Michaël-Prazan-379x400-379x400.jpg
Michaël Prazan
Réalisateur

Né en 1970, Michaël Prazan est réalisateur. Après des études de Lettres Modernes et de langue française à la Sorbonne, il enseigne la littérature dans différents lycées tout en rédigeant des articles pour des quotidiens, magazines et revues. Passionné d’histoire contemporaine, Michaël Prazan s’intéresse aux mouvements radicaux des années soixante et aux idéologies meurtrières (nationalisme, terrorisme d’extrême gauche, antisémitisme, islamisme radical, négationnisme). Après avoir écrit un livre sur la sanglante épopée de l’Armée rouge japonaise (Les fanatiques, Seuil 2002), il réalise un film documentaire pour

Arte (Japon, les Années rouges) tout en poursuivant ses activités de journaliste et d’enseignant. Dans la foulée d’un documentaire et d’un ouvrage consacrés à la personnalité emblématique et controversée des années 60-70 - Pierre Goldman, le frère de l’ombre (Seuil 2005) et "L’assassinat de Pierre Goldman" pour France 3 - il cesse d’enseigner pour se consacrer à l’écriture et à la réalisation. Suivront un essai et un film sur le massacre de Nankin de 1937. Michaël Prazan réalise en 2007 "Einsatzgruppen, les commandos de la mort", un documentaire sur le génocide des Juifs de l’Est par les commandos mobiles. Un film de trois heures, diffusé en deux parties sur France 2 au mois d’avril 2009. Depuis, il a réalisé - entre autres- "Le procès d’Adolf Eichmann", un 90’ pour France 2, "La confrérie" pour France 3, "Ellis Island, une histoire du rêve américain", un 100’ pour ARTE, "Les Faussaires de l’Histoire", un 62’ pour France 5 et enfin, "Das Reich" et "Vichy, la mémoire empoisonnée", deux prime time de 100’ pour France 3, et enfin "La Passeuse des Aubrais".