Mécénat
Icon proarti

ADN
Une pièce de Dennis Kelly, mise en scène par Garance Rivoal

Collecte Réussie


| ARTS DE LA SCÈNE
| Angers
| PRODUCTION

4 275,00 €

4 000,00 € demandés

82
Soutiennent
1
Recommandent
0
Suivent
106%

Présentation du projet

Le collectif PLATOK lance sa prochaine création :

la pièce ADN de l'auteur anglais Dennis Kelly.

Après avoir rencontré cette saisissante écriture lors de la lecture de "Love & Money" au Centre Dramatique National des Pays de la Loire en 2012, le collectif souhaite poursuivre l'aventure et monter ce texte tout public, qui saura aussi toucher les publics collégiens et lycéens.

.

Croquis de Zoïa Thébault

Pourquoi nous avons besoin de vos dons ?

CREER UNE MAQUETTE: pour faire éclore notre spectacle, nous avons besoin de vous ! Nous préparons en ce moment une maquette du spectacle. Qu'est-ce que c'est ? Le but d'une maquette est de présenter une première esquisse du spectacle afin de convaincre des professionnels (subventions, co-producteurs et programmateurs de théâtre).

Pour créer notre maquette, nous nous retrouvons sur 15 jours entre juin et novembre 2016. Ce temps à un coût. Le collectif PLATOK engage ses réserves financières mais ce n'est pas suffisant. Votre soutien financier nous aide à payer les frais de déplacements et de nourriture de l'équipe ainsi que les besoins techniques (costumes, prototype de décors).

NOTRE BUT: après avoir présenté notre maquette, nous souhaitons convaincre des théâtres à co-produire, accueillir les répétitions ou encore pré-acheter le spectacle. Cet engagement permet également d'être éligible aux subventions. Le collectif PLATOK connaît bien ce parcours, suite à nos précédentes créations nous avons obtenu différents financements (Ville, département, région, Spedidam, Adami...). La fabrication d'un spectacle professionnel coûte cher (salaires, scénographie, déplacements...), et la co-production avec des théâtres ainsi que le subventions sont indispensables.

Donner pour la maquette d'ADN aujourd'hui, c'est nous donner les moyens de montrer notre travail à des professionnels et pouvoir ensuite créer le spectacle avec un budget professionnel à la hauteur de nos ambitions.

.

.

Teaser de la création - Collectif PLATOK

.

Résumé de l'histoire

ADN retrace l'histoire d'un groupe d'adolescents partis en forêt où ils torturent violemment un de leurs camarades et le laissent pour mort. Ils se demandent alors si ils doivent se dénoncer, si ils peuvent faire porter la responsabilité à quelqu'un d'autre... Peut-on ôter une vie sans conséquence?

Une pièce d'une tension inouïe, sur la panique, la culpabilité et le non-retour.

.

Extrait de la pièce

PARTIE 1, scène 1

Une rue. Mark et Jan.

JAN. Mort ?

MARK. Ouais.

JAN. Quoi, mort ?

MARK. Ouais.

JAN. Genre mort, mort.

MARK. Oui.

.

Photo de répétition Juin 2016 - avec Alice May, Noémie Zurletti et Morten le mannequin. Crédit photo : Xavier Thomas.

.

Un monde adolescent

Que s'est-il passé ? Que vont-ils faire ?

Dans une écriture proche du thriller cinématographique et en même temps d'une régularité symétrique digne du théâtre antique, l'auteur contemporain anglais Dennis Kelly, auteur entre autre des pièces "Love & Money", "Occupe toi du bébé", "Orphelins" et de la série télévisée "Utopia", met en scène dans un seul souffle haletant les jours qui suivent la mise à mort de leur souffre douleur par un groupe de lycéens. Une plongée dans les réunions de crise de ces adolescents paniqués, toujours plus loin de leurs foyers rassurants, de la rue jusqu'au fond des bois, dans l'engrenage d'un phénomène de groupe où l'individu est entièrement avalé.

.

Image extraite du générique d'Utopia, série créée par Dennis Kelly, 2013

.

D'un phénomène de groupe... à la tyrannie

La pensée de groupe est un concept élaboré par le psychologue américain Irving Janis en 1972 et qu'il décrit comme "un mode de pensée dont les gens usent lorsqu'ils sont profondément impliqués dans un groupe uni, quand le désir d'unanimité des membres outrepasse leur motivation à concevoir d'autres solutions de façon réaliste".

PHIL

« C'est moi qui commande. Tout le monde est plus heureux comme ça.

