Les spectacles de l'après-midi

LES SPECTACLES DE L'APRÈS-MIDI

 

Retrouvez toutes les infos pratiques des projets en représentation l'après-midi au festival OFF d'Avignon !

 


#SilenceCie les rivages
Du 5 au 28 Juillet (Relâches les 10,17 et 24 juillet) à 15h30 - ALIZÉ - 15 rue du 58è R.I

Rompre avec le silence. Rompre avec la société du parfait. C'est l’histoire d'une rencontre entre deux femmes : l’une fuit un pays en guerre, et l’autre un pays en paix. Ces deux femmes pourraient être toutes les femmes. L’une n’a pas survécu à sa fuite et l’autre veut mettre fin à ses jours par la noyade. La pièce est ce moment où l’on revient sur sa vie, sur sa violence, avant de commettre l’irréparable dans un dernier souffle. Ce spectacle est un rituel, un point de rencontre entre les mots, les gestes et nous. Ce premier texte de l'autrice Pauline Rémond est rythmé de poésie et de douceur, une prise de parole pour rompre avec nos propres jugements.

>> RÉSERVER

 

1936, Histoire(s) des congés payés - La compagnie TECEM
Du 5 au 26 juillet (Relâches les 8, 15 et 22 juillet) à 15h - Théâtre de la Bourse du Travail - 8 rue Campane

La Cie TECEM revient avec une série de dialogues chocs entre 1 clown et 6 marionnettes à taille humaine. Ce spectacle poétique et tragi-comique avec musique, chanson et vidéo, revisite les premiers congés payés. Il évoque un temps où le bonheur s’attrapait dans l’instant d’une découverte. Un univers suspendu entre rêve, liberté et amour, entre révolte, tragédie et humour. Un théâtre subversif et indécemment léger !

>> RÉSERVER

 

225 000La Compagnie Bouche B
Du 5 au 28 juillet, (Relâches les 10, 17 et 24 juillet) à 13h25 - Espace Alya - 31 bis rue Guillaume Puy

Au 21ème siècle, aimer reste dangereux. En 2017 225 000 femmes déclarent avoir été victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint en France. A partir de témoignages réels, l’auteure entremêle poésie, cruauté et humour pour nous dire qu’à l’origine de toute violence se trouve la peur et l’égo ridicule d’une personne. « 225000 » est une création Avignon 2019 qui met en scène une multitude de personnages interprétés par quatre comédiens qui explorent les méandres de la violence. Ils nous rappellent qu’elle peut se tapir là, dans l’immeuble d’en face, l’appartement d’à côté où dans le cabinet du docteur du rez-de-chaussée. Parmi eux Camille Favre-Bulle Molière en 2017 pour Ivo Livi.

>> RÉSERVER

 

"68 Mon Amour" et "Discours d’investiture de la Présidente des États-Unis" - Compagnie Vue sur Scène
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 8, 15 et 22 juillet) à 15h15 et 13h40 - Théâtre La Croisée des Chemins Avignon - 25 rue d’Amphoux

Découvrez Roger LOMBARDOT à travers deux de ses textes :
13h40 : « Discours d’investiture de la Présidente des États-Unis »
Elle se prépare tranquillement en repensant à ceux qui ont marqué sa vie. Biologiste et femme politique, elle sait que pour sauver l’humanité il est urgent d’abandonner la violence.

>> RÉSERVER
15h15 : « 68 Mon Amour »
Roger Lombardot balaie les clichés réducteurs sur les « évènements », nous embarque avec force dans les utopies de cette époque, plus nécessaires aujourd’hui que jamais. Bousculant tous les tabous sur le corps, son amour pour sa femme le porte et nous emporte.

>> RÉSERVER

 

ABRAZ'OUVERTS Petit théâtre de sons - Arts et Musiques en Provence & Duo Braz Bazar
Du 05 au 27 juillet à 14h25 - PRESENCE PASTEUR - 13 du Pont Trouca

Maladresse des retrouvailles ?
Reprise pagaille, gaucheries bévues ?
Tout est pareil mais rien n'est plus ?
Pour toi idem et moi non plus ?
Où a-t-on mis notre mode d’emploi ?
Deux percussionnistes composent sur scène ces étranges retrouvailles, jouant du zarb, un tambour perse, de manière peu conventionnelle, comme le poète joue du langage et des mots. En une improbable parade, ils se croisent, se toisent, se retrouvent, se séparent et s'interpellent dans une langue inconnue mais familière, chantent un refrain à l'unisson et entament même quelques pas de danse... Quelle est cette étonnante rencontre à laquelle nous assistons ?

