P1100278.jpg
Cindy Poret
Com├ędienne

La comédie, Cindy Poret l'a rencontrée tard. C'est en 2011 qu'elle prend ses premiers cours de théâtre et de cinéma et l'art de jouer devient une vraie passion pour elle. Très investie dans son école de théâtre et de cinéma provinciale, elle joue différentes pièces de boulevards, telles que Joyeuse Pagaille de Regis Porte, Ne m'appelle plus chérie, chéri ! de Jérôme Dubois, L'amour sur un plateau d'Isabelle Mergault, Amour, Gloire et Barrées, une création, … mais elle interprète aussi différents rôles pour des courts, moyens et longs-métrages et prend goût au jeu face caméra.

En 2014, cette dernière fait le choix de mettre de côté son premier métier d'éducatrice spécialisée et de consacrer la totalité de son temps au théâtre et au cinéma. Elle s'inscrit au Studio Théâtre et Cinéma Alain De Bock et y suit une formation professionnelle intensive de comédienne.

Les rôles s'enchaînent ensuite...

En théâtre, Cindy Poret interprète les rôles de Dora et de La Grande Duchesse dans Les Justes d'Albert Camus, le rôle de la pute affolée dans Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, le rôle d'Alex dans la comédie Seuls au Monde de Mickaël Dion. Aujourd'hui, elle est à l'affiche d'un Seul(e) en scène, Auto-psy de petits crimes innocents de Gérald Gruhn.

En cinéma, elle fait partie de deux collectifs, Les Indigos et Clic-Clac, depuis 2016 avec lesquels elle interprète différents rôles pour des courts-métrages : Hélène Fortier dans Ta sœur sur la banquette arrière, Le Passe-Âge dans Le Passe-Âge, Madame Guillot dans Anna, … Elle joue également les rôles de Nelly dans Mémoire segmentée de Philippe Boisnard, Carlyle dans Antares de Maxence Schlenk, …

Séduite par le scénario et le thème du projet, Cindy Poret endossera le rôle de Roxane dans le prochain court-métrage d'Alexandra Robin : L'antre de la chair.