du film n'est pas encore atteint.

La collecte nous permettra de répondre à des dépenses indispensables à savoir :

- la location de matériel

- la restauration de l'équipe


Montant de l'appel à dons

2 200,00 €

Montant global

4 500,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Location matériel

Location matériel 400,00 €
SOUS TOTAL 400,00 €

Régie/Transport

Régie/Transport 1 630,00 €
SOUS TOTAL 1 630,00 €

Décors

Décors 280,00 €
SOUS TOTAL 280,00 €

Rémunération équipe

Rémunération équipe 2 190,00 €
SOUS TOTAL 2 190,00 €

TOTAL

TOTAL 4 500,00 €

Recettes

Désignation Montant

Auto financement association Les Créas du Chat

Association Les Créas du Chat 300,00 €
SOUS TOTAL 300,00 €

Subvention Mairie de Cauffry

Mairie de Cauffry 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Subvention Mairie de Rantigny

Mairie de Rantigny 1 000,00 €
SOUS TOTAL 1 000,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 2 200,00 €

TOTAL

TOTAL 4 500,00 €

L'addiction sexuelle au masculin a beaucoup été traité dans le cinéma mais je recherchais un thème singulier et j'ai réalisé qu'au féminin elle restait encore très tabou, de là m'est venue l'idée du scénario.

Suivez l'actualité du projet !

  • LA FIN DU CASTING APPROCHE

    La fin du casting approche, bientôt tous nos comédiens en ligne sur le site !

Contreparties

Remerciements

pour 10,00 € et +

1
ARTINAUTE

199
DISPONIBLES

Parce que chaque euro compte, votre nom apparaîtra au générique du film dans les remerciements.

LA CURIOSITÉ AVANT L'ADDICTION

pour 20,00 € et +

4 ARTINAUTES

Vous êtes curieux, c'est déjà bien alors pour vous remercier, vous aurez :

- le poster du film dédicacé

- votre nom au générique dans les remerciements

L' ADDICTION S'INVITE

pour 30,00 € et +

5
ARTINAUTES

195
DISPONIBLES

Vous n'êtes pas encore addict mais vous en prenez le chemin alors pour vous remercier, vous aurez :

- un lien streaming privé pour visionner le film

- des photos du tournage

- le poster du film dédicacé

- votre nom au générique dans les remerciements

CINÉ DÉPENDANT

pour 50,00 € et +

3
ARTINAUTES

197
DISPONIBLES

Encore un effort, vous approchez de la phase d'addiction alors pour vous remercier, vous aurez :

- le DVD du film

- des photos du tournage

- le poster du film dédicacé

- votre nom au générique dans les remerciements

ADDICT

pour 100,00 € et +

0
ARTINAUTES

30
DISPONIBLES

Vous semblez avoir atteint la phase d'addiction alors pour vous remercier, vous aurez :

- deux invitations pour l'avant-première !

- le CD de la bande originale

- le DVD du film

- des photos du tournage

- le poster du film dédicacé

- votre nom au générique dans les remerciements

COMPLÈTEMENT ADDICT

pour 150,00 € et +

3
ARTINAUTES

6
DISPONIBLES

Parce que vous êtes complètement addict au projet, pour vous remercier vous aurez :

- un accès exclusif au tournage d'une séquence du film entre le 19 et le 22 juillet 2018

- deux invitations pour l'avant-première !

- le CD de la bande originale

- le DVD du film

- des photos du tournage

- le poster du film dédicacé

- votre nom au générique dans les remerciements

Transport et hébergement non pris en charge.