MG_9805-e1450101669211.jpg
√Člodie Sicard
Danseuse

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en danse contemporaine. Elle collabore avec Jan Fabre et Chantal Akerman sur la création de la pièce I’m a mistake. Elle danse ensuite dans Settlement de Hans Van Den Broeck à Vienne lors du festival « ImpulsTanz ». Parallèlement, elle obtient une licence 3 en Art du spectacle théâtral à l’Université St Denis - Paris VIII. Lauréate des Talents Danse de l’Adami en 2009, elle est interprète auprès de plusieurs chorégraphes, Serge Ricci, Vanessa Le Mat, Thomas Duchatelet et Kuomi Ichida, Hiroaki Umeda, Tatiana Julien, Cindy Van Acker et Romeo Castellucci et Daniel Dobbels avec qui elle poursuivra sa collaboration dans la prochaine création Sur le silence du temps. En tant que chorégraphe, elle travaille régulièrement sur des projets en lien étroit avec la musique. Elle crée notamment un duo avec la violoniste Sayaka Shoji, sur des oeuvres de Max Reger et Jean Sébastien Bach, présenté au festival Les Folles Journées de Nantes en 2011. Avec Les Clés de l’Ecoute, Elodie crée la chorégraphie dans La véritable histoire de Casse-Noisette, jouée à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre de Paris. Bertrand Chamayou, pianiste classique et Elodie collaborent sur un projet inédit autour des oeuvres pour piano préparé de John Cage, composées pour la danse. En 2014, elle crée le Collectif Eukaryota afin de commencer la création d’un triptyque, dont le premier opus Les Alibis a été coproduit et présenté au CDC

Atelier de Paris - Carolyn Carlson dans le cadre du Festival JUNE EVENTS 2016. Au printemps 2017, Elodie est invitée par l’Institut Français de Tunis pour créer un duo avec le danseur-chorégraphe Ahmed Khemis autour de la cérémonie du stambeli, musique de transe thérapeutique. Elodie poursuit également la création

du second opus du triptyque, Les Assaillants.