>> RÉSERVER

 

ANDROMAQUE - À VISAGE DÉCOUVERT
Du 05 au 28 juillet (Relâches les mardis) à 15h - ARCAS - 147 Allée Antoine Pinay

L’histoire est connue : Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime Hector…qui est mort ! 
Ils viennent de terminer la guerre et poursuivent pourtant leur course effrénée des sentiments dans un monde désolé aux allures post-apocalyptiques. 
Une guinde posée au sol délimite l’aire de jeu ou de combat dans lequel chacun des quatre comédiens incarne l’un des rôles principaux et l’un des confidents, au rythme d’habiles transformations à vue.
Emprisonnés dans ce cercle infernal, les personnages déchaînent alors leurs passions destructrices.

>> RÉSERVER

 

Cadres de vie - La Compagnie Microscopique
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 9, 16 et 23 juillet) à 15h20 - Théâtre Transversal - 10 rue d'Amphoux
15h20 : "Cadres de vie"

Une épopée miniature qui parle de la vie, de l'Amour et des Écoles de Commerce. La vie au microscope de deux jeunes cadres dynamiques. Des cadres qu'ils se fixent et de tout ce qui dépasse. Des cadres qu'on fixe au mur et de tout ce qu'on ne peut pas encadrer. On y prend des chemins de traverse ou des échappées belles. On voyage, on voit du pays, on fait la fête. Et soudain c’est la nuit. Et on rêve à tout ce qui aurait pu se passer autrement dans un autre monde, si on avait fait différemment.

>> RÉSERVER

 

DES LUSTRES Compagnie Jours dansants
Du 5 au 27 juillet (Relâches les 7, 14, 21 juillet) à 13h - Théâtre Artéphile (14 juillet à 18h15 dans le cadre des Officieuses d'Artéphile) - 5 bis, rue Bourg Neuf

Des Lustres prend pour sujet la mémoire intime et sa résonance collective.
Véritable travail sur les souvenirs, il évoque leur apparence sensible et leur présence/absence au creux de nos quotidiens. Les traces gestuelles mettent en jeu l'instant vécu, entre dedans et dehors, réel et imaginaire. Les images documentaires diffusées sur un écran suspendu interagissent avec un carré blanc tracé au sol. Via le socle d'une dramaturgie transmédia (corps, image, texte, son), tournée vers le ressenti du public, il propose une immersion sensorielle proche de l’ethno-fiction documentaire.

>> RÉSERVER

 

Entends-moi - Compagnie Adrénalyne
Du 5 au 28 juillet (Relâches les mardis) à 13h30 - Théâtre Transversal - 10 rue d'Amphoux

C’est l’histoire d’une jeune fille de 20 ans sourde, convaincue de devoir devenir « normale » pour pouvoir être acceptée dans la société et qui peu à peu va changer sa vision des choses, découvrir le monde des sourds, la beauté et la richesse de la Langue des Signes. Tout ceci avec l'apparition répétitive de personnages étranges : « les émotions » qui interviennent quand bon leur semble, sorte d'inconscient d’Héloïse, freins puis moteur de la liberté de la jeune fille.

>> RÉSERVER

 

Et si c'était cette nuit... - Compagnie le mimosa
Du 5 au 26 juillet (Relâches les 7, 14 et 21 juillet) à 17h45 - Théâtre Artéphile - 5 bis, rue Bourg Neuf

Et si c’était cette nuit ? Cette nuit qui abolit les barrières temporelles pour un instant et permet la rencontre entre une mère et sa fille, au même âge. Elles se parlent, elles se livrent, à voix haute. Leurs paroles, ce sont les petits riens du quotidien, ces petits riens qui trament le tissu du souvenir, qui créent la mémoire et dévoilent avec pudeur leurs désirs, leurs craintes. Souvenirs partagés où la transmission entre la mère et la fille peut avoir lieu. Une quête de soi pour comprendre l’autre. Pour comprendre les coups de la violence conjugale. Une pièce qui a la poésie du quotidien.

>> RÉSERVER

 

Hernani ! Brigand de la pensée d'après Victor Hugo Le Grand Théâtre
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 10, 17 et 24 juillet) à 12h30 - Théâtre le Petit Louvre - 23 rue Saint Agricol

Quand, en février 1830, Hernani est joué pour la première fois à la Comédie Française, le spectacle se déroule autant dans le public que sur la scène : les vieux classiques crient au scandale et les jeunes romantiques au génie.
Dans la pièce, un seigneur devenu brigand se bat pour son honneur, son amour et sa liberté ; dans la réalité, Victor Hugo lutte pour le renouveau de son art et se gratte la barbe (qu’il n’a pourtant pas encore), inquiet du sort que lui réserve la postérité. Ce sont ces deux batailles que nous racontons.
Trois comédien-ne-s plongent avec verve, malice et parfois en chanson dans les vers d’Hernani tout en retraçant les grands épisodes de ce moment de controverse qui marque le début du combat d’un homme, Victor Hugo, contre l’ordre établi.