Qu'est-ce qui est le plus important ; une seule personne ou bien tout le monde ? »

Extrait de la pièce ADN

.

ADN est une pièce qui plonge dans un fait divers singulier et réussit dans le même temps à se déployer pour évoquer la tyrannie du groupe sur l'individu, la naissance d'une société où la barbarie se normalise... Au milieu des bois, cette horde de grands enfants hallucinés évoque pour les figures des contes ancestraux, le "Joeur de flûte de Hamelin" par exemple ou celles du cinéma gothique des années 60, comme "Le village des damnés" de Wolf Rilla ou "Les innocents" de Jack Clayton. Et plus près de nous, le cinéaste Michael Haneke a dépeint la naissance du nazisme en mettant en scène la génération viciée d'enfants d'un village autrichien à l'orée du XXe siècle dans son film "Le ruban blanc" en 2009. Le réalisateur a parlé du film lors de sa sortie d'une manière très inspirante pour notre travail : “C’est un film sur les origines du mal, mais pas dans un sens mécanique, immédiat. Je voulais montrer comment l’être humain se prépare à suivre une idéologie. Quelles sont les conditions sociales, psychologiques, matérielles… d’un tel processus ? "

.

Film "Le Ruban blanc" de Michael Haneke, 2009

.

Un conte moderne

Le projet de la metteur en scène Garance Rivoal est d'interroger la puissance du collectif tout en travaillant au corps la fulgurance du récit et la tension permanente qui traverse la pièce. Dans un univers en noir et blanc, intime et clandestin, peuplé de silhouettes furtives, le conte moderne peut prendre place.

.

3 lieux : La Rue, le Champ, la Forêt

Ainsi les trois lieux du texte : la Rue, le Champ et la Forêt, seront restitués de façon à respecter l'enchaînement des tableaux de la pièce, avec un déroulé « en boucle » afin de créer un rythme visuel aussi obsédant, lancinant que le rythme de la parole qui s'enchaîne au fil des scènes.

Le décor léger et facilement déplaçable, cherchera à évoquer les espaces différents à l'aide de trois hauts blocs blancs rectangulaires, sortes d'abstractions géométriques qui laissent la place à la construction de l'imaginaire des spectateurs. Ainsi telle forme pourra évoquer à la fois un arbre allongé, un lampadaire, etc. Les créations son et lumière viendront étoffer ces espaces sensibles dans lequel le public sera invité à s'immerger.

.

Croquis de scénographie - Zoïa Thébault

.

Créer le trouble

Un casting entièrement féminin mais pas complètement humain...

Dans un souci de créer au plateau l'effet de communauté au coeur de la problématique, ainsi que d'approcher la juvénilité des personnages filles et garçons, la distribution s'est faite entièrement féminine. Annette Gatta, Elisa Lécuru, Laure Lefort, Alice May et Noémie Zurletti joueront Phil, Léa, Jan, Mark, Lou, Cathy, Danny, Brian, John Tate, Richard et Un Garçon, les onze adolesents de la pièce en présence de mannequins, marionnettes à échelle humaine, troublantes répliques d'elles mêmes. Qui est qui ? Comme dans la célèbre pièce de Tadeusz Kantor "La classe morte" ou le travail de la metteur en scène et plasticienne Gisèle Viene, la marionnette vient ici interroger l'humanité des personnages, elle s'approprie les qualités du vivant tandis que sa rigidité morbide déteint sur les comédiens.

.

"Je chercherai plutôt à (...) invoquer les belles créature du monde imaginaire,

ces êtres morts que l'on dit froids et qui, souvent, me semblent plus chauds

et plus vivants que ce qui se proclame Vie."

Edward Gordon Craig dans "L'acteur et la Sur-Marionnette", De l'Art du Théâtre

.

Photo de répétition juin 2016 - Alice May et le mannequin Morten, prêté par la compagnie Philippe Genty. Crédit photo : Xavier Thomas

.

Le trouble est au coeur de notre projet, trouble du spectateur dans ses certitudes, ce qu'il a vu, ce qu'il a pensé, ce en quoi il croyait, le bien et le mal...

.

LEA

« Ok. La situation est étrange. Tout cela est vraiment étrange, Phil. Enfin avec tout le respect que...

Tu es censé être mort, Adam. »

Extrait de la pièce ADN

.

