agathe.png
Agathe Corniquet
Réalisatrice

Née en 1982, Agathe Corniquet est originaire des Hauts-de-France. Après des études à l’INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle) basée à Bruxelles, Agathe s’est installée en Belgique il y a maintenant quinze ans. Depuis sa sortie de l'école, Agathe a travaillé sur de nombreux long-métrages de réalisateurs internationaux; Pour ne citer qu'eux, Patrice Leconte (Une promesse et Une heure de tranquilité), Jalil Lesper (YSL), Benoît Delepine et Gustave Kervern (Saint-Amour), Les Frères Dardenne (Le gamin au vélo), Philippe Van Leeuw (Insyriated -Magritte du meilleur film 2017), et récemment de César Diaz (Nuestras madres, présenté à la semaine de la critique de Cannes 2019)


Agathe travaille également en documentaire. Elle a signé l'image de "Les oubliés de l'Amazonie" (real.: Marie-Martine Buckens, produit par Néon Rouge) et elle prépare le premier long-métrage documentaire de Mouhssine El Badaoui "Femmetasia", produit par Playtime.

Elle a également co-signé la réalisation du long-métrage documentaire "Kodachrome", nominé pour les Magriite du cinéma 2014. Elle signe aujourd'hui avec "Antoinette, 41 Rue du Phénix" son premier documentaire personnel comme réalisatrice.


En parallèle à son travail sur les plateaux de cinéma, Agathe développe un travail personnel en photographie, faisant du polaroïd son médium de prédilection.

Elle vit actuellement entre la Belgique et l'Islande.