photo maxime-3.jpg
Leblanc Maxime
Réalisateur

Originaire de Toulouse, Maxime Leblanc a fait des études de cinéma et de documentaire à Paris. Passionné par les cultures primordiales et le monde alternatif, il a co-réalisé un reportage en 2017 sur la situation des Tziganes en Hongrie et achève en ce moment un documentaire sur un musicien de la scène alternative française.

Il a découvert les peuples premiers d'Amazonie par l'intermédiaire de Jean Michel Le Saux, son oncle. Au cours d'un entretien filmé, pour son premier film documentaire, Jean Michel lui dévoilait le mode de vie spirituel de ce peuple, les croyances et la vision chamanique. Sensible à la spiritualité et aux traditions, Maxime souhaite montrer aujourd'hui à quel point le monde moderne est en décalage avec la nature et les peuples qui y vivent. Il souhaite montrer la beauté et la richesse des Huni Kuin, pour attirer l'attention sur la dangerosité de la déforestation.