>> RÉSERVER

 

ILIADECompagnie Abraxas
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 9, 16 et 23 juillet) à 14h - Théâtre des Barriques - 8 Rue Ledru Rollin

Deux frères reviennent dans le grenier de leur enfance et retrouvent, tels quels, balais, passoires et vieilles fourrures… tous les objets détournés à l'époque pour incarner, héros, dieux et déesses… 30 ans plus tard, ils jouent une dernière fois « à l’ILIADE » avec l’énergie et l’inventivité des jeux de l’enfance.
Une performance physique et poétique au service du texte d’Homère magnifiquement traduit par Jean-Louis Backès.

>> RÉSERVER

 

L'Avare de Molière - Compagnie Minuit Zéro Une 
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 8, 15 et 22 juillet) à 13h40 - Théâtre Les 3 soleils - 4, rue Buffon

Dans un jardin à l’abandon, non entretenu, où les orages éclatent à tout moment, Harpagon rôde sur son territoire balayé par les pluies torrentielles de l’automne. « L’Avare » est entouré de personnages de domestiques burlesques, mais aussi de sa famille, jeunes gens follement amoureux… Après 100 représentations au Théâtre 14 et à l'Artistic Athévains à Paris, l'Avare de Frédérique Lazarini est parti en tournée  passe par Avignon au cours de cet été 2019.

>> RÉSERVER

 

L'HISTOIRE DU SEXE POUR LES FEMMES - ENCORE !Les Ouvriers de Joie
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 9,16 et 23 juillet) à 17h50 - L'Atelier - 44, rue Thiers

En 2019, Anna Cottis, clown, maestra de commedia dell’arte et geek de l’histoire des femmes revient pour régaler le public Avignonnais d’une nouvelle sélection de sketchs et d’infos étonnantes. Sur le clitoris, bien sûr, mais aussi la vulve, les sorcières, le consentement…

>> RÉSERVER

 

L'Œil égaré d'après Victor Hugo Choses Dites
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 16, 23 juillet) à 14h - MAISON DE LA POÉSIE D'AVIGNON - 6, rue Figuière

Sébastien Depommier et Muriel Vernet nous embarquent sur les chemins de la poésie dans L’Oeil égaré, d’après un recueil de fragments poétiques de textes de Victor Hugo rassemblés par André du Bouchet.
Ce spectacle, qui interroge devant l’infini et questionne sur le sens d’Être au monde, à été créé in-situ à marée basse au pied du port de Binic-Étables-sur-mer.

>> RÉSERVER

 

La folle histoire de FranceTerrence & Malik
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 8, 15 et 22 juillet) à 15h30 - Théâtre du Capitole - 5 Rue Pourquery de Boisserin

Ce spectacle, par son humour grand public, sa pédogagie et son interaction, est une vraie récréation pour toute la famille, est un extraordinaire vecteur pour découvrir ou redécouvrir notre Histoire et se veut idéal pour les scolaires en leur montrant que la transmission du savoir peut se faire de manière multiple.

>> RÉSERVER

 

La Maladie de la Famille M - Les impromptus 
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 10, 17 et 24 juillet) à 13h30 - THÉÂTRE CHAPEAU D'ÉBÈNE - 13, rue de la velouterie
Quelle étrange maladie frappe la famille M. ? 
Si le patient semble être le père Luigi, colérique et "légèrement" sénile, il est loin d'être le seul touché et ses enfants présentent tous trois de troublants symptômes. Marta met de côté sa vie pour s'occuper des autres, Gianni ne sait pas quoi faire de ses dix doigts et Maria collectionne amants et avortements, se demandant si son Fulvio l'aime vraiment ou s'il ne lui préfère pas son meilleur ami Fabrizio. Il faut à Marta deux morts pour faire un deuil. A Maria, deux amoureux pour parvenir à être seule. Gianni, qui aime la dialectique, le souligne : tous doivent guérir - mourir ou renaître à la vie. 

