Mécénat

DOUBLE JE
Un film d'Antonin Chalon

Collecte Terminée


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
| PRODUCTION

23 000,00 €

23 000,00 € demandés

4
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
100%

Présentation du projet

.

Cette vidéo présente le projet. Elle pose des premières images tournées lors de la découverte des lieux par l’équipe technique et les acteurs. À ces images se mêle un texte de Michel Bouquet qui a inspiré l'écriture du film.

.

La société (SIC) PICTURES produit un court-métrage immersif, ayant pour ambition de mettre le spectateur au coeur d’une fiction à suspens, relatant une création théâtrale à cheval entre fiction et réalité. Double Je est un court-métrage d'une vingtaine de minutes, co-écrit par Florian Boulay et Antonin Chalon, et réalisé par Antonin Chalon.

Les contreparties ont été pensées en partenariat avec la prestigieuse ESSEC Business School.

.

.;

Synopsis.

Liam, un acteur candide, arrive dans une troupe de théâtre avec une admiration folle pour Eléa, l’actrice avec qui il partage l'affiche. Le jour de la première, il la tue sur scène. Il semblait pourtant tous les deux amoureux.

Le film retrace ainsi la chute de Liam dans une spirale de violence insufflée par un metteur en scène tyrannique.

Le metteur en scène avait, en effet, choisit une œuvre particulièrement difficile à manier, « Frère avec Sœur », relatant l'incestueux amour d'un frère et une sœur. Les deux acteurs se confrontent très vite à la violence psychologique et physique d'un metteur en scène prêt à tout pour faire une œuvre d'art authentique.

Poussé à bout, pour avoir la reconnaissance et le respect de cet homme intransigeant, Liam plonge tout entier dans cette pièce qui s'entremêle avec sa vie, et dans une quête du personnage où ses souvenirs se perdent entre le temps du réel et le temps de la fiction.

RETOUR VERS LA CULTURE : La culture muselée par le contexte sanitaire est mise à l'honneur dans ce film : le théâtre, le cinéma et la musique se côtoient dans un projet ambitieux. Cette triade de la culture est au coeur du projet : le plan-séquence permet de simuler la proximité que peut avoir un spectateur avec les acteurs au théâtre; l'outil cinématographique nous fait naviguer entre la pièce et les flashbacks en exploitant des outils de narration propres au cinéma ; tandis que la musique, une longue et unique symphonie alternant silences et moments forts, est interprétée en une seule prise par Arigato Massai.

A l'heure actuelle, les jeunes ainsi que les artistes sont deux catégories touchées par cette crise économique. Aider les jeunes artistes à se lancer est aujourd'hui impératif pour maintenir en vie ce goût pour de la culture qui nous est si cher.

« Tout ce qui dégrade la culture raccourcit les chemins vers la servitude »

Albert Camus

;

Une réalisation immersive, orchestrée sur plusieurs temporalités

L’intrigue de Double Je nous place au premier rang de la création d’un spectacle. L'originalité du projet vient de la réalisation du film en plan séquence (plan sans coupe). Le plan séquence est un formidable liant. Il permet de ressentir la temporalité du théâtre au cinéma.

Dans ce HUIS-CLOS, les acteurs naviguent dans les coulisses du théâtre, sur la scène et dans les salles de répétitions.

Plusieurs temporalités se mêlent à l’intrigue : des moments passés viennent ponctuer le présent, c’est le procédé du flashback.

Le flashback remet le concept du plan séquence en question : le temps filmé n'est plus synonyme de temps vécu. Nous faisons des bonds dans le temps pour revivre des scènes passées, tout en gardant une continuité du mouvement.

Le spectateur plongera alors dans une expérience unique et immersive. Il sera aux premières loges, et découvrira au fur et à mesure que le film avance, les tenants et les aboutissants de ce thriller.

.Le tournage de Double Je se déroulera au Théâtre National de Nice, un lieu à l'âme et au charme unique qui constituera un personnage à part entière de l’histoire.

Le casting du film se compose de Florian Boulay, Fleur Geffrier et l’acteur de renom international Richard Sammel.

.

Les aides déjà présentes

(SIC) Pictures est une boîte de production, créée par Samy Boudiaf, Charles Benoin et Stanislas Wicker, spécialisée dans le court-métrage (leur dernier projet, Avant-Garde, avec Richard Sammel et François Rollin, est actuellement nominé au Festival d'Alpes d'Huez) qui met un point d'honneur à mettre en avant la liberté créative : (sic), "tel quel" en latin, où la volonté d'encourager la prise de risques pour créer des court-métrages innovants. Notre projet de plan séquence allégorique dénonçant la condition de la femme dans le milieu du travail était donc pour eux une évidence. Depuis leur arrivée sur le projet, (SIC) nous accompagne pleinement dans le développement et dans la recherche de financement, convaincue comme nous que ce projet mérite de voir le jour.

