23.jpg
Laurent Robert
Metteur en scène et comédien

Né à l’île de la Réunion. Laurent Robert commence l’improvisation théâtrale à 14 ans qu’il pratiquera pendant plus de 10ans.

Durant ses études universitaires, il est l’un des membre fondateur de la Troupe Universitaire de l’île de la Réunion.

Il y signe en 2008 ses premières mises en scène, « La fille bien gardée », « Un jeune homme pressé » deux pièces de Eugène Labiche.

En 2009, parallèlement à des études commerciales, il entre au conservatoire de l’île de la Réunion, avec pour professeur Jean-louis Levasseur. Durant ce cursus, il entame son parcours de comédien avec notamment « Vol Somin Kann » de Lolita Monga; « Genghis parmi les pygmées » de Gregory Motton, deux pièces mises en scène par Lionel Deverslanges.

En 2010 il poursuit ses études au conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon sous l’égide de Jean Yves Pic. Il y signera sa première écriture « Icare ou les hauts murs ».

En 2012 il entre à l’Ecole Régionale des Acteurs de Cannes, où il aura comme intervenants, entre autre, Valérie Dréville, Julien Gosselin, Laurent Guttman, Agnès Regolo, Bertrand Bossard, Richard Sammut.

En 2015, il intègre le cursus d’ « Elèves Comédiens » mené par à la Comédie Française.

En 2016 il fonde avec Thibault Pasquier la compagnie « HUMS».

Septembre 2017, il participe à la création du spectacle «Passager clandestin» avec la compagnie Arketal, joué au Festival international de Marionnette de Charleville Mezières.

En 2017-2018, il crée avec «la compagnie Hums» au CDN de la Réunion, «l’Attrape Dieux». Il crée avec la compagnie «les Méridiens» deux textes inédits de Luc Tartar et Daniel Keene «Maybe Hashtag peut être».