>> RÉSERVER

 

LE CORBEAU BLANC : Eichmann, Autopsie de la barbarie - La Compagnie REVE ECLAIR
Du 05 au 28 Juillet à 14h05 - Théâtre La Luna - 1 rue Séverine

1960. Adolf Eichmann est détenu à Jérusalem. À travers la confrontation entre l’ancien nazi et une psychologue, la pièce explore avec justesse les mécanismes qui ont abouti à la Shoah. La tension psychologique de ce face à face, qui rappelle parfois celle du film “Le silence des agneaux”, révèle progressivement les étapes qui ont mené Eichmann à participer à cette logique de destruction. La pièce est aussi un prétexte pour saisir comment s’opère la bascule vers la haine et l’antisémitisme. Harold Pinter : “Donald Freed possède une imagination flamboyante”

>> RÉSERVER

 

Le roi des enfants - Tornamai
Du 10 au 28 juillet (Relâches les 16 et 23 juillet) à 17h - École du spectateur - 5 Place Louis Gastin

À la mort du Roi, son fils, Mathias, est appelé à lui succéder. Mais il n'a que dix ans, et il est bien seul face aux ministres et aux adultes qui n'entendent pas se laisser dicter conduite par un petit garçon. Pourtant, Mathias entreprend courageusement de transformer son royaume.  Il veut devenir le roi de tous, et en particulier le roi des enfants, en défendant leurs droits. Y parviendra-t-il ?
Le Roi des enfants, réalisé en papier découpé éclairé et kamishibai (théâtre d'images japonais), vous emportera dans les aventures d'un garçon qui rêve de démocratie.

>> RÉSERVER

 

Les Déplacés de Xavier DurringerBarbooza
Du 5 au 28 juillet à 16h45 - Théâtre des Amants - 1, place du Grand Paradis

Ce texte théâtral de Durringer est écrit comme un manifeste dénonçant la situation déplacée de tous les Français d’origine étrangère.
Déplacement culturel, difficultés d’intégration, assimilation de façade,confrontations quotidiennes à la normalité sociale du pays d’accueil, tout concourt au malaise persistant de ces écorchés des deuxième et troisième générations. Déchirées entre amour et révolte, les figures du père, du fils et de la fille revendiquent ici leur existence dans une société plus conviviale et plus tolérante.

>> RÉSERVER

 

Les Femmes Savantes - Comédiens et Compagnie
Du 5 au 28 juillet (Relâches les mardis) à 12h20 - LA FACTORY / Théâtre de l'Oulle - 19 Place Crillon

Henriette aime Clitandre et se voit contrainte par sa mère, Philaminte, d'épouser Trissotin, médiocre poète qui tente de s'introduire dans la maison pour s'enrichir. Située pour l'occasion dans les années folles, "Les Femmes Savantes" est une comédie qui s'en prend aux sots, aux pédants et aux hypocrites. Molière s'y amuse à dévoiler les sottes lourdeurs d'une société patriarcale, la lutte pour le pouvoir domestique et l'ennui des salons mondains.Une satire incisive de ceux qui croient savoir et qui veulent imposer leur vision du monde.

>> RÉSERVER

 

Les frondeusesCompagnie Maschera
Du 16 au 28 juillet à 16h45 - Collège de la Salle - 3 place Pasteur

L’action se situe été 1897… Maria Pognon grande figure du féminisme (Présidente du congrès Féministe International de 1896) a convié à un déjeuner différentes figures et sensibilités du féminisme de cette fin du 19e siècle pour aider Marguerite Durand, journaliste, dans le lancement et l’élaboration d’un journal qui paraitra en décembre 1897… Cela n’ira pas sans heurts d’autant que le personnage de la cuisinière de Maria, Léontine, pourra à certains moments faire vaciller les certitudes de ces « Féministes Bourgeoises » comme on se plaisait à les appeler…

>> RÉSERVER

 

Les frustréesLe Chant des Rives
Du 05 au 14 juillet à 14h - Théâtre du Train Bleu - 40 Rue Paul Sain

Entre interviews et bulles écrites à l’acide, le spectacle confronte Claire Bretécher, icône de la BD pleine de second degré et ses personnages qui, eux, en sont dépourvus. C’est avec audace et humour que l’on assiste à la rencontre du dessin et du jeu. Ces soixante-huitards sur le déclin, bourgeois-bohème, cadres moyens ou encore femmes émancipées s’apostrophent avec vivacité sur la cellulite, l’argent, les enfants, la révolution, le sport.