.

Cette collecte de fonds par mécénat et financement participatif est néanmoins indispensable pour permettre de concrétiser pleinement la vision du réalisateur dont le plan séquence, par son ambition esthétique, requiert des moyens techniques importants. Pour en savoir plus sur comment les fonds recueillis grâce à vos dons vont être mis à profit, vous pouvez aller jeter un coup d'oeil à l'onglet "Budget".

.

La petite vidéo ci-dessus présente le projet. Elle pose des premières images tournées lors de la découverte des lieux par l’équipe technique et les acteurs. À ces images se mêle un texte de Michel Bouquet qui a inspiré l'écriture du film.


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira d'abord à rémunérer comme il se doit les techniciens ainsi que les interprètes travaillant sur le film. 

Le projet se construisant autour d'un concept visuel fort, votre participation nous permettra de nous donner les moyens de notre ambition pour permettre au film de se rapprocher au mieux de la vision du réalisateur. 

Nous souhaitons rappeler aux donateurs que la collecte bénéficie du mécénat. De ce fait, chaque don ouvre droit à une défiscalisation de 66% pour les particuliers et de 60% pour les entreprises. La plateforme PROARTI prend en charge l’émission des reçus fiscaux auprès des donateurs. Pour exemple, dans le cas d'un don de particulier,  si vous soutenez le projet à hauteur de 100€, il vous coûtera 34€.


Objectif de collecte

23 000,00 €

Montant Global

45 193,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Coûts directs

Décor/Costumes 600,00 €
Charges sociales 10 113,00 €
Equipe artistique 1 770,00 €
Equipe technique 15 250,00 €
Assurance/Divers 2 000,00 €
Moyens techniques 10 000,00 €
Transports, défraiments, régies 2 000,00 €
SOUS TOTAL 41 733,00 €

Coûts indirects

Frais généraux 1 735,00 €
Imprévus 1 725,00 €
SOUS TOTAL 3 460,00 €

TOTAL

TOTAL 45 193,00 €

Recettes

Désignation Montant

Aides privées

(SIC) Pictures 5 000,00 €
SOUS TOTAL 5 000,00 €

Aides publiques

Contrat d'exploitation : Ville de Nice 5 000,00 €
SACEM 2 500,00 €
Adami 5 000,00 €
SOUS TOTAL 12 500,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 23 000,00 €

TOTAL

TOTAL 40 500,00 €

La première insipiration du film est BIRDMAN pour son PLAN SÉQUENCE et TOUTES LES SCÈNES EN COULISSE.

Le choix de filmer en continu sans arrêter la caméra est en corrélation parfaite avec le bouillonnement ambiant des coulisses. le mouvement est incessant et l'agitation est contagieusement excitante. On pourra se servir du plan séquence pour ILLUSTRER ce petit village qui grouille autour du plateau.

Iñarritu filme merveilleusement la vie. Les couleurs de la photographie sontvives, les yeux brillent de ce "fou bordel".

Il extirpe une grâce du moment. Pourtant l'étalonnage assez plat, et l'image assez lisse renvoient à une atmosphère troublante et une forme d'inquiétude. Ce contrast servira notre propos.

Contreparties

Invitation à l'avant-première

pour 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

30
DISPONIBLES

5 Invitations à l’avant-première du film à Paris et cadeau affiche du film signée par les comédiens, avec votre logo en caractères privilégiés.

Offre d'emploi

pour 1 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

20
DISPONIBLES

Possibilité de poster vos offres de stage sur la plateforme jobteaser de l’ESSEC Business School (Partenaire officiel du Film).

Projection et journée sur le tournage

pour 3 500,00 € et +

0
ARTINAUTES

10
DISPONIBLES

Organisation d’une projection du film dans votre entreprise avec l’équipe du film et 2 invitations une journée sur le tournage au Théâtre National de Nice (+ possibilité de figurer dans le film = prêtez-vous au jeu et rentrer encore un peu plus dans l’intrigue).

Cocktail de networking

pour 5 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

3
DISPONIBLES

Organisation d’un cocktail networking/forum de recrutement de votre entreprise sur le campus de l’ESSEC Business School (Partenaire Officiel du film).

Grand mécène

pour 10 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

1
DISPONIBLES

Mention du nom de l’entreprise en caractère privilégié aux côtés des producteurs accompagnée de toutes les contreparties précédentes.