photo Christelle.jpg
Christelle Derré
Metteure en scène

Après un bac littéraire, option art dramatique, elle poursuit ses études à l’Université de Lettres et Langues en arts du spectacle, spécialisation théâtre. Elle y elle découvre également l’art cinématographique, chorégraphique et pictural, qui influenceront son travail futur. En parallèle, elle obtient son certificat de fin d’études théaâtrales au Conservatoire de Poitiers. Au sein d’une association, elle crée « Petites Morts » et « Mes Larmes » d’Isabelle Rossignol, spectacles multimédia et deux créations jeune public : « Grain d’Aile » de Paul Eluard, et « Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu » de Philippe Dorin.

Dans chacune de ces créations, elle lie à l’écriture théâtrale d’autres écritures : musicales, visuelles, parfois chorégraphiques.

Elle crée ainsi une écriture transdisciplinaire, une écriture du décloisonnement.

Les points de convergence de ses créations sont :
- une écriture plurielle donc ciselée et exigeante,
- des notions souvent humanistes et poétiques à la fois,
- en salle, une expérience sensorielle pour les spectateurs.

En 2011, elle crée sa propre structure « Le Collectif Or Normes », en collaboration avec Martin Rossi, programmeur, pour y affirmer leur collaboration et esthétique liant les arts et les nouvelles technologies.
En parallèle, elle reprend ses études et valide un Master 2 pro à l’Université de Lyon, son sujet de mémoire est en lien avec son parcours d’artiste : « La notion de transmédia dans le spectacle vivant ».

La première production du Collectif Or NOrmes est transmédia :
Création à Avignon en 2012 : « La Maladie de la Mort » de Marguerite Duras, un spectacle, un film, et une série littéraire pour Facebook.

En mars 2014, « La Maladie de la Mort » à l’affiche au Théâtre de Belleville à Paris et rencontre à nouveau un très beau succès public et critique : https://collectifornormes.wordpress.com/presse/

Extrait : https://vimeo.com/87503033

En 2013, elle est invitée en tant que metteure en scène à la création d’une performance à Royan où elle rencontre Gisèle S.

Avignon en 2014, une première étape de sa création « Gisèle, le Combat c’est vivre » est présentée au Théâtre du Girasole.

En 2014, elle réalise l’adaptation théâtrale de « Grain d’Aile » de Paul Eluard, qui sera l’une des productions à venir du Collectif Or NOrmes.
Elle prolonge aussi un travail scénique et musical à partir des poèmes de Jacques Prévert.

Janvier 2015 : « Gisèle, Le combat c’est vivre ! » d’après deux témoignages.
Création au Théaâtre Amazone - La Rochelle.
10 avril : à la M3Q de Poitiers.
14 novembre : Festival de l'Auberge de la Grande Route. L’Arantelle / La passerelle Nouaille Maupertuis (86).