>> RÉSERVER

 

Les vacances de Miss toutamboules Enfants Phares
Du 10 au 28 juillet (Relâches les 16 et 23 juillet) à 12h45 - ÉCOLE DU SPECTATEUR - 5 Place Louis Gastin

Miss Toutambou, accablée par l’ennui et le temps, toujours accompagnée de ses trois « Mignons », des êtres malicieux qui la suivent dans toutes ses aventures, est conviée au défi des bonnes poires. Elle doit sortir de chez elle au grand désarroi de ses Mignons et se rendre dans la 2,33ème dimension, trouver le bord du bout du bout du Monde qui mène au Monde Ordinaire afin de trouver un « je ne sais quoi » qui fait « wizz bloup whaaaa ! » et peut être de rencontrer des « gens ». Elle commence donc un long trajet en train, escortée par ses trois acolytes et leurs lourds bagages imposants. Mais rien ne se déroule comme prévu, et le beau projet de Miss Toutambou et ses comparses va vite dérailler. À la suite d’une mésaventure imprévisible, les quatre héros se retrouvent perdus au milieu de nulle part. Leur odyssée prend alors une tournure inattendue…

>> RÉSERVER

 

MISS - COLLECTIF BETTE DAVIS
Du 5 au 26 juillet à 17h45 - L'Annexe de Présence Pasteur

Que reste t-il du sujet lorsqu’il n’est, de tous temps, que projections et objet du désir des autres ? Cinquante minutes jubilatoires dans un cabinet de curiosités du féminin,  entre fantasme et réalité, pour entre les lignes, voir s’opérer un glissement du « ça » au « je »… Nous avons créé une forme hybride dont se dégage un historique du rapport masculin/féminin engageant une réflexion sur les clichés et le rapport à l’autre dans ses limites.

>> RÉSERVER

 

Promenade de Santé Comédie & Cie
Du 05 au 28 juillet à 16h45 - Théâtre « Le Castelet » - 113 rue de la Carreterie

Une folle Histoire d’Amour ... « elle » & « lui » dans une perpétuelle quête jubilatoire se débattent autant que possible et sans détour pour « s’aimer » accepter de dire et d’avouer leurs sentiments en tant qu’être et presque l’un contre l’autre.

>> RÉSERVER

 

The Arthur Rimbaud Orchestra La Malle des Indes
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 9,16 et 23 juillet) à 17h15 - MAISON DE LA POÉSIE D'AVIGNON - 6 rue Figuière

Parce que Rimbaud sur de l’accordéon dopé au flanger, ça rend tout de même pas mal. Ça a même l’air fait pour ça. La poésie de Rimbaud est un cri, et le rock sait rendre les cris musicaux. Et peu à peu on oublie Homère, Kérouac, Vernes, Vian, Cervantes, qui retombent dans le délicat reliquat des projets hypothétiques. Peu à peu, comme par accident, le travail transforme ce petit trio en un groupe de rock Rimbaldien. Et pour ça il faut un peu plus qu’un accordéon. Après différents compagnonnages avec des comédiens/musiciens (Cécile Feuillet, Zaharie Harmi) ils se décident à travailler avec un musicien/musicien.

>> RÉSERVER

 

Trop conne, trop conne - Compagnie de l'Armoise
Du 5 au 28 juillet (Relâches les 9, 16 et 23 juillet) à 16h30 - Théâtre Carnot - 16 rue Carnot

Lisa est bonne à marier. Si, si, c'est vrai ! Mais entre bonne et conne, il n'y a qu'un pas… D'ailleurs, Lisa peut-elle être la reine des connes ? Embarquez avec elle dans son histoire... banale mais attachante ! Avec rires, fraîcheur et malice, plongez dans son quotidien, ses délires et faites connaissance avec les nombreux personnages qui se bousculent dans sa tête ! "Trop conne, trop conne": un spectacle des plus pétillants... À son image ! - Succès Avignon 2018
« Drôle, plein de fraîcheur et d'autodérision » - Le Télégramme
« Elle maîtrise son show de bout en bout » - La Provence

>> RÉSERVER

 

À table - Une fois n'est pas coutume !Association ANOMALIQUES
Du 5 au 28 Juillet (Relâches les 8, 16 et 23 juillet) à 14h10 - Théâtre de l'Isle 80 - 18 Place des 3 Pilats

Dans ce seul-en-scène inspiré de son parcours, l'auteure, pétillante voyageuse, nous délivre de touchants portraits de femmes où chacun trouvera un écho avec des visages, des voix ou des sensations vécues. Et si vous rêvez d'un voyage en solitaire, c'est l'occasion de l'imaginer autrement, peut-être avec une chaise ou un banc sur le dos..."

>> RÉSERVER

 

Partagez

Newsletter

Recevez toutes nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter !
Inscription à la newsletter