Portrait Alexandre Benéteau par Philippe Frémont - 2011 - copie réduite.jpeg
Alexandre Benéteau
Compositeur

Compositeur et pianiste, né en 1973.

Après des études à l’ENM de Pau, aux CNR de Rueil Malmaison et de Paris ainsi qu’à l’Université de Paris-Sorbonne IV, il achève sa formation au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP) où il obtient les prix d’harmonie, de contrepoint, de fugue et d’orchestration.

Se destinant très jeune à la composition (ses premiers essais créés en concert datent de 1987), mais imperméable aux diktats de l’avant-garde, il cherche longuement sa « voix ». Ni expérimental, ni néo-tonal, son style se caractérise par une énergie rythmique, un lyrisme certain doublés d’un souci constant de clarté et d’intelligibilité (que ce soit dans l’articulation de la phrase, celle de la forme ou encore de l’orchestration).

L’année 2009 marque un tournant important dans sa carrière :
Pour le festival Les flâneries de Reims, Hervé Corre de Valmalète lui commande deux œuvres : pour le duo trompette/orgue formé par Romain Leleu et Matthias Lecomte mais avant tout pour l’immense harpiste Marielle Nordmann.

Toujours en 2009, Alexandre Benéteau remporte le Concours International de Composition Vocale Seghizzi (Italie) pour sa pièce vocale a capellaintitulée Succurre Miseris.

En 2010, il est nommé lauréat de la Fondation d’Entreprise Banque Populaire. Cette distinction lui confère une reconnaissance et une légitimité qui s’avéreront déterminantes pour la suite de son parcours.

S’ensuivent de nombreuses commandes et résidences auprès de festivals, ensembles, conservatoires et interprètes.

Les œuvres d’Alexandre Benéteau ont été entendues en France, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Luxembourg, Pays-Bas, États-Unis, Grèce, Corée du sud, Chine et Afrique du sud.
Elles sont interprétées par des artistes et ensembles de renom. Parmi eux, Marielle Nordmann, le Quatuor Girard, le Quatuor Hermès, Juliette Salmona, Gaspard Dehaene, Romain Leleu, Jacob Shaw, Beatrice Berrut, Natacha Kudritskaya, le chœur de l’Armée française, l’ensemble Vocal Cantatrix, l’Orchestre Symphonique de Bretagne (OSB), Quentin Hindley, etc.

En septembre 2015, sa partition pour le documentaire Finding Gondal: the story of the Brontë familyde Morgan Rauscent est récompensée par un Gold Award à l’International Independent Film Awards de Los Angeles.