BLUE EYES
Le Robin des Bois de l'ouest

Par: Ugo Mechri

Collecte Terminée


| AUDIOVISUEL - CINÉMA
|

890,00 €

4 000,00 € demandés

14
Soutiennent
0
Recommandent
0
Suivent
22%

Présentation du projet


Pour incendier une forêt, il faut l’aide du vent.

Pour conquérir les festivals, j'ai besoin de la votre.

PITCH


À la recherche d’un cow-boy du nom de Blue Eyes, une équipe de tournage récolte les témoignages des personnes ayant croisé sa route. Aimé ou détesté, personne ne semble ignorer qui il est.

Mais où peut-on le trouver ? Tous l’ignorent, sauf peut-être le vieux Dick. Alors qu’il nous raconte son histoire, Blue Eyes erre dans les plaines vertes et humides dont il apprécie la fraîcheur. Sur sa route il trouve refuge chez la veuve. Ce qui ne devait être qu’une halte pour se restaurer va se transformer en une nouvelle quête contre l’injustice.

ARGUMENTAIRE


L’univers du Western, ses grandes étendues désertiques, ses visages marqués par la vie et brûlés par le soleil me fascine depuis toujours. Ces héros légendaires, ces brutes aux cœurs tendres ont suscité en moi le désir d’écrire un scénario propre à ce genre qui reste mais qui se fait rare. L’histoire s’inscrit dans un environnement humide et vert, choix lié à l’histoire de Blue Eyes, personnage à la recherche de son identité et qui est parti rechercher plus de douceur dans un autre lieu.

Le Western est aujourd’hui un genre qui se définit au sens large de passé. L’époque a bien changé et les techniques ont évolué. Dans le scénario de Blue Eyes il n’y a pas de contexte historique comme la guerre de sécession ou la chasse aux indiens. Je veux créer dans l’univers de ce film « façon » western, un monde appartenant au passé mais qui pourrait être aujourd’hui. Ainsi, la présence d’une équipe de télévision, qui d’une part renforce le coté légendaire du cow boy, permet également de créer un décalage entre fiction et réalité. Deux univers bien différents dans le temps ne peuvent pas, en principe cohabiter dans l’espace. Deux lectures sont ainsi possibles : Est-ce une fiction dans un reportage ou deux mondes qui se côtoient ?

La présence de l’équipe de télévision rend compte aujourd’hui du rôle des médias. Blue Eyes n’est rien. Il n’est connu que des gens qu’ils croisent et par la justice qui le recherche. Mais son histoire légendaire prend vie grâce à celui qui nous la raconte : le vieux Dick, et qui est relayé par l’équipe de tournage. La légende est renforcée et le rôle des média appuyée par le fait que Blue Eyes est un personnage solitaire, qui fuit toute forme de reconnaissance et qui est cependant rattrapé par sa réputation. Trop de destins sont aujourd’hui modifiés et mis en avant par les médias, bien souvent sans intérêt, qu’on peut se demander si nos choix nous appartiennent vraiment ? Malgré les siens, Blue Eyes entre dans la légende, mais au moins elle, en vaut la peine.


A quoi sert l'argent collecté

L'argent collecté servira :

 

- aux défraiements de l'équipe technique et artistique, à l'hébergement et la nourriture.

 

- à l'achat de planches de bois pour construire la cabane, lieu principal du tournage, 

 

- à l'achat des costumes, afin de donner une ame aux personnages en les habilllant.

 

- à l'achat de divers objets qui rappellent l'époque du Far West pour donner le ton à ce Western.


Montant de l'appel à dons

4 000,00 €

Montant Global

0,00 €

Dépenses

Désignation Montant

TOTAL

TOTAL 0,00 €

Recettes

Désignation Montant

Proarti

Financement participatif proarti 4 000,00 €

TOTAL

TOTAL 4 000,00 €

Elle vient de ma passion pour les BD. Après la lecture d'un Luky Lucke, la dernière page était consacrée à Jesse James, qualifié de Robin des Bois. Une vision naïve et très loin de la réalité dont j'ai voulu m'inspirer pour recréer un personnage plus fidèle à cette version. Voilà ce qu'on pouvait y lire : " La veuve pleurait. Elle devait 500 dollars à la banque et sa petite ferme allait être saisie. Déjà elle croyait entendre le bruit des sabots du cheval de son créancier. Le sympathique étranger qui s'était arrêté chez elle, pour un repas chaud s'émut devant ses sanglots. Il lui donna les 500 dollars, lui recommanda d'exiger une quittance et partit. Ainsi la ferme était sauvée et le banquier ne garda pas longtemps les 500 dollars. Il en fût délesté sur le chemin de retour par un voleur de grand chemin. Qui ça ? Le sympathique étranger bien sûr, alias Jesse James. Ainsi une ballade populaire chante-t-elle ses exploits, et ainsi vont certaines biographies écrites avec plus de fantaisie que de souci historique. Elles font du sinistre bandit du Missouri, le Robin des Bois américain."

Contreparties

Remerciement au générique

pour 10,00 € et +

7 ARTINAUTES

Remerciement pour ton soutien au générique de fin et, si tu le souhaites, le scénario en PDF (sur demande uniquement)

Carte postale

pour 30,00 € et +

0 ARTINAUTES

Une carte postale de chaque personnageprincipaldu film + contrepartie #1

Bande Originale

pour 50,00 € et +

0 ARTINAUTES

CD 2 titres (ou plus) de la Bande Originale + contrepartie #1

DVD

pour 80,00 € et +

1 ARTINAUTE

DVD du film+ contrepartie #1

Tee-shirt

pour 100,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un t-shirt Blue Eyes + contrepartie #1

Poster

pour 150,00 € et +

0 ARTINAUTES

L'affiche du film au format A3 + contrepartie #1

Livre photos

pour 300,00 € et +

0 ARTINAUTES

Un livre dephotos du tournage + contrepartie #1

Un tête à tête

pour 1 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

5
DISPONIBLES

Une invitation à diner avec l'équipe artistique et technique du film& ton nom crédité en tant que mécène au générique de fin + contrepartie à choisir entre la #1 et la #6

Producteur

pour 2 000,00 € et +

0
ARTINAUTES

3
DISPONIBLES

Nom crédité en tant que producteur du film & invitation en tant que tel sur le tournage (ou en post production) + 2 contreparties à choisir entre la #2 etla #7