Les étapes de notre projet

1. Un premier laboratoire pour apprivoiser le texte

juin 2016

Les comédiennes Elisa Lécuru, Laure Lefort, Alice May et Noémie Zurletti ont participé quatre jours à un premier laboratoire de recherche au plateau autour de la pièce avec la metteur en scène Garance Rivoal, à la Cité d'Angers. A cette occasion et pour que le collectif PLATOK puisse approfondir son travail autour de la marionnette, la compagnie Philippe Genty a gracieusement prêté le mannequin Morten du spectacle "Ne m'oublie pas".

.

Photo d'équipe, il manque alors encore la 5è comédienne !

.

2. Tournage du teaser.

La metteur en scène et les comédiennes ont alors profité des lieux pour tourner un teaser du spectacle dans les décors réels de la pièce (rue, champ, forêt) avec le concours de la chef-opératrice Virginie Schneider et de l'ingénieur du son Pierrick Bourgeais. L'idée était de créer un petit dispositif d'adaptation de l'oeuvre pour l'image, en transposant certaines idées de la mise en scène pour le théâtre dans un langage cinématographique.

.

Extrait du teaser

.

3. Résidence au Théâtre Paris-Villette

Octobre 2016

En vue de préparer la maquette du spectacle, nous serons accueillis du 3 au 7 octobre au Théâtre Paris-Villette. Ce sera l'occasion de découvrir la manipulation des mannequins, de tester des prototypes de panneaux pour le décor, d'intégrer la 5è comédienne et d'ouvrir des pistes de jeu.

.

4. Présentation de la maquette aux professionnels

novembre 2016

Moment crucial de la production du spectacle, nous invitons les programmateurs de théâtre à venir découvrir notre maquette. Nous la présenterons dans 3 départements du Maine et Loire:

- Le vendredi 4 novembre à 14h30 au Théâtre de l'Ephémère (Le Mans).

- Le vendredi 25 novembre à 14h30 au TU-Studio Théâtre (Nantes)

- Le lundi 28 novembre en après-midi au THV (St Barthélémy d'Anjou).

Vous êtes les bienvenus pour découvrir le travail à ces occasions !

.

5. Création du spectacle en 2017-2018.

Nous souhaitons créer le spectacle pendant la saison prochaine et nous espérons une première représentation du spectacle au plus tôt à l'automne 2017 !


A quoi sert l'argent collecté

A financer les frais logistiques pour présenter notre maquette

L'argent collecté va venir conforter les apports de l'association PLATOK, dans les frais logistiques nécessaires à la production.

Le financement participera ainsi aux frais de restauration et de déplacements de l'équipe (qui vient de Bruxelles, Angers et Paris) pour les dates de résidences  et de représentations (Paris, Angers, Le Mans, Nantes). Les fonds participeront à l'achat de costumes et accessoires, la fabrication de prototypes de scénographie pour les décors et les mannequins, qui feront la singularité de la mise en scène du spectacle. 

La collecte participera également au dédommagement des comédiennes et de l'équipe technique. 

 

Dans le cadre de la loi sur le mécénat, vos dons sont déductibles de vos impôts.

En tant qu’organisme d’intérêt général à caractère culturel, le collectif PLATOK est habilité à délivrer des reçus fiscaux (articles 200 et 238 bis du code général des impôts).

Pour les particuliers à hauteur de 66% de la somme donnée, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

 Pour les entreprises à hauteur de 60% de la somme donnée, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction est effectuée sur l’impôt sur les sociétés dû au titre de l’exercice au cours duquel les dépenses ont été réalisées. Au-delà de 5‰ ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Exemple : un don de 100€ vous coûte 34 € !

 

 


Objectif de collecte

4 000,00 €

Montant Global

7 600,00 €

Dépenses

Désignation Montant

Dédommagement

Dédommagement équipe 2 500,00 €
SOUS TOTAL 2 500,00 €

Frais logistiques

Frais de restauration 650,00 €
Frais de déplacements 1 600,00 €
Création costumes, accessoires, mannequin 550,00 €
SOUS TOTAL 2 800,00 €

Location de plateaux de théâtre

Studio théâtre du Théâtre Universitaire (Nantes) + accueil technique 600,00 €
Plateau du Théâtre de l'Ephémère (Le Mans) + accueil technique 800,00 €
Salle de répétition du Théâtre Paris-Villette 500,00 €
Plateau du THV (St Barthélémy d'Anjou) + accueil technique 400,00 €
SOUS TOTAL 2 300,00 €

