Charlotte Villermet
Scénographe

Charlotte Villermet a été formée à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg (section scénographie-costumes), à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, et à l’Ecole de stylisme aux ateliers Letelier. Elle a aussi été l’assistante de Claude Lemaire et Nicky Rieti.

De 1988 à 1998 elle crée les décors et les costumes de Moi quelqu’un et Gouttes d’eau sur pierre brûlante mis en scène par Bernard Bloch, Surprise et Agnès mis en scène par Catherine Anne, La Voix du tube mis en scène par Jacques Rebotier, et Les Troyennes mis en scène par Solange Oswald. Elle a créé les costumes de Jardin de reconnaissance mis en scène par Valère Novarina, Milarepa l’homme de coton mis en scène par Bruno Abraham-Kremer, Le Repas mis en scène par Claude Buchwald, La Rue du château et Lisbeth est complètement pétée mis en scène par Michel Didym.

De 1998 à 2010 elle crée les décors et les costumes pour les mises en scène de Nathalie Fillion (Alex Legrand, et Pling), d’Alain Mollot (La Fourmilière, La Fin d’une liaison, Portrait de Dorian Gray et Lilium) d’ Olivier Brunhes, (Rève d’Ade), de Didier Ruiz (Le Bal d’amour), de Catherine Verlaguet (Chacun son dû), de Christine Mananzar (L’Opéra d’Automne, Verdun 19 ), d’Alison Hornus (Agatha). Elle crée les décors de Barbe Bleue mis en scène par Laurence Andreini, Oedipe mis en scène par Jean-Claude Seguin, Long voyage du pingouin vers la jungle mis en scène par Valérie Grail, Merlin ou la terre dévastéemis en scène par Jorge Lavelli, Les Quatre Morts mis en scène par Catherine Anne. Elle crée les costumes d’Un homme ordinaire pour 4 femmes particulières mis en scène par Serfaty, Le Manteau et Roman de famille mis en scène par Alain Mollot, Le Triomphe de l’amour mis en scène par Guy Freixe, M. Ibrahim ou les fleurs du Coran mis en scène par Bruno Abraham-Kremer…

Elle crée également des scénographies pour des lieux d’extérieur (Festival de Gavarnie, décor pour Jorge Lavelli au Théâtre de Fourvière), pour des déambulatoires (le grand théâtre de la ville de Didier Ruiz, Théâtre Evreux), pour des manifestations scéniques telles que La Biennale des éditeurs de la Décoration (Grande halle de la Villette, 2006), Parc Floral (2007), Carrousel du Louvre (2008/2009) et développe des créations personnelles au Bon Marché et au musée de la toile de Jouy.

Pour L’Explique-Songe, elle signe la scénographie de L’Echange de Paul Claudel en 2011 et de Pacamambo de Wajdi Mouawad en 2012, spectacles mis en scène par Valérie Castel Jordy. En 2017, elle signe la scénographie et les costumes du spectacle Jeune Public Ainsi vont les cerises et du spectacle Tout Public "La Traversée du Azhar", en cours de production, tous deux écrits et mis en scène par Valérie Castel Jordy.