Alice Carel.jpg
Alice Carel
Com├ędienne

ALICE CAREL se forme à l’école du Centre Dramatique de Reims sous la direction de Christian Schiaretti.

Au théâtre, elle jouera dans de nombreuses pièces. En 2007-2008 elle joue dans L’Acte inconnu écrit et mis en scène par Valère NOVARINA . En 2009 elle joue dans Rêve d’automne (Jon Fosse) mis en scène par Jean Philippe VIDAL. En 2011, Alice joue aux cotés de Jean Pierre DARROUSSIN au théâtre de l’Atelier dans Une banale histoire de Tchekhov mis en scène par Marc DUGAIN. En 2012 Steve SUISSA lui propose d’interpréter Miep dans Le Journal d’Anne Frank au théâtre Rive Gauche avec Francis HUSTER. Ce dernier lui offrira le rôle monstre de Lorrenzaccio de Musset. En 2016, au théâtre des Bouffes Parisiens, elle jouera aux cotés de Francis Huster, Ingrid Chauvin et Thierry Lopez dans Avanti de Samuel Taylor , mis en scène par Steve SUISSA.

Puis au théâtre rive Gauche dans Une Folie de Guitry mis en scène par Francis Huster,

Commence alors sa collaboration artistique avec la Cie En Déliaison avec le monologue Dégraissée, qui s’est joué au théâtre Le Colombier à Bagnolet et qui se rejouera en novembre 2018.

Au cinéma, elle a le rôle principal dans Comme si de rien n’était réalisé par Pierre-Olivier MORNAS, produit par Steve SUISSA avec Les Films de l’Espoir.

Elle tourne également avec Andrej Zulawski, Steve Suissa,, Camille De Toledo, Fouad Benhamou, avec Guillaume GRELARDON , Emmanuel LABORIE (Jean Luc persécuté), Pierre HUYGUE, et dans Serge Gainsbourg, vie héroïque de Joann SFAR.

A la télévision, elle incarne un beau panel de victimes dans des séries policières, avec Eric SUMMER dans la série Intervention, avec Joël Santoni, dans La Famille formidable, et aux cotés de Samuel Lebihan dans la série Alex Hugo avec le réalisateur Pierre ISOARD.