Maria Cristina Kasem.jpg
Maria Cristina Kasem
Compositeur

Maria Cristina Kasem est née en Argentine à l'aube des années quatre vingt. Elle est d'origine Arménienne par sa mère. Son parcours universitaire l'a menée à Paris Sorbonne pour un doctorat en Musique-Musicologie après avoir été diplômée du Conservatoire Supérieur de Musique de Buenos Aires (Technique Artistique en Musique spécialité Violon). Un parcours brillant. Qui en fait actuellement une des plus jeunes et prometteuse compositrice de sa génération en musique classique, contemporaine et électroacoustique. Le violon est son instrument de prédilection. Elle a déjà reçu plusieurs prix et distinctions internationales : Premier Prix du Concours International de Musique Electroacoustique de Bourges (IMEB) pour la pièce « Las aguas abismales », en 2009. Le Prix Motus octroyé par la Fondation Destellos (Argentine) et Motus Acousma (France) pour la pièce « Lo inefable » en 2008. La pièce « Niebla y Luz » a été sélectionnée pour représenter l’Argentine pendant les Journées Mondiales de la Musique (World Music Days) ; elle a participé au Conseil International de la Musique ROSTRUM - UNESCO avec la pièce « Pacha Mama » en Mai 2014 à Helsinki, Finlande...

La liste est longue, preuve de sa créativité riche et variée. Et de la confiance qui lui est donnée...

Ses sources d'inspiration sont la culture amérindienne notamment, sa spiritualité par le biais de l'utilisation d'instruments traditionnels. Donnant des compositions puissantes, inspirées, qui ne peuvent laisser indifférents. Son ouverture aux mondes fait qu'elle est en constante recherche de collaborations artistiques. LA rencontre avec Arsen Pétrosyan s'est faite d'abord sur la culture, leur amour de l'Arménie. Un travail d'échange a été mené avec la plus grande joie partagée, la plus grande rigueur pour aboutir à « Le sommet des Soupirs » création originale unique au monde. L'oeuvre de Maria Cristina Kasem transporte vers des univers inexplorés de l'être. Traversant toutes les étapes de sa construction, de la naissance, en passant par la vie, et la mort. Un défi qu'elle relève avec brio, avec Arsen Pétrosyan !