Violette Pouzet-Roussel.jpg
Violette Pouzet-Roussel
Com├ędienne

Après un cycle à l’école Frédéric Jacquot, j’engage un parcours en tant que comédienne. Je passe par le Théâtre du Fil et le Théâtre de l’Opprimé avant d’entamer une formation à l’art-thérapie. De 2006 à 2009, je suis engagée par la Fondation des Arts-Vivants de Casablanca pour animer des stages de théâtre pour enfants.

Ces expériences confirment l’intuition que l’expérience du théâtre offre une grande puissance de vie.

Parallèlement, je joue à la Comédie Nation le premier rôle d’une pièce dirigée par Léonore Confino. Je travaille avec la Compagnie Les Sans Chapiteau Fixe en tant qu’assistante à la mise en scène et intègre la compagnie Frask pour un spectacle de rue programmé au festival international Mimos.

La rencontre du butô en 2012 répond à la nécessité de m’affranchir du travail d’interprète et d’explorer un espace de création plus personnel. En parallèle, la lecture s’annonce comme un champ de recherche à part entière et ouvre un chantier de création nouveau : la possibilité de faire jaillir un univers singulier, donner à vivre le livre en l’extirpant de son support.

Je réalise une dizaine de lectures performées avec des artistes, écrivains et musiciens, je crée des objets sonores ou des performances mêlant texte et butô et anime des ateliers de lecture. Je rencontre le zoomorphe Cyril Casmèze et intègre son laboratoire de recherche sur le corps animal. En 2014 et 2015, je travaille avec le metteur en scène et comédien Robert Castle.

Mes collaborations artistiques m’amènent à me produire à la Nuit Blanche, à Khiasma, au Domaine de Chamarande, à la Maison de la Poésie…