TOTAL

TOTAL 7 600,00 €

Recettes

Désignation Montant

Production Platok

Apport de Platok 1 300,00 €
SOUS TOTAL 1 300,00 €

Prêt de salles de théâtre

Plateau du THV (St Barthélémy d'Anjou) + accueil technique 400,00 €
Studio théâtre du Théâtre Universitaire (Nantes) + accueil technique 600,00 €
Plateau du théâtre de l'Ephémère (Le Mans) + accueil technique 800,00 €
Salle de répétition - Théâtre Paris Villette 500,00 €
SOUS TOTAL 2 300,00 €

Proarti

Financement participatif proarti 4 000,00 €

TOTAL

TOTAL 7 600,00 €

Limbo, jeu vidéo créé par le studio danois Playdead (2010)


Photo tirée de la série Beneath the roses (2003-2008) de Gregory Crewdson


Film Sa magesté des mouches de Peter Brook (1963), inspiré du roman de William Golding (1954)


Sculpture Young couple de Ron Mueck (2013)


Série Twin Peaks crée par David Lynch (1990)


Spectacle This is how you will disappear de Gisèle Vienne (2010)


Film Le village des damnés de Wolf Rilla (1960)


Spectacle Violet de Jon Fosse, mis en scène par Bérangère Vantusso (2013)


Film Bully de Larry Clark (2001)


Poupée extraite de l'exposition Teenage hallucination de Gisèle Vienne (2012)


Susan Atkins, Patricia Krenwinkel et Leslie Van Houten, membres de la Famille de Manson lors de leur procès en 1970 pour le meurtre de Sharon Tate


Photo Les grandes vacances de Bernard Faucon (2013)


Film Le ruban blanc de Michael Haneke (2009)

Contreparties

JOHN TATE : "Ecoutez, il faut rester unis. Il faut se faire confiance. Croire les uns aux autres. J'essaie de vous aider là."

pour 5,00 € et +

7 ARTINAUTES

Un grand MERCI sincère et ému de la part de toute l'équipe, transmis chaleureusement par la metteur en scène. Plus on est de fous à donner...

LEA : "Toi tu peux voir la beauté, c'est pour cela que je peux te parler, parce que tu connais la beauté incroyable et précieuse, et la fragilité du réel..."

pour 20,00 € et +

9 ARTINAUTES

Un grand MERCItoujours aussi sincère de la part de l'équipe PLUS une splendide affiche du spectacle avec un grand MERCI sincère et personnellement adressé à vous écrit dessus(PLUS les signatures de l'équipe, si vous êtes graphophile...).

MARK : "Alors on balance tous des pierres. On rigole. Et sa tête, ça nous fait rire de plus en plus, et les pierres sont de plus en plus près. Et il y en a une qui lui touche la tête. Et le choc sur sa tronche c'est tellement... Marrant."

pour 45,00 € et +

5 ARTINAUTES

Un grand MERCIsincère transmitlors d'une invitation officielle à une de nos représentations prévues sur la saison 17/18 en Pays de la Loire ou plus tard en région parisienne.

DANNY : "Les études de dentiste, ça, ça fait partie des projets, le Bac ça fait partie des projets, les morts ça fait pas partie des projets. C'est pas comme les études de dentiste."

pour 60,00 € et +

6 ARTINAUTES

Un grand MERCIsincère dit, écrit sur une Affiche, par tous les membres de l'équipe ettransmit grace àuneinvitation officielleà une de nos représentations prévues sur la saison 17/18 en Pays de la Loire ou plus tard en région parisienne.

BRIAN : "Et si on se tenait tous par la main? Allez, on se tient les mains, allez, les mains, allez y, allez -"

pour 120,00 € et +

1 ARTINAUTE

Les mêmes remerciements sincères et émus que précédemment, l'affiche,l'invitation à la représentation, et uneinvitationà une journée d'atelier ADN,pour découvrir le travail de comédien et les enjeux de la mise en scène.

CATHY : "C'est dingue, non ?"

pour 200,00 € et +

2 ARTINAUTES

Les mêmes remerciements très sincères et toujours très émus,uneaffiche,les invitations (spectacle etatelier)et l'opportunité de participeràune fête de première ou de dernière avec les membres de l'équipe dans votre ville (Paris, Angers, Nantes, Le Mans et bientôt plus).

PHIL : "On a besoin d'aide. Si tu ne nous aides pas on te tuera. Alors tu veux nous aider ?"

pour 500,00 € et +

0 ARTINAUTES

La totale PLUS l'intégralité des photos de l'équipe adolescente en exclusivité mondiale et en dépit du bon goût.